retour à la liste des Live reports

12.12.2009 - Përl+Belles fées Gores, manhattan café, Melun

Përl+Belles fées Gores, manhattan café, Melun


Oui je sais, il y avait 5 groupes à cette soirée et je n'aurai mis mes neurones en action que pour 2 groupes ce soir là.

Comment faire rentrer la sono de bercy dans un café? Dire à 2 ingés son en herbe que c'est pas possible. On est pas encore au niveau du mur d'enceintes à la Motorhead mais on s'en approche. Au final, des balances travaillées et retravaillées, et puis la platine qui crashe juste avant, j'avoue que le coup est rude, yavait du stress, yavait du stress, mais le son était franchement pas pourri; l'essentiel est donc là.

Les "Belles fées Gores " un nom qui fait bien marrer pour un groupe qui fait pas rire quand il joue; le groupe propoe un set de 30 mn, sans chanteur alors que les compos ne sont pas à la base instrumentales. Au final c'est pas emmerdant pour un sou, ce qui était pas gagné, le niveau de tous les musiciens tient bien la route chez ce quintet. On oscille entre des influences de nos copains de Children Of Bodom (rien qu'avec le look d'un des 2 gratteux on s'en doutait) et des passages plus vierge de fer, vers la fin du set. Alternance de passages épiques et atmosphères tranquilles, un schéma qui fonctionne depuis pas mal d'années. Bien foutu, à ré-entendre avec un/une counier/couineuse derrière le micro. Je me suis pas ennuyé une seconde, j'attends la suite avec une formation au grand complet. Up the Irons

 

  • Fils de Dieu
  • Confessions
  • Démences
  • Choisis ton camp
  • Compo 14

 

Dormi pendant 2 groupes, désolé pour eux...

Place à Përl, qui nous offre ici son 2ème concert, avec une set list équivalente à celle du premier concert. Ca m'avait plu, alors je vais pas pleurer. On prend les mêmes musiciens bien sûr, le bassiste monté sur ressorts avec une basse qu'on entend au bout de 2 titres, la guitariste chanteuse/pogoteuse, un batteur qui est vraiment bon derrière ses fûts, et Stitch la mascotte de la soirée, c'est nettement moins laid qu'Eddie .  Ici c'est pas comme avec le pinard, il faut pas attendre des années pour que ça progresse. 2ème concert, et moins de flottements, et surtout une cohésion supérieure à celle du premier concert, on a de suite une impression de densité augmentée. Damned, ça évolue bien!!! Au milieu du set, où vont les nuages, un instrumental qui vient reposer la voix de la chanteuse, qui oscille entre mélodie et voix criée. Un set sympathique pour un groupe qui engrange de l'expérience.

  • La complainte des absents
  • Socialement martyre
  • Où vont les nuages?
  • Les écorchés (Noir Désir)
  • Rêve urbain
  • Angkor Vat (ou le rêve d'un halluciné)

 

Liens :

Belles fées gores

Përl

 



Message #1474 sur Inwë[B]zine
Auteur :
zeitoun




Ecrit le 20.12.2009


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter