retour la liste des chroniques
  retour la liste des chroniques (Ile-de-France)

Desert Orange - L'amour en bemol

Desert Orange - L'amour en bemol


Style : Rock avec des petites touches métalliques

Liste des morceaux :

Woman Scream
Schwarze Seele
L’amour en bemol
Schiava
Love
Possession
Dark Times
T.S.
Acqua

Chronique :

Dans un paysage chaleureux, quatre nomades errent au gré du vent et du sable qu’il transporte. Au sein de ce désert aux couleurs de feu, chaque grain est une musique, un morceau de vie, une parcelle d’âme. Ici, aucune aridité, aucun vide ou autre sécheresse insupportable. Desert Orange est, au contraire, l’oasis caché aux multiples ressources, qu’il déploie dans un bon rock à la fois dynamique et envoutant.

Une chose est sure, ces musiciens aiment le voyage puisque vous trouverez au cœur de « L’amour en bemol » des chansons écrites aussi bien en français qu’en anglais, tout en passant par l’allemand et l’italien. Le pari n’a pas du être simple à relever mais autant vous dire que le résultat est très prenant. Chaque titre dégage une atmosphère bien à lui et nous emmène dans sa sphère. Le fond des compositions reste toujours équilibré entre la poigne des riffs, oscillant entre rock et relents métalliques, et les mélodies particulièrement marquantes (« Schwarze Seele » reste d’ailleurs très facilement dans la tête !). La voix de Dany Ofrianco apporte beaucoup de caractère aux morceaux. Elle leur donne de la sensualité, de l’émotion et de l’enchantement. « Schiava » reflète une maitrise indéniable de l’outil vocal et j’avoue que ce titre ne me laisse pas indifférente. Seulement, Desert Orange a aussi sa griffe dans des éléments plus subtils. Déjà, il ne faut pas oublier que notre chanteuse est aussi guitariste et que les lignes de cette dernière ne semblent pas toujours évidentes alors je vous laisse imaginer ce que ça peut donner en live. La chanson «  T.S. » me permet aussi de faire un clin d’œil au bassiste qui nous gratifie d’un joli break, bien trouvé et très fin. Desert Orange cache donc bien des secrets !

« L’amour en bemol » n’est pas un mirage sorti tout droit d’une hallucination. L’album a bien sa réalité et il serait dommage de passer à coté de cette découverte vraiment sympathique. Avec Desert Orange, on voyage dans les tourments de l’amour et des relations humaines difficiles. Le groupe aborde un thème qui peut vite tomber dans la niaiserie si on n’y prend pas garde mais la formation dépose un autre regard sur le sujet et l’évoque de manière intelligente. La diversité des langues et des mots permet de dessiner un panel d’émotions sur un spectre coloré : difficile d’y être insensible !
Lors de vos prochaines errances au pays mystérieux du sable et du vent, je vous conseille donc de passer par le Desert Orange et de faire une halte dans son oasis musical. Ces nomades ont de bien jolies choses à vous faire entendre…

Liens:

Site officiel

Myspace

Fiche groupe


rgion : Ile-de-France
France

Message #1123 sur Inw[B]zine
Auteur :
lotus




Ecrit le 09.09.2009


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter