retour la liste des chroniques
  retour la liste des chroniques (Auvergne)

Gergovia - Comme le Christ sur la croix

Gergovia - Comme le Christ sur la croix


Style: Black metal

Liste de morceaux :


Dans le royaume des ténèbres
A travers les flammes
Chacun porte sa croix
Fils de dieux
Comme le Christ sur la croix
Pauvre humanité
Poisons divins rédempteurs
Priez pauvres sots

Chronique :

Ma première approche avec le label Endless Sound Records, basé entre quelques volcans auvergnats, s'est faite avec la découverte, plutôt agréable, d'Altaïr et de son créateur de feu, Zagan. Ayant moi même des origines volcaniques (héhé), je ne pouvais me satisfaire d'une seule expédition dans les productions du cœur de cette région. Je reviens donc avec du tout frais, tout neuf, à me mettre sous la dent et je dois dire que je ne suis pas déçue.

Ce cinquième album de Gergovia est pour moi un début avec le groupe. Si je connaissais la formation de nom, j'avoue que je n'avais jamais eu l'opportunité de l'écouter. Mon retard est rattrapé puisque ce "Comme le Christ sur la croix" m'a donné bien des choses à entendre. Comme sur l'album d'Altaïr, il faut aller outre la batterie programmée pour se rendre compte que les compositions forment un black metal intéressant. A la fois radical mais avec un certain arrière plan spirituel, ce CD répond bien à son titre.

Cet opus porte sur sa croix des riffs frôlant parfois l'apocalypse (je pense notamment à la fin d' "A travers les flammes") mais aussi de très bons passages où la mélodie sous tend joliment, comme dans "Chacun porte sa croix" ou le solo sur "Fils de Dieu" (morceau d'ailleurs vraiment complet et bien agencé). Une fois de plus, j'apprécie la clarté des textes en français, ce qui pour beaucoup de groupes passe à la trappe. « Comme le Christ sur la croix » a un message à faire passer et il est taillé de sorte que ça se fasse (d’ailleurs, je trouve le titre éponyme bien écrit). Il est sympa de noter également quelques fragments en chants clairs, même si ce n'est pas ce qui fait, à mon sens, le meilleur de Gergovia. En revanche, une ambiance assez particulière émane de ces chansons ("Priez pauvres sots" est particulièrement pénétrante) et donne à cet album du caractère et une certaine identité. J’accroche beaucoup aux compositions plus mid-tempo, comme « Pauvre humanité », car leur atmosphère y est très prenante.

Pour faire simple, le groupe arrive à produire un black très complet et réfléchi. En dehors de la batterie, la production est honnête et ne gâche pas l’écoute. Gergovia brandit haut sa croix ! Par delà les volcans, irez-vous le rejoindre ?
 
Liens:
 
 

rgion : Auvergne
France

Message #1558 sur Inw[B]zine
Auteur :
lotus




Ecrit le 05.01.2010


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter