retour à la liste des chroniques

Nashville Pussy - From Hell To Texas

Nashville Pussy - From Hell To Texas


Style : Rock sudiste

Liste des morceaux :

   1. Speed Machine
   2. From Hell To Texas
   3. Drunk Driving Man
   4. Lazy Jesus
   5. I'm So High
   6. Ain't Your Business
   7. Dead Men Can't Get Drunk
   8. Late Great USA
   9. Pray For The Devil
  10. Why Why Why
  11. Stone Cold Down
  12. Give Me A Hit Before I Go

Chronique :

Après m'être échoué sur une plage à cause de mes dernières aventures, je me retrouve dans un coin désertique, avec une chaleur accablante, en train d'errer à la recherche d'un signe de vie...Puis sans crier gare je tombe sur une ville tirée d'un film de Far West ! Ma chance : un saloon... je vais pouvoir me désaltérer un peu. Lieux déserts aussi, curieux... mais sur le bar je trouve un objet familier : un album. Le petit dernier du groupe Nashville Pussy : From Hell To Texas. Je commence à comprendre où je suis... Ni une, ni deux, il atterrit dans mon baladeur.

Tiens ! Des coups de fouet et des hennissements font surgir Speed Machine et les premières notes arrivent, ça sent le bon vieux rock qui sort du fin fond du sud. Je m'attends à voir surgir des cowboys, les guitares jouent des notes claires et pas méga saturées comme j'ai l'habitude d'entendre, et aussi accompagnées d'une basse qui suis le mouvement. Dépaysement total. La batterie est là aussi, qui bat le tout avec un léger groove et sans forcer. Quant à la voix, c'est très rock n' roll, légèrement cassée et qui passe très bien sur les titres, mais sans rien d'étonnant. On a aussi droit à un joli solo, à noter que la basse et la guitare principale sont en fait tenues par deux ravissantes Bandidas - aussi habiles que fatales avec leurs doigts.

Les titres s'enchainent rapidement, sans grande surprise. Mais quelques morceaux ont attiré plus mon oreille que d'autres, tel que Lazy Jesus qui a un rythme un peu plus lent. Entrainé par la grosse caisse et la basse, le tout accompagné par un harmonica : ça donne du charme au titre, la guitare se faire très discrète, quant à la voix elle se met sur le même ton, gras et lent. On aura même droit sur le final aux jolies voix des Bandidas pour accompagner le chanteur.
Un peu plus loin sur Late Great USA, c'est un peu la même sauce mais plus rapide, les filles se concentrent sur le refrain pour le chant. Il y aura en plus un joli solo vers le final, d'ailleurs des soli il y en aura pas mal sur cet album, et toujours joués sans trop en rajouter, juste ce qu'il faut.

Dans la globalité, l'album From Hell To Texas est de bonne qualité, de la musique qu'on peut écouter au volant de sa grosse cylindrée en écumant les routes - ce qui peut satisfaire tout amateur de rock sudiste. Mais je note quand même que les morceaux se ressemblent beaucoup entre eux et parfois, si on n'y prête pas garde, on ne se rend pas compte que c'est un autre morceau qu'on écoute. Mais heureusement qu'il y a certains titres qui bougent pas mal, et qu'on prend quand même plaisir à savourer. En somme, From Hell To Texas est un bon album mais qui n'égale pas ses prédécesseurs. Et pour ma part, je m'éloigne dans le coucher de soleil sur mon destrier pour de nouvelles aventures.


Liens :

Myspace

 


Metalloufu.


Etats-Unis

Message #1155 sur Inwë[B]zine
Auteur :
Metalloufu




Ecrit le 22.09.2009


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter