retour la liste des Live reports
  retour la liste des Live reports (Nord-Pas-de-Calais)

19.09.2009 - Raismesfest 2009

Raismesfest 2009


 

Raismesfest 2009 par Pimoussette


 

Premier jour :

 

Je suis fidèle au Raismesfest depuis maintenant 4 ans et je vous avoue que c'est toujours avec la même excitation que je prépare mon sac à dos. Il est 11h et me voilà fin prêt pour 2 jours de festival qui, je l'espère, répondront à mes attentes. Il n'y a pas de raisons Même si c'est ma 4ème année consécutive, j'arrive encore à me tromper de route et c'est avec 30 minutes de retard sur le timing que nous arrivons sur la Base de loisir de Raismes. Bon, tout va bien, on a encore le temps de manger avant le premier groupe. Le Raismesfest étant au coeur de la base de loisir de Raismes, il est très appréciable de pouvoir pique-niquer dans l'herbe fraîche!
 
 
Après un bon repas, il est temps d'aller voir ce qu'il se passe au niveau de l'entrée. On est très loin des grands festivals métalset de leurs heures de queue. Ici, 15 minutes à partir de l'ouverture des portes. Mort de rire Un petit tampon "lapin" sur le bras, me voilà parti dans l'enceinte du Château de la Princesse d'Arenberg.
 
Petite attente de 30 minutes, ça tombe bien, y'a pas mal de cds et de vyniles en vente. Mais l'attente est de courte durée en fait puisque Rozz arrive déjà sur scène.
 
Rozz est un groupe créé en 1984 et ça se sent. Du bon vieux Hard-rock bien inspiré qui nous met de suite dans le bain. Bonne prestation, le public, bien que calme (ben oui, faut se mettre dans l'ambiance), est plutôt réceptif. Le courant passe, la musique fait son effet et c'est un très bon début pour le Raismesfest! Il est difficile d'être le premier groupe à jouer, mais ça n'a pas du tout gêné Rozz qui a su nous offrir une très bonne ouverture!

 


Dadabovic par Pimoussette

 


 
Dadabovic est un groupe de HxC psychiatrique je dirais. Laissez-vous prendre en charge par l'équipe du professeur Dadabovic qui se compose d'un psychopathe, d'une infirmière et d'un chirurgien. Sincèrement, ça fait peur! Le monde de Dadabovic est extrêmement bien pensé et original pour le style. Les morceaux sont très décalés (Serial Kinedeur, Psyquo Pat' Et Squyzo Fred', Psy-causes, et j'en passe), c'est du grand n'importe quoi mais totalement maîtrisé par le groupe. Un gros coup de coeur pour moi, qui déteste le HxC, c'est une grande surprise. Le groupe est très jeune (crée en 2006) et c'est étonnant de voir tant de maîtrise et de professionnalisme. Ils ont créé leur propre monde, leur propre musique, en 3 ans d'existence, chapeau les gars!
 
Le premier groupe à voix féminine fait son entrée : Sad Syberia. La musique du groupe est plutôt bonne, petit bémol pour la voix masculine gutturale qui manque pour moi de profondeur, mais les voix claires féminine et masculine sont très bien. La seule chose que je reproche au groupe, c'est le jeu de scène de la chanteuse. On tombe rapidement dans le cliché de la chanteuse du groupe symphonique qui fait des ronds de jambes et de bras, typiques des groupes à voix féminines. Ca fait sourire au début et on s'aperçoit vite que ça gâche un peu le plaisir de la musique. Dommage. On n'est pas obligés d'en faire des tonnes pour que le message passe, une bonne mélodie suffit largement.
 
Stormzone fait son entrée sur la grande scène. Un bon goupe de Heavy métal car, même si je n’aime pas trop ce style, le groupe arrive cependant à m’accrocher. L’ambiance est excellente, une prestation sans faute, vraiment bon !!
 
Le groupe Neonfly nous vient tout droit de Londres tout de même ! C’est un très jeune groupe, plein de fougue, mais contrairement à Stormzone, je n’arrive pas à me mettre dans l’ambiance. Je me dirige donc vers la grande scène pour attendre Battlelore, groupe que je voulais absolument voir sur scène.

 

 


Battlelore par Pimoussette

 


Dans le public, on reconnaît les fans de Battlelore : kilt, massue gonflable, le ton est donné. Malgré un problème de son (trop de basse, voix de la chanteuse quasi-inexistante), Battlelore sort les armes, ou tout du moins une arme, et l’effet est là. Nos amis peinturlurés font le show, la prestation est énorme, le public est très réactif, voir un peu trop, car les "mosh pit" n’ont pas lieu d’exister dans ce style de musique. Mais bon, j’ai passé un très bon moment avec ce groupe et j’espère pouvoir les revoir sur scène !


Attention, ici, c’est un grand coup de coeur pour moi et je remercie le Raismesfest de m’avoir permis de redécouvrir ce groupe. Ramone et Pedro est excellent, mélange de métal et de sons de "boîte de nuit", des paroles à mourir de rire et même un concours de celui qui danse le plus mal. Bref, c’est du n’importe quoi, mais qu’est ce qu’on s’amuse ! Les titres s’enchaînent : Le boucher vend des cadavres, Crève charogne, Joli curé en porte jarretelles (avec un vrai curé en porte-jarretelles), Ne me brûle pas (j’ai chié sur le tapis !) et le public reprend en cœur toutes les paroles ! Un groupe à voir absolument !

 

 


Ultra Vomit par Pimoussette

 


Le public est bien chaud après Ramone et Pedro et prêt à recevoir Ultra Vomit ! Que dire, c’est tout simplement énorme ! Une ambiance du tonnerre ! On a le droit à tous les grands tubes d’Ultra Vomit : I like to vomit, Judas Prost, Pauv’ connard et j’en passe. On a même le droit à un grand tube repris par Manar : Confidences pour confidences, culte ! Le public en redemande et scande le morceau des canards. Ultra Vomit est donc obligé de revenir et nous interpréter Je collectionne des canards vivants. Prestation hallucinante, mais en même temps, c’était prévu !!

The Real Nelly Olson est un groupe à voix féminine qui tourne autour de sa chanteuse très charismatique. Ca crie, ca bouge, c’est très énergique voir hystérique. Je n’arrive pas trop à me mettre dans l’ambiance, mais en tout cas, une chose est sûre, on aime ou on n’aime pas, mais on est obligé d’avouer que ce qu’ils font, ils le font bien !

Plutôt surpris au début de Pat Mc Manus, je me retrouve face à un bon groupe, qui fait du bon Hard rock. Puis, Pat Mc Manus commence son show, ça part dans les soli de guitares, des expérimentations, ça devient mou et ennyueux. Bref, Pat Mc Manus, cela s’apprécie assis, avec une bière dans la main et une frite dans l’autre !

Là, on change complètement d’ambiance. Abinaya fait dans le métal avec djembe, congas, … Plutôt original en fait, le public accroche bien, j’accroche bien aussi ! Quel dommage qu’il n’y est pas eu d’effets pyrotechniques comme le groupe sait les faire. Mais bon, on se contente largement de leur prestation pleine d’énergie !

 


Axxis par Pimoussette

 

 

Axxis, alors là, je me dis, grand groupe de heavy, je vais peut être commencer à m’ennuyer, eh bien pas du tout ! Axxis assure grave sur scène, on a le droit à un show du tonnerre, le groupe communique très bien avec le public, on participe à chacun des morceaux. Au final, j’ai passé un excellent moment, chose qui n’était pas gagnée au départ.

Michael Schenker group est avant tout un guitariste au sommet de son art. Bien sûr, on vient pour voir le fondateur de Scorpions, mais c’est peut être justement ça le problème, c’est qu’on s’attend à quelque chose de puissant, un jeu de scène énorme et en fait, on s’aperçoit vite que MSG joue très bien, mais l’ambiance est plutôt ennuyeuse. On a du mal à s’investir dans l’ambiance et la fatigue se fait sentir, on finit par s’asseoir et apprécier le spectacle.

J’avoue être parti avant la fin de MSG, la fatigue pointe le bout de son nez, de la route m’attend et je compte être très en forme pour le lendemain ! Je rentre donc chez moi avec pleins d’images dans la tête, excité par la journée du lendemain et fatigué de la journée que je viens de passer.
 

 

 

Deuxième jour : 


 
C'est avec quelques courbatures que je passe l'entrée du Raismesfest pour ce deuxième jour qui s'annonce plutôt bien!! La météo tient pour le moment, les nuages menacent, mais pas de pluie en vue, tant mieux!! Un petit tampon "éléphant" sur le bras et je prends place dans la fosse pour le début de Maxpie. Un bon métal progressif, avec de bons musiciens. Ca balance pas mal, dommage que le chanteur fasse un peu trop d'effets avec sa voix, comme avec son jeu de scène. C'est dommage, mais bon, on leur pardonne assez vite, puisque c'est difficile de jouer devant un public clairsemé, qui vient d'arriver et qui se réveille doucement.

 

 


Aone par Pimoussette

 


Et c'est le tour d'Aone. Mélange de métal teinté de rock, j'ai un peu de mal avec la voix du chanteur un peu déroutante (des passages criés et chantés). Et pourtant, l'ambiance s'installe, j'entre petit à petit dans le monde d'Aone, et je finis par totalement y pénétrer grâce au dernier morceau. Des passages atmosphériques aux guitares, sèche et électrique, magnifiques. Aone finit par devenir un coup de coeur pour moi, car leur son est original et leur prestation très bonne!! Chapeau pour un groupe si jeune (créé en 2006) et qui ouvre pour la grande scène.
 
De retour devant la scène découverte, je m'apprête à voir débarquer Obszon Geschopf. Groupe de métal indus, la musique est plutôt pas mal, mais j'ai énormément de mal avec le jeu de scène du groupe. Etre obligé de se cracher dessus, de se taper pour attirer l'attention, je trouve cela regrettable. Je n'en dirai pas plus. Je décide d'en rester là et je m'éclipse vers la scène principale en attendant Machine Gun, une valeur sûre.
 

 


Machine Gun par Pimoussette

 

 

Machine Gun, voilà un groupe qui depuis des années fait des reprises d'AC/DC et qui possède son public. Ambiance assurée, bonne prestation, le public s'amuse, chante et c'est là qu'on voit que le groupe assure!! Vraiment excellent, Machine Gun termine par un bon Highway to Hell, forcément, passage obligé!! On ressort du concert conquis par le groupe, avec des musiciens et notamment des guitaristes qui font le show. Exceptionnel!!
 
Novagreen nous attend sur la scène découverte. Jeune groupe de heavy métal, Novagreen est bien puissant, j'ai un peu de mal avec la voix (les voix masculines chantées, ça n'a jamais été mon fort), mais bon, le groupe fait une bonne prestation. C'est rapide, c'est efficace, mais ce n'est pas du tout mon style de prédilection, du coup, j'ai du mal à accrocher. Comme toujours, c'est une simple question de goût.

Nous allons entrer dans la phase « groupes à voix féminine » du festival et c'est Kells qui ouvre le bal. Je suis resté insensible à la musique de Kells, une impression de déjà vu, même critique que pour Sad Syberia pour le jeu de scène de la chanteuse. Mêmes mimiques, mêmes mouvements de la part des deux chanteuses, c'est un peu lourd et copier/coller des groupes comme Within temptation. Je n'ai pas trop accroché pour le coup...
 

 


Farplain par Pimoussette

 

 

Farplain commence sa prestation sur la scène découverte et en fait, je suis assez surpris car j'adhère pas mal. Je suis pourtant rarement fan de ce type de musique mais là, j'accroche plutôt bien. Pour un groupe formé en 2008 (si mes sources sont bonnes), je trouve que c'est bien en place. Vraiment sympa!!
 
Arrive Dylath Leen. Je ne suis pas fan du tout des groupes à voix féminines gutturales (si je peux me permettre) sauf Thorr's Hammer, mais là, ce sont mes origines Doom qui prennent le dessus. Cependant, on ne peut pas nier que leur prestation est très bonne. Le public est complètement voué à leur cause, ça dépote bien et on a eu le droit à pas mal de surprises puisque le groupe fête ses dix ans d'existence. Le public accroche, moi, moins, mais c'est juste une question de goût.
 
Beyond the Labyrinth est un groupe de heavy belge qui propose une musique peu originale je trouve. C'est assez passe-partout, pas de réelles surprises, j'ai donc du mal à adhérer... Leur prestation est pourtant bonne, mais c'est loin de ce que j'écoute habituellement, donc je reste sur ma fin.
 
Malheureusement, la prestation de Karelia a été annulé dû à des problèmes techniques. C'est bien dommage, j'espère pouvoir les voir une prochaine fois! Au Raismesfest 2010?
 
Un nouveau groupe à voix féminine, mais sur la scène découverte cette fois-ci. Bon, jusqu'à maintenant, cela ne m'a pas trop réussi, du coup, j'ai un peu d'appréhension. Seulement là, j'ai trouvé The last embrace vraiment excellent. Une musique qui possède un petit quelque chose d'original qui permet d'attirer l'attention, une chanteuse très talentueuse, un groupe qui tient la route et une bonne prestation. Tous ces petits détails qui font de The last embrace le groupe à voix féminine que j'ai le plus apprécié. Je suis conquis!
 

 


ADX par Pimoussette

 

 

ADX est un groupe de heavy pur et dur. Ils existent depuis 27 ans et comme pour Rozz, c'est dans les vieux pots qu'on fait la meilleure confiture. D'entrée de jeu, on nous apprend qu'ADX a choisi le Raismesfest pour tourner une partie du DVD qu'il compte sortir. A partir de là, l'ambiance est à son maximum. Le groupe joue avec un public qui répond à 200%, des effets pyrotechniques sont au rendez-vous, le chanteur se transforme en cracheur de feu, le groupe s'amuse même à reprendre la Bamba, en choeur avec le public. Il ont su mettre le feu au Raismesfest, c'est tout simplement excellent!
 
Le groupe suivant est un groupe de Death'n'roll si je peux me permettre et se nomme Wild Karnivore. L'originalité de ce groupe est qu'il compte en son sein un saxophoniste et franchement, la musique en ressort très différente. Bon, je ne suis pas du tout adepte de Death, trop rapide et violent pour moi (encore mes origines Doom...), mais bon, le son est bon, la prestation est bonne, ça bouge beaucoup dans le public, donc, une bonne note pour ce groupe hors-norme.
 

 


Pain par Pimoussette

 

 

Que dire de Pain. Tout simplement énorme! Je ne connaissais pas du tout comme groupe, oui, je suis un peu fermé comme garçon!! ;) Une prestation de folie, un groupe très pro, très carré, très puissant, qui aime mettre le feu et provoquer (dédicace du morceau Bitch à toutes les demoiselles du public). La musique passe bien, le son est bon, ça bouge beaucoup dans le public et on donne un dernier effort pour sauter et lever les bras. Je ressors crevé de la prestation de Pain, vidé même, mais heureux, très heureux du moment passé.
 
Pour des raisons professionnelles, je n'ai pas pu assité à la prestation d'Epica. Je les ai déjà vu au Raismesfest, donc le regret est atténué. Le retour à la réalité est plutôt difficile et c'est pleins d'images dans la tête que je quitte le château de la Princesse d'Arenberg.
 
Un petit mot sur le public du Raismesfest. Alors, la réputation du Nord est très bonne concernant le public. C'est vrai que l'on peut se vanter d'avoir un des meilleurs publics de France, un public qui réagit, qui répond et qui est très enthousiaste. Cependant, on peut reprocher (je mets "on" car je ne suis pas le seul) qu’une minorité de personne se fasse une joie de faire des "mosh pit" à tout va, quelque soit le style de musique proposé. Que des personnes souhaitent pogoter quand la musique le permet, je n'y vois aucun inconvénient, mais quand je vois des personnes donner des coups de poings et de pieds sur du Battlelore, je cherche l'intérêt. Ok, on a le droit de s'amuser, mais ce type de comportement gêne l'appréciation de certains groupes. A cause de cela, de nombreuses personnes n'ont pas pu apprécier certains groupes à leur juste valeur (moi y compris) car il faut toujours être à l'affût d'un pied ou d’ un poing égaré. Mais tout cela fait appel à la notion de respect et de savoir-vivre. En tout cas, cela n'entâche en rien ma vision du Raismesfest!
 
Car comme toujours, le Raismesfest est mon festival coup de coeur. Même si pas mal de personnes ont critiqué l'affiche de cette année, il faut savoir que le Raismesfest est plus qu'une simple affiche, plus que de simples concerts. Le Raismesfest est avant tout une ambiance conviviale, familiale même, avec un partage important avec les membres de groupes. Un public de tout âge et de tous horizons, qui, le temps d’un week end, forme une grande bande de potes ! Le Raismesfest est une fête avant tout, on s'éclate quelque soit la musique!
 
Je vous donne déjà rendez-vous à l'année prochaine pour d’autres grands moments, au milieu d'un public chaleureux!!

 

 


Wall of Death par Pimoussette

 


rgion : Nord-Pas-de-Calais
France

Message #1158 sur Inw[B]zine
Auteur :
dark.pimousse




Ecrit le 22.09.2009


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter