retour la liste des Live reports
  retour la liste des Live reports (Ile-de-France)

17.10.2009 - Metal Up Your Rock Fest - L'île St Denis

Metal Up Your Rock Fest - L'île St Denis


On fait un point : il se passe quoi en Ile de France?

Toujours plein de gens prêts à débourser plus de 60 euros pour aller voir des groupes de métal internationaux (Rammstein, Metallica, AC/DC et plein d'autres), mais quand c'est du français, et pour des prix ras du plancher, plus personne.

Alors rappelons une chose : des groupes de métal français de qualité, il y en a plein, c'est un fait, et s'ils décollent pas c'est pas faute de travail , mais simplement parce qu'une grande partie du public métal franchouillard aime tout sauf le Fançais. Je me plante? Prouvez-moi le contraire. Un groupe de métal français qui veut se produire en France, pas 19 options : 

  • soit ils sont crédules,
  • soit ils sont complètement cons,
  • soit ils ont le feu sacré.

Je vire la 2ème catégorie, il reste aux groupes de cette soirée à choisir entre la 1ere et la 3ème. 

Ce soir, ce sont 4 groupes qui viennent poser leurs valises et montrer leurs qualités devant un parterre aussi clairsemé que la chevelure d'obispo...on enlève les zicos et la famille des zicos, il reste qui? Joker.... grandiose. Ah.....tout le monde avait un impératif ce soir là? OK dans ce cas là je comprends mieux, toutes mes excuses.

4 groupes étaient ici présents, et ce n'est pas le désistement de "The Seven Gates" à la toute dernière minute qui va ruiner la qualité de l'affiche.

Premier à arriver sur scène, un quatuor, Kortex. Si l'intro fait penser à un style planant et ultra-mélodique, le recadrage musical arrive bien vite, le groupe propose un mix franchement bon de rythmes alourdissants et enlevés, et une base technique bien relevée, mélange de rock, de métal et de death. De derrière la scène, j'ai pu a minima apprécier la grosse concentration du batteur tout au long du set. Le groupe, emmené par sa chanteuse/guitariste, propose un set dense et intense de 35 à 40mn, et se montre très sympa avec le public....et aussi avec l'équipe organisatrice (comme l'ensemble des autres groupes d'ailleurs, zéro de prise de tête assurée avec les groupes présents). A voir dans des conditions sonores de meilleure qualité pour que la musique du groupe puisse se développer comme il se doit, et surtout devant une  foule plus conséquente.

2ème groupe à fouler les planches, les sympathiques Lyr Drowning investissent la scène, le style diffère bien de Kortex, à noter une présence du clavier qui permet de donner une couleur très épique au groupe. La musique du jeune (par leurs âges) groupe est travaillée. Même si le chant n'est pas réservé aux néophytes, le style reste plus facilement abordable que Kortex, car plus lissé, moins sombre, et plus actuel, quoique bien puissant. Le public donne de la voix comme il peut pour soutenir l'équipée, qui elle aussi mériterait plus d'attention. Les nombreux breaks planants permettent de bien retenir l'attention et de relever, par comparaison, les parties furieuses délivrées par le quintet.

Il y aurait eu le concours du cogneur de la soirée, c'est bien le batteur de Rosa Nocturna qui aurait remporté tous les suffrages. A l'arrache, le groupe, qui ne le cache d'ailleurs pas. Une chanteuse remplacée au pied levé, à peine 2 répétitions, les paroles à disposition sur un petit tréteau, fallait une bonne dose de courage pour le faire, et ben bingo, la chanteuse ne se cache pas au fond de la scène, essaie autant que possible de faire bouger le public présent. Mélange de métal, teinte de gothique, avec un chant flirtant avec le lyrique, dans le style on est en terrain connu, et le set se révèle être sympathique, avec je le répète, une préparation complètement à l'arrache. Le groupe devrait mieux rendre avec quelques répets en plus, la direction est la bonne.

Dernier groupe à venir taquiner la scène, le groupe Overload, une véritable boule de nerfs sur scène. Du métal plus direct, une voix survoltée,...le groupe a une très grosse présence, et arrive à s'accomoder facilement au manque de foule. La scène est très bien occupée, et, quitte à faire dans la répétition, Overload est bourré d'énergie, qui donne envie de se défouler, largement de quoi les mettre en pole position pour un fest plus gros, la tête d'affiche programmée ne manque pas du tout ce soir.

Liens Myspace

Kortex

Lyr Drowning

Rosa nocturna

Overload


rgion : Ile-de-France

Message #1268 sur Inw[B]zine
Auteur :
zeitoun




Ecrit le 25.10.2009
Note des lecteurs : 10/10 (1 notes)

Commentaires :
  • JLzeMAN, le 04.11.2009, 10/10

    Excellent compte rendu de cette soirée, triste constat coté public...

    Nos groupes français ont vraiment du soucis à se faire en France pour se faire découvrir en concert :(

    Félicitation aux groupes participants et organisation et personnes présentes.

     





Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter