retour la liste des chroniques

Grimmstine - Grimmstine

Grimmstine - Grimmstine


 


Style : Heavy metal

Liste des morceaux :

  1. Memory
  2. 911
  3. Supernatural
  4. Got Nothing But Time
  5. To Catch A Killer
  6. You'll Never Know
  7. It's Over
  8. Prisoner
  9. You Give Me Loved
  10. Straight As An Arrow
  11. 'Til They Take My Wings
  12. Take This Air
  13. Afraid Of The Dark
  14. This Don't Look Like Love To Me
  15. To Sing A Lullabye ( Immy's Song )


Chronique :

Grimmstine, l'association de deux noms, Steve Grimmett (ex-Grim Reaper) et Steve Stine : ok, ils ne se sont pas foulés pour le nom ! Heureusement, ils ont produit plus d'efforts pour la musique...enfin...un peu !

L'album débute par une introduction acoustique, Memory, un peu barbante, la minute trente paraît longue...Heureusement le «vrai» morceau qui arrive derrière, 911, c'est clairement moins lassant ! Passé le moment d'adaptation nécessaire à la voix de Grimmett, de bons riffs, une bonne voix, un bon solo, c'est gagné !
L'album oscille ensuite entre le bon et le mauvais, le bon solo de Supernatural fait contraste avec le reste du morceau qui lui, n'a rien de transcendant. Got Nothing But Time est dans le même cas, mais avec son introduction qui aurait pu être bien mieux exploitée. On retourne à quelque chose de plutôt positif avec To Catch a Killer, avec un riff principal vraiment sympa et là encore, un bon solo mais avec à mon goût, une outro qui aurait du être clairement plus exploitée.

Moment de répit dans ce dédale de riffs et de soli, You'll Never Know, ballade agréable, la voix se fait bien plus douce, avec là encore (cela devient une habitude!) un bon solo, parfaitement dans le ton du morceau et qui ne semble pas avoir été posé là "histoire de". Morceau très facile d'écoute par contre, cela déplaira à certains.

Retour dans des sphères plus électriques avec It's Over et son gimmick fort bien trouvé, vraiment bon même ! Le gros défaut de ce morceau c'est que le refrain, au lieu de vraiment décoller - comme le gimmick pouvait laisser sous-entendre - se trouve être au contraire un peu mollasson...
Maintenant que l'on a eu un morceau relativement bon, on enchaîne avec Prisoner, morceau plus lent, plus ennuyeux aussi...

Introduction plus calme et mélodique pour You Give Me Love, morceau agréable, sans plus, on passe vite à la suite. Et pour la suite, Straight As An Arrow, et, ô surprise, pour la première fois dans cet album, on entend du piano en guise d'introduction, qui s'efface ensuite pour faire place à un riff efficace, et c'est du bon ça, clairement le meilleur morceau de l'album ! Vient ensuite 'Til They Take My Wings, et l'on retombe dans l'ennui et dans quelque chose d'assez «plat». Et ce n'est malheureusement pas bien mieux pour le morceau suivant Take This Air.

Le niveau se relève un peu avec Afraid Of The Dark et ses guitares qui font irruption en parallèle avec le chant. Ça reste tout de même moyen dans l'ensemble. L'avant dernier morceau, This Don't Look Like Love To Me, ne brille que grâce aux brèves apparitions de la guitare endiablée de Steve Stine.

Le dernier morceau, To Sing A Lullabye (Immy's Song) clôture l'album par une ballade joyeuse, avec quelques chœurs et des bruits de bébé qui pleure, bon pourquoi pas ?

Bref, cet album aurait pu être d'un très bon niveau... mais pour cela il aurait fallu amputer l'album de la moitié de ses morceaux, tout simplement ! C'est donc au final un album très moyen...


Liens :

MySpace
Label
 


Etats-Unis

Message #1266 sur Inw[B]zine
Auteur :
Jojolviking





Ecrit le 20.10.2009


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter