retour à la liste des chroniques

Illdisposed - To Those Who Walk Behind Us

Illdisposed - To Those Who Walk Behind Us


Style : Death métal

Liste des morceaux :

  1. Blood On Your Parade
  2. For The Record
  3. Just Come And Get Me
  4. Seeking Truth - Telling Lies
  5. Sale At The Misery Factory
  6. To Those Who Walk Behind Me
  7. If All The World...
  8. My Number Is Expired
  9. Johnny
  10. This Unscheduled Moment
  11. Nu Gik Det Lige Så Godt

Chronique :

«C'est un peu mou tout ça !». Voilà la première réaction qui vient à l'esprit à la première écoute, mais est-ce ce qui ressort après plusieurs écoutes ? Nous allons voir ça...

Comme d'habitude, petit détour côté prod', de ce côté là, ça envoie : il n'y a pas grand chose à redire, on sent la patte de Frederik Nordström (qui a collaboré avec Arch Enemy et Children Of Bodom entre autres), mais peut-être que cette patte est trop présente au final...

Cela étant dit, passons à la musique et...on est en droit d'être quelque peu déçu !
Non pas que l'album soit mauvais, mais il manque un peu de punch quand même. Le plus dommage dans tout ça c'est qu'on s'en rend compte assez vite, dès le premier morceau, Blood On Your Parade.
On n'est pas vraiment surpris, ça déroule quelques riffs sympathiques (bien que pas très folichons) avec la voix si reconnaissable de Bo Summer, un solo...que j'hésiterais presque à appeler solo en fait du fait de sa lenteur, puis vient un sample de ce que je crois être un régiment d'infanterie marchant au pas, idée pas mauvaise en soit, mais quand c'est la seule originalité du morceau, ça en devient gênant.

Et là où le bas blesse vraiment, c'est que l'on ressent ce «vide» relatif dans presque tout l'album, et autant j'avais trouvé le sample de l'infanterie plutôt bien placé (même si ce n'est pas très difficile me direz vous !) autant ceux du reste de l'album me laissent sceptique.
A noter le petit passage délirant complètement sorti de nulle part à la fin de Sale At The Misery Factory, qui va se retrouver comme un de mes passages favoris de l'album, un peu par défaut.

On pourra aussi noter l'adaptation du titre des Fine Young Cannibals, Johnny Come Home, appelée ici tout simplement Johnny, qui est bien foutue, sûrement le meilleur morceau de l'album.

L'album se termine sur un Nu Gik Det Lige Så Godt qui me sort l'album de ma lassitude car vraiment bien senti et plutôt inspiré, mais trop tard malheureusement.

Pour finir, ce To Those Who Walk Behind Us, après une dizaine d'écoutes, n'est pas vraiment un mauvais album, mais c'est en tout cas loin d'être un album référence, c'est un album moyen qui aurait pu être bien meilleur, voilà tout.

Liens :

MySpace

Site Officiel

Label 

 


Danemark

Message #1208 sur Inwë[B]zine
Auteur :
Jojolviking





Ecrit le 04.10.2009


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter