retour à la liste des Live reports

03.05.2008 - Hewitt, Darkness Dynamite, Sms Crew, Doyle, My Own Decay au Batofar 25/04/08

Hewitt, Darkness Dynamite, Sms Crew, Doyle, My Own Decay au Batofar 25/04/08


 

Départ précipité de mon travail à 16h30 pour foncer vers le Batofar à Paris, Batofar qui accueille ce soir sur scène LA scène parisienne la plus côtée en bourse, à savoir le métal Brutal accompagné de ses slims et de ses mèches. Début des hostilités vers 19h30 pour accueillir ces cinq groupes qui défient les lois de la violence à savoir : My Own Decay, Doyle, Sms Crew, Darkness Dynamite, et Hewitt. Une scène de qualité il faut le dire. C’est la première fois que je vais au Batofar, et je suis épaté, la salle est de qualité, le son pourrait l’être plus, la déco est vraiment réussie, les toilettes sont vintages, et les lieux dégagent une sorte de magie due au fait que nous sommes sur une péniche.

My Own Decay commence et on peut imaginer, à leurs mèches et à leurs visages, qu’il s’agit d’un groupe de petits jeunes avec une moyenne d’âge de 18 ans environ. Ils dégagent un métal à la « mode » en ce moment, dans la vague Underoath mixé avec une voix Emo. Le groupe a l’air jeune et ne se sent pas vraiment à l’aise sur scène, les guitaristes jouent désaccordés et ça n’a pas l’air de les choquer, la basse est trop forte, la voix trop jeune manque de coffre. Une corde casse côté guitare et ça n’a pas l’air de le gêner car il continue à jouer. Le groupe est trop statique devant une salle bien remplie et réceptive. Je n’ai pas été réellement emballé par My Own Decay, mais des fois il y a des concerts avec, des fois sans.

Doyle arrive sur scène, et j’ai encore un gros a priori sur eux. Je les ai vus lors d’un concert au Capitol Studio pour le Fallenfest et j’étais resté avec une image d’un groupe de jeunes à minettes. Mais là je me suis bien trompé. Doyle est réellement une découverte ce soir, j’ai été autant bluffé par leur prestation scénique que leur son, ou leur carrétude. Les deux guitaristes sont vraiment techniques, et le groupe sait utiliser tout l’espace de la scène. Autant vous dire que j’ai pris une belle claque quant à mon a priori. Le groupe évolue dans un métal post hardcore, et se sent à l’aise sur cette scène du Batofar. Le son est là, le public aussi et la fosse réagit du tac au tac. Encore une corde cassée pour cette soirée mais celle-ci est changée de suite. Nous avons affaire là à un groupe qui a travaillé l’aspect scénique et ça se sent, le groupe est en parfaite symbiose pour soulever leurs guitares et la basse, en même temps, ou pour bouger la tête. J’écouterais et chroniquerais le groupe volontiers, dans tous les cas je les suivrai de prêt.

Sms Crew arrive sur scène après une balance improvisée, sans doute due au retard des membres lors de la balance générale. Inutile de vous dire que ce groupe ne m’est pas inconnu. Ayant déjà fait quelques dates avec eux, je peux vous certifier que je me suis pris une belle claque ce soir. Le groupe a franchi un échelon depuis la dernière fois. Pour ceux qui ne connaissent pas Sms Crew, ce groupe a débuté par un rap métal, et a abouti à un métal hardcore aux riffs incisifs. Quelques problèmes techniques mais le groupe reste calme et règle les problèmes rapidement. Le chanteur jumpe dans tous les sens, les guitaristes brandissent leur guitare au plus haut en fauchant l’air… Le son est de qualité moyenne ce soir, il faut le dire, mais c’est sans doute dû au fait que nous nous trouvons dans la soute métallique d’une péniche. Je regrette quand même que la salle se soit un peu vidée à ce moment là de la soirée car le groupe vaut vraiment le coup d’œil et d’oreille.

Darkness Dynamite arrive sur scène, et ça change du tout au tout. Le son n’a plus rien à voir, les guitares sont brouillonnes, et la basse pas assez présente. Le groupe a redécoré la scène de néons multicolores, d’une bannière présentant le groupe, de représentations diaboliques de chaque côté de la scène et un caméraman scrute la scène, ainsi que la foule. Le groupe nous préparerait-il un clip? Je m'étais pris une belle claque lors de leur concert à la Boule Noire, mais ce soir le groupe n’arrivera pas à me persuader, le son n’est pas présent, mais la prestation scénique est bonne, le chanteur bouge bien, se pend au plafond et le groupe headbang en même temps. Un Darkness Dynamite un peu décevant ce soir par rapport aux trois groupes précédents où j’ai senti une réelle graduation en qualité. Cependant la salle était pleine et les gens avaient l’air d’apprécier.

Enfin arrive sur scène le groupe tant attendu : Hewitt. La scène change encore une fois et se transforme en une scène plus épurée, finies les lumières de couleurs vives, finies les bannières, finis les froufrous… Hewitt ne veut apparemment pas impressionner par le visuel de la scène et va droit au but : la musique. Une intro commence et les Hewitt défilent tous un à un sur scène : à commencer par Fred (Pleymo), puis Brieuc, Fab (Sihia), et enfin Jay (Sihia). Côté vestimentaire le groupe semble sortir d’un film d’horreur avec leur maillot plein de cambouis, suie sur le visage, cheveux détachés, et barbes dignes d’une forêt équatoriale… Les premières notes sonnent et on comprend tout de suite pourquoi on entend tant parler de ce groupe. Incisif, brutal, agressif, et mélodique à la fois, voilà comment je qualifierais Hewitt. La qualité sonore n’est pas au rendez-vous sur le 1er morceau, mais le son revient vite à son principal but : nous faire bouger. J’ai été assez bluffé par la qualité vocale de Jay ce soir, à force de le voir dans différentes formations, j’ai pu constater une très nette évolution: que ça soit au niveau scénique ou au niveau chant. Le groupe occupe l’espace mais n'a pas assez bougé ce soir là selon moi. Les lights sont épurées mais font leur effet, la salle s’est vidée un peu par rapport à Darkness Dynamite, mais l'ambiance et là, et cela ce voit grâce à un petit Circle Pit. Belle prestation pour ce groupe parisien qui clôture parfaitement la soirée.

 

Credit photos: Koma

Myspace:
http://www.myspace.com/myowndecaymusic
http://www.myspace.com/doyleband
http://www.myspace.com/smscrewband
http://www.myspace.com/darknessdynamitemusic
http://www.myspace.com/hewittrock

 



Message #101 sur Inwë[B]zine
Auteur :
Nono




Ecrit le 03.05.2008


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter