retour à la liste des chroniques

Machine Head - Burn My Eyes

Machine Head - Burn My Eyes


Style : Groove metal

Liste des morceaux :

1. Davidian
2. Old
3. A Thousand Lies
4. None But My Own
5. The Rage To Overcome
6. Death Church
7. A Nation On Fire
8. Blood For Blood
9. I'm Your God Now
10. Real Eyes Realize Real Lies
11. Block

Chronique :

La Bay Area, véritable pièce maitresse du métal où sont nés les plus grands groupes comme Metallica, Slayer, Megadeth, Exodus ou encore Testament dans les années 80 ...
Seulement, au début des années 90, la baie de San Francisco fait peine à voir et à se renouveler suite aux assauts de certains Rage Against The Machine ou Korn.
Cela n'arrangera rien à la cote de popularité du thrash metal avec le départ de Dave Lombardo de Slayer et au virage commercial de Metallica, qui rebutera encore les fans.
La mode s'était attaquée à la Mecque du Thrash et l'ancien guitariste de Vio-Lence allait pouvoir faire ses armes.
Robert Flynn fonde Machine Head en 1992 avec Adam Duce, Logan Mader et Tony Constanza. Après une première démo en 1993, Roadrunner ne mit pas longtemps avant de faire signer le jeune combo d'Oakland pour Burn My Eyes. Justement le label hollandais aura conseillé Chris Kontos, batteur de hardcore, au jeune groupe.

1993, Chaos A.D. de Sepultura ravagea tout sur son passage ! 1994, Burn My Eyes de Machine Head allait donner une nouvelle vie au thrash californien avec son groove metal tout droit inspiré de Cro-Mags, de Metallica et de Slayer ...
Comment passer à côté de cette terrifiante intro de Davidian, devenu un véritable hymne du métal des années 90 aux côtés de Demanufacture de Fear Factory ou d'un Blind de Korn!
Ce mur de son tonitruant dévastant tout sur son passage ne sera que l'échauffement de cet album aux multiples surprises, des harmoniques maitrisées parfaitement doublées aux roulements intenses que nous offre le gigantesque Chris Kontos. Le batteur d'origine grecque aura définitivement défoncé sa batterie tel un ours de Sibérie ! Ses rythmes typiquement hardcore et ses envolées apportent un mélange explosif aux compos, suppléé par le très jeune Adam Duce, bastonnant sa basse avec précision. On ne peut pas passer à côté de ce chef d'œuvre du métal 90', tant cet album se fait intense et puissant comme le prouve ce sauvage The Rage To Overcome ou ce rude Death Church ...
Les paroles y sont également du même calibre, avec un sujet récurrent du métal qui n'aura jamais porté aussi bien le flambeau: LA HAINE !
Chaque titre vaut son pesant d'or, d'une intensité hors norme où seule la colère et la destruction y sont maitres. La voix de Rob Flynn y est sans doute pour quelque chose, un ton rauque et hargneux, qui ne laisse pas indifférent avec une sincérité à couper le souffle.
Tandis que Machine Head aura évolué au fil du temps vers un ton mélodique, Burn My Eyes fait partie des albums que t'écoutes pour te motiver ou pour canaliser ton envie de défoncer un mec en sortant du métro parce qu'il t'a pris le chou ! Il ne faut toutefois pas oublier ce groove apporté par Logan Mader, tremblant d'ambiance au sommet de sa guitare, à l'image du schizophrène A Nation On Fire, prouvant l'efficacité de la machine tel un coup de jus jouissant prêt à nous dégommer la tronche ...

À n'en pas finir, ce Burn My Eyes est un album intense, très intense, une fois embarqué dans les compositions, on ne peut plus repartir. Un charme, une force, jusqu'au heavy Block, présent sur la première démo, qui fait une nouvelle fois figure de clôture magistrale à cet opus. Le premier album de Machine Head est une perle de violence, lorgnant entre la créativité et la rage. Rares sont les groupes qui auront réussi ce tour de force, la sincérité déployée métamorphose ce skeud qui aura eu une véritable influence pour tant de groupes, comme Lamb Of God qui l'aura déclaré à plusieurs occasions. Seulement, le principal défaut de Burn My Eyes est de ne pas en avoir, ce qui aura handicapé le groupe par la suite mais qui laissera sa patte dans les années suivantes ... Un véritable must. Culte !

Liens:

Site officiel

Myspace

Label


Etats-Unis

Message #1211 sur Inwë[B]zine
Auteur :
Choko




Ecrit le 08.10.2009


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter