retour la liste des Live reports

04.12.2009 - "Finale in black tour" Satyricon/Shining

"Finale in black tour" Satyricon/Shining


Groupes à l'affiche :

Posthum

Dark Fortress

Shining

Satyricon

Live report :

Parti de ma Charente natale pour rejoindre la capitale ce vendredi 4 décembre pour y voir une belle affiche de black métal des pays du nord…

Arrivé sur les lieux, je découvre la salle du Trabendo qui - ma foi - me paraît être une très belle salle avec de l’espace et différents niveaux pour mieux voir les shows qui se dérouleront plus tard …

Le premier groupe prêt à se lancer est Posthum, qui s’est fait embarquer dans ce Finale in Black Tour par ses ainés de Satyricon, grosse tête d’affiche présente ce soir.

 

 

 

Nos petits Norvégiens de Posthum entrent en scène complètement décontractés et heureux a priori d’être là, même si leurs fringues cool ne laissent en rien présager le black déferlant et mélodique qu’ils vont produire ici.

En effet, après la sortie de leur album en 2009, les voilà embrigadés et en ouverture leur set est, disons... plutôt court, mais très efficace. Leur déferlante black métal - ressemblant parfois à celui de leurs confrères de Vreid - fait rapidement mouche (et même si le public n’attend pas forcément ce groupe pour bouger quelques têtes en headbang) de façon volontaire et engagée. Par habitude dans ce groupe de trois, ce soir là ils ont fait appel à un bassiste de session live… Leur son était assez limpide pour qu’un auditeur comme moi puisse comprendre leur set - sans que j’en connaisse la moindre parcelle de musique. Une bonne ouverture qui aurait mérité de jouer un peu plus.

Voici ensuite, après un laps de temps assez court - ce qui, au passage, viendra révéler une très bonne organisation - nos black metalleux allemands de Dark Fortress. Déjà l’accueil est plus chaleureux et on sent qu’un tournant se dessine dans le public lorsqu'ils font leur apparition.

 

 

 

 

Après une intro où les musiciens nous font dos, les premiers arpèges se dessinent et laissent transpirer un black métal assez mélodieux et assez énervé.

Leur front man communique extrêmement bien avec nous, ce qui fait plaisir à entendre ! Et l’on sent que les gars sont vraiment motivés pour que l’on se rende au stand - après leur passage - pour se payer une tranche digitale de musique noire.

 

 

 

Leur set est assez long et pas mal de titres de leur discographie tournent bien, en tout cas ils ont la ferveur du public et d’ailleurs je me sens un peu conquis par leur set, même si j’avoue ne pas trop aimer sur cd. À noter que leur nouveau CD (Ylem) sortira bientôt en 2010 chez vos disquaires.

Vient ensuite le tour du taré de la soirée, bien sûr il aime entretenir sa réputation le cher Niklas de Shining, car c’est à son tour de nous en mettre plein les esgourdes.

 

 

 

Le groupe entre en scène dans le noir, et la voix de Niklas se fait ressentir. Puis ils balancent leur premier titre, je vous avoue m'être approché de la scène...mais pas trop, car connaissant le loulou, je me demandais ce qu’il allait nous réserver ! D’autant plus qu’il ne lâche pas - comme a l’accoutumée - sa bouteille de sky ! Le show se déroule sans incident notoire, entre gorgées de sky et de vodka, roulages de pelles à son bassiste et autres langues fourrées avec un gars du public !  Le sieur n’est pas très en forme on dirait ! J’attendais du sang, du verre pilé, des coups, bref le show habituel ! Mais là non, les mecs se contentent de jouer sans plus ni moins, Niklas de temps à autre communique un peu...D’ailleurs nous aurons la bonne surprise d’écouter en avant première un nouveau titre du futur album à sortir en 2010, mais rien de transcendant car le son était plus brouillon que pour les deux précédents, surtout au niveau du trigg de la double grosse caisse qui me paraissait frisé à mort sur certains passages… Bref assez déçu de cette prestation en demi-teinte. Le groupe m'est apparu assez mou...

 

Le moment le plus attendu de tous : le très grand Satyricon entre en scène avec des décors assez sympas, ça balance direct le pavé dans la gueule, le son est super bon, ça joue de  façon hyper professionnelle, on sent que c’est du grand art. Mais moi il y a un truc qui me chagrine grave quand je vois comment Satyr chante, se comporte : déjà le chant n’est pas très beau, j’entends par là exit l’effet sur la voix qui rend merveilleusement agressif sur les  CDS ! Et puis ce comportement digne de rock star m'a donné envie de lui donner un grand coup de pied dans la face tellement les "come on"  étaient nombreux ! Bref  ! Il  bouge bien, nous fait fait même chanter sur du Nemesi Divina mais merde, rien ne me retire de la bouche le mot « FRIC» ! Ça pue le billet vert tout ça ! Alors certes c’est super carré, hyper pro, ça communique méga bien mais qu’est ce que je me suis fait littéralement chier, surtout sur les morceaux plus récents des deux derniers albums ! C’est vrai que je suis nostalgique de la période Volcano et Rebel Extravaganza, mais bon là c’est peut être trop gros à mon goût ! Bref de bons échos ressortent quand même de leur prestation plus qu’honnête mais moi je m'y suis senti perdu…

 

Un grand Merci à Julia pour les magnifiques photos prises lors de ce concert... 

 

Liens :

Myspace Posthum

Myspace Dark Fortress

Myspace Shining

Myspace Satyricon

Photographe


Adresse

Trabendo
0 - Paris
France

Message #1455 sur Inw[B]zine
Auteur :
Haricot magic




Ecrit le 24.12.2009


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter