retour la liste des chroniques
  retour la liste des chroniques (Rhne-Alpes)

Blindfolded - States of Mind

Blindfolded - States of Mind


Style : Hardcore/ Metal

Liste des morceaux :

1.Intro
2.All For Nothing
3.Declaration of A Dead Love
4.Never Back Down
5.Holy Bottle
6.M. S.
7.Embittered By Life

Chronique :

Le hardcore n’est pas spécialement le genre qui me parle le plus mais je dois avouer que, avec Blindfolded, il me faut reconsidérer ma position. Si au départ j’ai été très intriguée par la jaquette qui est – disons le - splendide et haute en couleurs, la musique ne m’a pas laissée indifférente.

Le groupe a le mérite de faire beaucoup avec peu. Je m’explique. Dans ce « States of Mind », on découvre des compositions à cheval entre hardcore et métal d’une efficacité simple mais, en même temps, bien construites et d’une richesse tout à fait étonnante. Comme quoi, pas besoin d’être deux guitaristes pour envoyer de la dynamite ! Chez Blindfolded, Geoffrey assure à lui seul des parties tantôt rythmiques, pesantes, frappées, tantôt plus mélodiques avec des leads ou des tappings bien exploités. Pour ceux qui ne me croiraient pas sur la maîtrise du petit homme à la 6 cordes, je les incite à jeter une oreille sur « M. S. », un joli morceau où rage et émotion se font ressentir. D’ailleurs, dans ce même titre, vous entendrez un autre être fortiche : le chanteur. Hé oui, Seb possède tout du coreux, jusqu’au flow intéressant qui va avec (« Never Back Down » le révèle à merveille et, en live, ça doit être quelque chose !), mais pas seulement… Il sait aussi donner des jolis chants clairs ou d’autres lorgnant plus vers le death, ce qui est parfait pour un thème tel que « Declaration of A Dead Love » (Je ne vous dis pas la déclaration !).
Dans la série personnage balèze, je voudrais vous parler du batteur aussi. Le Max n’y va pas de main morte  sur ses futs mais, justement, il pousse son jeu au max (Ok, j’arrête de suite mes jeux de mots foireux). Quand on entend le blast bien chiadé sur « Holy Bottle », il est difficile de ne pas se laisser surprendre. Il envoie l’animal ! Je crois que j’ai oublié autre chose… Vous savez ce qui a 4 cordes… Ah, pauvre Otto ! J’ai failli l’oublier avec sa basse. Pourtant, il a le droit à son petit bout de gloire comme les autres, surtout qu’il gère bien les basses fréquences. Bah oui, il faut bien les suivre les 3 autres furieux !

Comme vous le voyez, Blindfolded, avec seulement 4 musiciens (soit 40 doigts me direz-vous, et encore, je ne compte pas les doigts de pied), vous fait un petit « States of Mind » aux oignons, peaufiné visuellement et musicalement tout en gardant la hargne et la chaleur du hardcore. Comme dirait un ami à moi, en un mot : Que du bon ! (Mince, ça en fait 3…)

Liens:

Myspace


rgion : Rhne-Alpes
France

Message #1334 sur Inw[B]zine
Auteur :
lotus




Ecrit le 06.11.2009


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter