retour à la liste des chroniques

Paradise Lost - Faith Divides Us, Death Unites Us

Paradise Lost - Faith Divides Us, Death Unites Us


 

Style : Métal/Gothique

Liste des morceaux : 

Disque 1 :

  • As Horizons End
  • I remain
  • First Light
  • Frailty
  • Faith Divides us- Death unites Us
  • The rise Of Denial
  • Living with scars
  • Last Regret
  • Universal Dream
  • In truth
  • Cardinal Zéro

Disque 2 (remix):

  •  Faith Divides Us-Death Unites Us
  • Last regret

Chronique:

Début de la décennie : Paradise Lost sort "Symbol of Life", album sautillant à souhait.

Fin de la décennie : Les ambiances limite dance-floor sont bien loin. Paradise Lost  oriente sa musique vers plus de lourdeur, et enfonce ici le clou, le groupe montrant un visage qu'on avait pas vu depuis un paquet de temps.

Si les fameuses mélodies faisaient l'ossature de Paradise Lost sur les albums précédents, ici-hormis durant les ponts-elles surnagent la plupart du temps, fréquemment secouées par l'ambiance générale de l'album : agressivité, lourdeur, densité et noirceur (parfois suffocante) sont les maîtres mots de l'album. Tous ces éléments, marque de fabrique du groupe,  étaient déjà présents auparavant, mais poussés à ce point, il y a un bail qu'on n'avait pas entendu ça.

Est-ce en prévision des caractéristiques du nouveau batteur, au jeu naturellement moins aéré que le prédecesseur, que la direction musicale de Faith Divides Us Death unites Us a été modifiée? Si le groupe cherchait à durcir le ton, le choix du batteur s'avère très judicieux, Adrian Erlandsson apposera bien sa griffe  en concert et contribuera à alourdir l'ambiance et à y infuser une hargne noire, avec son jeu historiquement typé black&death.

Le chant s'est aussi considérablement durci, apportant sa contribution à l'atmosphère de l'album. Les passages rapides (The Rise Of Denial, Universal Dream) font carrément thrash, sans mettre de côté la noirceur agressive, omniprésente et omnipotente sur cet opus.

Si la guitare vient apporter son lot de mélodies, elle ne contribue que très rarement à alléger l'ambiance du groupe. Dans ces rares cas, elle nous sert de fil d'ariane, en nous empêchant de sombrer complètement.

Retenez que Faith Divides Us Deah Unites US est un pavé très compact, complètement métal, lumineux par sa qualité, et qui ne laisse pas filtrer les rayons du soleil.

La musique se suffisant à elle-même sur cet opus, j'en oublierais presque de vous parler du coffret : aussi consistant et réfléchi que l'album. Pros jusqu'au bout des ongles.

Liens:

Site officiel

Myspace



Message #1210 sur Inwë[B]zine
Auteur :
zeitoun




Ecrit le 05.10.2009

Commentaires :
  • rkdestrukteur, le 05.10.2009
    vite vite que m'a commande arrive...




Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter