retour la liste des chroniques

Drown Your Sorrows - A Last Second To Repent

Drown Your Sorrows - A Last Second To Repent


Style : Hardcore 

Liste des morceaux :

01 Lies
02 Unforgetable
03 My Pain
04 The Absolute
05 Judgement
06 White Pleasure
07 The Same Difference

Chronique:

L’album commence par un riff très simple, à la néo-metal du type Eths, et donc par une intro assez chiante… « Your Lies ! » que nous crie sans cesse le chanteur, le nom du morceau. Le vrai chant arrive et la section rythmique s’enflamme mais rien d’exceptionnel. Le chant ainsi que la musique en général manquent de puissance. Vient un break pûrement néo-metal, à base de trois accords répétés en boucle. Puis on recommence avec le riff du début… Mauvais départ pour Drown Your Sorrows, groupe qu’on m’avait présenté comme hardcore mais je ne vois pas la ressemblance avec un bon Hatebreed là-dessus. Voyons si la suite nous en dira plus.

Le deuxième titre de A Last Second To Repent, Unforgetable, commence avec plus de punch pour ensuite retomber dans la rythmique soporifique, comme si les mains gauches des gratteux et du bassiste étaient bloquées en haut du manche sur le même accord. Un semblant de mélodie dans le refrain avec une note très Kornienne (plus aigue sur la fin de riff). Trois riffs simplets à répétition sur toute la chanson, que demander de plus ? Merci Eths II.

Encore un riff de guitare simplissime mais efficace : le riff typique qui lance les pogos dans le pit. Enfin un son qui fait headbanger, un bon rythme… yeah, enfin de la mélodie dans cet album, avec le meilleur morceau de l’album selon moi : My Pain. Entre deux riffs bourrins, la guitare et la basse s’associent pour créer une mélodie pas mal foutue, couverte d’un chant massif (même s’il souffre toujours de son manque de « présence », sûrement à cause du mixage).

Pour The Absolute, l’intro est plutôt dans la veine de My Pain, un riff plus travaillé… pour retomber dans le « poum poum poum poum, AAH, poum poum poum, AAH, poum poum poum pii, poum poum poum pii (etc.). Mon Dieu, mais c’est que ça blaste sérieusement vers le milieu du morceau ! On repart sur de bonnes bases… sans oublier notre bon vieux riff préféré sûrement composé par la petite sœur d’un des musiciens. Bon, meilleur que les deux premiers en tout cas, ça change plus souvent de rythme et on a le droit à des passages assez Gojiresques (merci, ça change d’Eths et Korn).

Que dire à l’écoute du premier riff de Judgement, à part qu’on à envie de se taper la tête contre son clavier… hé ho les mecs, des dizaines de groupes l’ont déjà fait celui-là ! La suite n’est pas vraiment folichonne même si elle se laisse écouter. Point positif tout de même pour la petite mélodie du refrain. Mais c’est pas gagné niveau mélodique… Ce n’est peut être pas le but du groupe, mais je ne vois pas l’intêret de sortir un album comme ça, avec des mélodies quasi-inexistantes mais qui ne ressemble pas vraiment à un album de hardcore non plus. Etrange…

Encore un riff pogoteur pour commencer avec White Pleasure, +1 ! Mais ne l’aurait-on déjà pas entendu dans les titres précédents…  ? Car le problème avec cet album, c’est qu’on a la sérieuse impression que les Français de DYS ont composé un long morceau d’un demi-heure ultra répétitif et l’ont divisé en sept titres…

On va dire que ce titre sauve la mise, de part sa pêche et sa rapidité entraînante… mais toujours pas de quoi sauter partout… mais puta*n, quand est-ce qu’ils vont arrêter de foutre le même riff partout ?! Ca devient insupportable, heureusement que The Same Difference est le dernier titre.

Quelques passages de certains morceaux permettent de tenir le coup et de ne pas aller chercher une corde pendant l’écoute du premier EP de ces Auvergnats mais l’ensemble de l’album est tout simplement ennuyant à mourir… Je ne suis pas bon compositeur mais je suis sûr que je peux faire mieux que ça en une semaine maxi.
Quand un groupe a du talent, même si leur musique ne me touche guère, je sais le reconnaître. Mais là, ce n’est pas le cas… désolé Drown Your Sorrows, une prochaine fois peut-être.

Liens:

Myspace


France

Message #1013 sur Inw[B]zine
Auteur :
YaDuJoR




Ecrit le 28.07.2009


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter