retour la liste des chroniques

Insaniae/Mourning Lenore - Daemonium, 3rd Anniversary Celebration

Insaniae/Mourning Lenore - Daemonium, 3rd Anniversary Celebration


Style : Doom metal

Liste des morceaux :

Insaniae :

O Covil
Tradição Ancestral

Mourning Lenore :

Rain’s Seduction
Patterns of Emptiness

Chronique :

Aussi bizarre que cela puisse paraître, c’est grâce à un bonbon que je peux vous faire la chronique de ce split. Hé oui, je dois la découverte de Mourning Lenore à notre Dark Pimousse national, grand gourou doomeux de surcroit, qui avait mis ce groupe en découverte dans la section doom de notre forum (section qui, au passage, je tiens à le préciser est très bien gérée). Comme quoi, un bonbon n’est pas seulement collant et embêtant, ça réserve aussi plein de bonnes choses sous son emballage (On est d’accord qu’on parle toujours de musique hein ?! Je ne veux pas de problèmes avec Mam'zelle Pimousse!).
Trêve de bavardages, revenons en à ce split qui réunit deux groupes fabuleux, Insaniae et Mourning Lenore, jouant chacun deux titres d’environ 10 minutes, et quels titres !

Au sein de ce « Daemonium – 3rd Anniversary Celebration », tout n’est qu’ombre et tristesse. Insaniae ouvre le royaume des âmes en peine de par ses riffs imposants et étouffants, accompagnés de temps à autre des chants attristés d’Isabel Cristina. Ces derniers sont empreints d’une forte émotion et employés avec justesse, en équilibre avec l’atmosphère des morceaux. « Tradição Ancestral » possède un passage atmosphérique particulièrement prenant, repris juste derrière par une envolée magistrale, ce qui donne une dynamique exceptionnelle au morceau (Oui messieurs dames ! Il y a des dynamiques dans le doom !). Il  faut décidément peu de temps à Insaniae pour étendre sa musique obscure et noircir notre esprit.
Au-delà des ombres, tapi dans la pénombre de ce split, Mourning Lenore prend la relève. Encore plus froid et étouffant que son prédécesseur, le groupe part d’entrée de jeu dans une composition aux riffs acérés et aux vocaux hargneux. «Rain’s Seduction» cache pourtant bien des finesses et la douceur mélancolique ne tarde pas à souffler ses notes amères dans notre dos. La peau frissonne : Mourning Lenore a déjà gagné. La formation allie avec force dans ses chansons lourdeur doomesque et finesse mélodique, si bien que sa subtilité surprend : soli au feeling inattendu, harmoniques surprenantes et ambiances recherchées vous attendent partout sauf là où vous les imaginez !

Avec ce « Daemonium – 3rd Anniversary Celebration », l’absence de lumière devient presque agréable et supportable, tant les groupes nous transportent avec facilité dans leur musique travaillée. Ce split est à lui seul un rayon lumineux, une éclaircie dans le monde du doom. Alors, laissez-vous entrainer dans le royaume des ombres… et si vous rencontrez un bonbon très sombre, remerciez le pour moi car j’ai dans mes mains une étoffe de lumière.

Liens:

Myspace Insaniae

Myspace Mourning Lenore


Portugal

Message #1150 sur Inw[B]zine
Auteur :
lotus




Ecrit le 20.09.2009
Note des lecteurs : 9/10 (1 notes)

Commentaires :
  • Dark Pimousse, le 21.09.2009, 9/10

    Je ne pense pas être un grand gourou du Doom car le style me réserve encore beaucoup de surprise.
    En tout cas, je te remercie Tutus' pour le petit clin d'oeil, il est vrai que Mourning Lenore reste un de mes groupes favoris, avec des ambiances uniques au genre (je suis normalement plus friand du Funeral). Il suffit de visiter leur myspace pour s'en rendre compte. Eh dire que ce groupe est actuellement à la recherche d'un label... C'est incroyable!!
    Enfin... Vous me rencontrerez de toute façon au détour de Daemonium, puisque cet album n'ai jamais très loin de moi!!





Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter