retour à la liste des chroniques

Sarkazein - Et Dieu créa l'infame

Sarkazein - Et Dieu créa l'infame


Style : Metalcore

Liste des morceaux :

   1. La Beauté des Anges
   2. De Source Sure
   3. Pulsions
   4. Et Dieu Créa l'Infame
   5. La Chute
   6. Pour qui Sonne le Glas
   7. On ne Cèdera Pas
   8. Le Prix
   9. Latence
  10. Plus Près de Toi

Chronique :

Marchant le long d'une rue plus ou moins abandonnée, disons que c'est assez la zone, je trébuche sur quelque chose... oh miracle un nouvel album... celui de Sarkazein, ça tombe bien mon baladeur a faim. Donc, après nous avoir sorti un excellent premier album "Préliminaires" en 2003 et quelques changements de line-up par la suite, les Sarkazein nous dévoilent enfin leur deuxième album après une sortie difficile. Je me souviens que j'avais déjà pu savourer leurs titres en live et je n'avais pas été déçu mais je peux maintenant mieux en profiter sur l'album "Et Dieu créa l'infame", qui présente une magnifique pochette.

L'album commence avec le titre "La Beauté des Anges" qui, comme d'habitude, débute avec un thème en intro avec le texte.... les guitares et la batterie arrivent très vite suivis d'un chant très clair, suivi ensuite par le deuxième chanteur avec une voix plus dure et plus sombre et qui nous dévoile un texte plus rentre-dedans "Ferme bien ta gueule ou j'te casse toutes tes dents", ça annonce le tableau et je vous laisse écouter le reste, puis vient un refrain très prenant. Ca commence très fort et on aura la même recette tout au long de l'album.
On suit le même schéma avec les titres suivants, sur "De Source Sur" les voix commencent à l'unisson, accompagnées par les instruments et avec "Pulsions" on a le droit à un mur de son.
Ces mecs là ne rigolent pas et nous crachent à la gueule leurs textes durs et noirs, si vous cherchez de la douceur ce n'est pas ici que vous en trouverez. Sarkazein est dans la lignée de groupes comme Black Bomb A ou le Noyau Dur, d'ailleurs si certains de leurs membres y ont partagés le line-up ce n'est pas un hasard. Tiens, le vent commence à se lever et avec lui les premières notes de guitare du titre éponyme "Et Dieu créa l'infame", la voix de Maya fait son apparition avec un chant calme mais le son saturé arrive vite, déchainant toute leur rage, cette fois on y parle de la raison humaine et de ses pulsions.

"Le Prix" est mon morceau préféré de l'album; ce titre a une sacrée rythmique et surtout un sacré texte, bon je ne pourrai pas vous l'écrire dans sa totalité, mais ça parle de pouvoir, de règne, enfin ça vise tous ceux qui ont succombé à ça. Mais ce qui me fait vraiment triper c'est les riffs de ce morceau, qui prennent aux ...tripes.
On arrive a un rythme plus lent avec le morceau "Latence" mais qui nous offre toujours des riffs soutenus et bien maitrisés. Ce titre parle de ce que l'on peut voir à la télé ou dans les films, violence, sexe, etc. Un thème souvent repris par les groupes de métal.
Ca termine avec "Plus Près de Toi" qui commence avec une intro que j'adore, avec une créature qui demande à un homme ce qui lui ferait plaisir, il ne rajoute que, "cette souffrance, cette délicieuse souffrance". Ce morceau est comme les autres, rempli de cette même énergie, avec des instruments qui se déchaînent, de gros riffs et avec une batterie bien présente.

Allez, pour terminer, Sarkazein nous a pondu là un album qui décoiffe sévère, un album qui nous donne envie de bouger et de tout casser. Du premier au dernier titre, le son des guitares nous en met plein la tronche et les deux voix si différentes se marient parfaitement. Ils arrivent à nous sortir des textes très engagés où tout le monde peut se retrouver, d'ailleurs on ne peut s'empêcher de les chanter car ils sont faciles à retenir. Un groupe qui a su trouver sa marque de fabrique et, malgré qu'il soit difficile pour des textes en français de se démarquer dans le métal, ils ont réussi à prouver que ça a bien sa place. Mariant beaucoup d'influences, cela rend le tout très intéressant. Un groupe à voir aussi en live, par l'énergie qu'il dégage. Sur ces derniers mots, je continue ma route sur un petit chemin qui s'enfonce dans la nuit.

Liens :

Fiche Groupe

Site

Myspace

 


France

Message #1007 sur Inwë[B]zine
Auteur :
Metalloufu




Ecrit le 30.07.2009


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter