retour la liste des chroniques
  retour la liste des chroniques (Rhne-Alpes)

Kells - Lueurs

Kells - Lueurs


Style : Néo métal symphonique

Liste des morceaux :

1. Réminiscences

2. Avant que tu

3. La Sphère (avec Candice de Eths)

4. Délivre – moi

5. In Utero

6. Merveilles

7. Mes rêves

8. Lueur

9.Le ciel

10. Ailleurs

11. Sans teint

12. Le dictat du silence

13. Sur le fil

Chronique:

On se souvient de l’album Gaïa sorti en 2005 qui avait beaucoup marqué les esprits en proposant un disque de rock métal aux influences symphoniques de grande qualité, le tout dans un chant en français. S’en est suivi un grand nombre de concerts avec des groupes pour le moins prestigieux (Apocalyptica, Aqme, Epica, Deportivo…).

C’est avec cette même envie de conquérir la scène que le second album Lueurs est composé. A la différence du précédent album, Lueurs enlève le coté «calme» de Gaïa  pour adopter un coté beaucoup plus agressif, un son plus massif, bref comme le groupe le nomme du « néo métal symphonique ». La guitare s’est durcie, le chant de Virginie a exploré de nouvelles voies (woah le jeu de mots !), la batterie se fait plus présente, c’est donc un album qui gagne énormément en puissance !

Ainsi le groupe d’entrée frappe fort avec Avant que tu suivi de La Sphère (avec Candice de Eths en invitée), Délivre moi et son clavier bien catchy ! La pression semble retombée sur In Utero - un titre que je trouve très émouvant qui parle de la naissance de la fille de Virginie et Patrick. Mes rêves donne à Kells une allure un peu plus technique, Lueur retrouve le coté violent de La Sphère avec cette fois Jano aux gueulements (à refaire absolument à l’avenir !). L’album se concluant sur un titre aux paroles très écolos Sur le fil.

Parmi les titres, on peut dire que dans l’ensemble Kells a placé la barre vraiment très haut pour créer des morceaux véritablement taillés pour la scène (Sans teint, Délivre Moi, Le dictat du silence…). Cependant, je me dois tout de même d’émettre une remarque surtout au niveau de la longueur des titres, on aurait bien souhaité avoir un ou deux titres qui dépassent les 4 minutes pour un peu plus développer les ambiances, les atmosphères…C’est d’ailleurs dommage que Merveilles soit aussi court, on attend plus ou moins une suite derrière. Également une remarque au niveau du chant, au niveau de la diction il faut quand même bien souvent avoir le texte sous les yeux pour bien comprendre les paroles, je n’avais pas eu cet effet là sur Gaïa.

Enfin bon, ces petites remarques mises à part ne gâchent en rien l’écoute de Lueurs, Kells a accompli là un très bon album. Maintenant cela fait déjà un bon moment que je le dis mais j’aimerais bien voir ce groupe à un niveau plus haut au niveau du métal français, il y a un énorme travail derrière qui se doit d’être récompensé comme il se doit. Alors pour terminer comme le disent si bien les NTM «Mais qu’est-ce, mais qu’est-ce qu’on attend pour foutre le feu ?».

Liens:

Fiche de groupe

Myspace


rgion : Rhne-Alpes
France

Message #1127 sur Inw[B]zine
Auteur :
The Chamois




Ecrit le 11.09.2009
Note des lecteurs : 9/10 (1 notes)

Commentaires :
  • phill, le 15.09.2009, 9/10

    belle chronique!!

    bravo!





Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter