retour à la liste des chroniques

Diktat - II

Diktat - II


  II cover (Click to see larger picture)

Style: Brutal death

Liste des morceaux:

1. Indiscipline Jurisprudence
2. Offended
3. The Nihilist
4. Pregancy
5. Attrition
6. Falling
7. Sadus & Marie

Chronique:

Du bruit ! On veut du bruit !
Ah ! Avec cette démo composée par Diktat, sortie en 2008, on est servis ! Le nom de la formation lui-même en dit gros sur le son qui risque de frôler nos tympans…Attention, oreilles sensibles, s’abstenir !
En effet, Il faut écouter plusieurs fois l’album afin de découvrir toutes les petites subtilités des morceaux…Car il y en a ! Le groupe nous propose donc une seconde démo de sept titres, huit ans après la première, nommée tout simplement II. Grossièrement, le combo nous pond un brutal death qui aux premières écoutes peut s’identifier à : bruit – silence brutal – bruit – silence brutal – bruit – et…oh ! Solo – Silence…Mais voilà, Diktat ne s’arrête pas là et offre avec tout ça une technique hors pair qui pourrait rendre jaloux plus d’un zicos.

Si on a une batterie très présente, qui nous envoie une utilisation haut-débit de cymbale à la figure, la rapidité du batteur est clairement impressionnante, en plus de la maîtrise des breaks et du rythme irrégulier qui court tout le long de l’opus ; il faut reconnaitre que si la batterie est un loisir pour certains, c’est un sport pour d’autres ! Je ne pourrais écouter qu’elle que ça ne me dérangerait pas !
Le chant n'est pas si présent, peu mis en avant je trouve, et reste un chant « classique » pour le genre. Pour être franche, je le sens même plutôt éteint ;  ce n’est pas avec celui-ci que Diktat trouvera son originalité.
Si sur Attrition on a presque une légère esquisse de mélodie et si on rencontre par moments des riffs démoniaques à la limite du black, les guitares ne sont pas là pour « nous jouer du violon ». Elles restent dans le même esprit que le reste, sans être d’une parfaite audibilité, afin de n’avoir du relief que sur les quelques solos qui agrémentent les titres. Mais on imagine très bien les doigts des gratteux (bassiste compris) s’énerver à 100km/h sur leur manche. J’apprécie particulièrement le travail fait sur Pregancy.

Vous l’aurez compris, cet élan de brutalité fait qu’aucun titre n’est réellement structuré. Je prends Diktat comme un gros défouloir, une fois de temps en temps, sans plus, car là j’avoue, c’est trop bourrin pour moi ; j’ai vraiment du mal avec les « marche/arrêt » incessants qui rendent le silence douloureux. Mais j’admire cette endurance et cette rage que chacun des musiciens envoient à travers son outil. Bref, fan de « Noisy and Brutal » death, ne vous abstenez pas ! Laissez vous « charmer » par cette pluie torrentielle qui en vous en met plein la face à la vitesse de la lumière.

Liens :

Site officiel

Myspace


France

Message #1020 sur Inwë[B]zine
Auteur :
Abrahel





Ecrit le 30.07.2009


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter