retour la liste des Live reports

12.09.2009 - Deep Purple - La fête de l'Huma

Deep Purple - La fête de l'Huma


Ian, aussi sexy qu'un canari, entouré par Roger qui grimace et Steve en plein effort : et pourtant, gros concert!!!

 

Ca fait maintenant 4 ans que les 5 cocos (hahaha) écument les pays et les continents, pour assurer la promotion de leur dernier album en date, Rapture of the Deep.

Exceptions notables, les festivals, pour lesquels le groupe accepte de changer son fusil d'épaule et de proposer-en grande partie-un best of du pourpe, c'était ici le cas. Deep Purple est en tête d'affiche du festival, et il n'y a qu'à comparer les ambiances entre les concerts pour voir à quel point c'était mérité.

C'est sous Roméo et Juliette de Prokofiev que Deep Purple investit la scène, alors que le public remue bien et se fait beaucoup entendre (une constante tout le long du concert). Pour un public non-métal, c'était chaud!!!!

Ian Paice arrive en premier, et c'est l'indéboulonnable Highway star qui ouvre les hostilités, comme sur Made in Japan, mais sur une version un poil ralentie par rapport à d'habitude. Don Airey propose un solo littéralement calqué sur celui de la version studio, alors que Morse nous fait encore le coup du solo à vitesse grand V, en respectant le finish bien sûr, sinon il se serait fait étriper depuis des lustres par les blackmorefans.

Le son est un peu faiblard, la basse très en retrait, la guitare sous mixée,  ça donne un caractère moins heavy au groupe.

La machine est néanmoins très bien lancée, et le groupe enchaîne direct par un titre récent, Things I never said, sans que la ferveur du public ne retombe, ferveur qui va durer jusqu'à la fin du concert, l'ambiance était graaave au rendez-vous pour ce concert.

Ian chante encore bien mieux que Renaud, heureusement,  mais ça devient de plus en plus dur, surtout sur les vieux titres. Niveau prise de risque, on frôle ici le zéro absolu, la set-list du groupe n'est pas révolutionnée un poil par rapport aux dates précédentes, l'important était d'assurer le show et c'est ce qui est fait, et bien fait. Point d'orgue du concert, un Fireball complètement explosif (...).

Pour cette prestation, Steve Morse fait dans la sobriété, et se fend d'un court solo entre Contact Lost et Sometimes I feel like screaming, toujours aussi envoûtant, quoi qu'amputé de son final. Pas la peine de raler, The well dressed guitar, avec son duo guitares/claviers décapant, fait toujours plaisir à entendre.

Le musicien le plus  impressionnant de la soirée n'aura pas été Morse mais Ian Paice, qui fait preuve-pour son âge et dans l'absolu- comme d'habitude d'une vélocité et d'une technique bluffantes.

Don Airey propose un solo plus sympa que celui de Steve Morse, car plus intéractif (avec un mix panthère rose/marseillaise/lettre à Elise, ce qu'il faut pour faire réagir le public), et annonce le grandiose Perfect strangers, seul titre rescapé des années 80. Gillan a droit à un petit repos avec un Wring that Neck, sorti des catacombes, et dépoussiéré comme il se doit.

Space truckin', bien qu'apprécié, n'a pas la même force que Pictures of Home, nettement plus prenant en particulier avec le solo de Morse en forme de clin d'oeil à Child in Time.

Le titre phare du groupe déboule, et c'est l'occasion pour le public de s'égosiller sur le riff et sur le refrain.

Le groupe se sent suffisamment sûr de lui pour ne pas offrir Smoke On The Water en dernier, c'est bien vu, car le public attend patiemment le rappel....ce rappel est  plutôt court-2 titres, Hush et Black night, avec pour le dernier titre une intro à la basse réduite à sa portion congrue.

Pour un public non connaisseur, c'était un très bon concert. Pour celles et ceux qui suivent le pourpre depuis un bail, le groupe a assuré tranquillou sans se fouler. Mais c'est toujours un plaisir de revoir les 5 papys envoyer des watts. Et tout ça sans déambulateurs, si ça c'est pas la classe!!!

A revoir lors de la promo de leur prochain album (a priori fin d'année 2010).

En guise de dessert, Un petit best-of proposé par un(e) youtube man (girl)

 Set list :

  • Highway Star
  • Things I Never Said
  • Strange Kind Of Woman
  • Rapture Of The Deep
  • Fireball
  • Contact Lost, +solo Steve Morse
  • Sometimes I Feel Like Screaming
  • Well Dressed Guitar
  • Wring That Neck
  • The Battle Rages On+solo Don Airey
  • Perfect Strangers
  • Space Truckin’
  • Smoke On The Water

Rappel :

  • Hush
  • Black Night

 

 



Message #1142 sur Inw[B]zine
Auteur :
zeitoun




Ecrit le 14.09.2009


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter