retour à la liste des chroniques

Ruins - Front The Final Foes

Ruins - Front The Final Foes


Style : Black/Death Metal

Liste des morceaux :

  1. Breath Of Void
  2. The Sum Of Your Loss
  3. Cult Rapture
  4. Annihilate
  5. Front The Final Foes
  6. Hallways Of The Always
  7. Keeping This Crown
  8. With These Winged Words

Chronique :

Ruins est un groupe australien dont voici le troisième album, Front The Final Foes, à peine plus d'un an et demi après leur second album, Cauldron.
N'ayant jamais vraiment pris le temps d'écouter ce groupe qui a tout de même fait les premières parties de groupes tels que Immortal, Celtic Frost ou Satyricon, voici une bonne occasion de me rattraper !
(D'ailleurs cela n'a pas grand chose d'étonnant, la filiation avec les derniers groupes cités est assez évidente, de différentes manières, je m'explique plus bas.)

C'est donc avec une certaine impatience que je lance le cd...et première constatation : la production n'est pas crade, bien qu'un peu brouillonne tout de même, mais ceci n'est pas forcément un mal, même si la batterie a tendance à un peu trop monopoliser le champ sonore par moments.
Ce qui est d'autant plus dommage que David Haley effectue un joli boulot derrière les fûts.

Musicalement, le combo nous livre des morceaux qui me rappellent les récents Satyricon dans des versions plus dissonantes, alors que le chant d'Alex Pope m'a fait tilter – "on dirait Thomas Gabriel Fischer par moments !" me suis-je surpris à penser - sans pour autant que cela ne soit du pur pompage de style, ni que ce soit désagréable, bien au contraire !
Aucun titre n'étant vraiment mauvais, l'album de quarante-quatre minutes et quarante-quatre secondes ( ! ) s'écoute vraiment très facilement - attention, cela ne veut pas dire qu'il soit facile d'approche, la nuance est importante ! - et les meilleurs morceaux se dessinent au fil des - nombreuses – écoutes.
Celui qui retiendra au final mon attention est le morceau éponyme de l'album, Front The Final Foes.

Et pourtant durant les premières écoutes, c'est celui qui m'apparaissait comme le plus faible du fait de son introduction entrainante qui laissait sous-entendre que le morceau allait exploser, alors qu'en fait il explosait aussi fort qu'un pétard mouillé. Et pourtant, au fil des écoutes, ce riff dissonant qui réapparait plusieurs fois m'a captivé, grandement aidé par les vocaux (vraiment un des bons points de l'album !), le tout créant une ambiance malsaine et oppressante.

Bien entendu l'album ne se limite pas à ce seul titre, encore heureux !
Je pourrais également citer le morceau introductif, Breath Of The Void, The Sum Of Your Loss ou encore, et surtout, Hallways Of The Always.

Mais il est tout de même important de rappeler que le groupe n'a rien inventé avec cet album et que l'on pourrait facilement dire "un album de black de plus" oui mais...tant que les compositions sont d'un bon niveau, est-ce réellement un problème ?

Liens :

MySpace
Site
Label

 


Australie

Message #1553 sur Inwë[B]zine
Auteur :
Jojolviking





Ecrit le 03.01.2010


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter