retour la liste des chroniques

Les Blaireaux - Parades prénuptiales

Les Blaireaux - Parades prénuptiales


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Style: Chanson française

Liste des morceaux:

01. Les aventures du Baron perché
02. L'oeil
03. Balance l'info!
04. Autour du berceau
05. Le gardien de musée
06. Pourquoi j'ai mangé ma mère
07. Une jeune fille qui a faim
08. Dresde
09. Laureline
10. Des moustaches à la Nietzsche
11. Supplique de deux frères claustrophobes
12. Dans la maison de Virginie

+ Morceaux bonus

Chronique:

Dès que l’on me parle des Blaireaux, je repense aux bons moments que j’ai passé en leur compagnie à "l’auberge du chat qui pète" ! C’est donc avec nostalgie que j’ouvre le nouvel album des Blaireaux et que je me lance une nouvelle fois dans leur monde.

Dès lors, les cuivres font leur entrée, les chœurs sont toujours aussi bien maitrisés et caractérisent la musique des Blaireaux! La musique est entraînante, légère, avec des airs de vacances. Très vite, votre corps se met à bouger en rythme sans votre accord ! Les paroles, comme toujours, sont très drôles, parfois éloignées de la réalité, mais souvent, si proches des situations que nous pouvons vivre au quotidien. Bien sûr, ces situations sont souvent détournées, exagérées et c’est bien grâce à cela qu’un sourire se dessine sur notre visage.

Les Blaireaux nous proposent de faire connaissance avec le Baron de Calvino qui souhaite vivre dans les arbres (tiré du roman d’Italo Calvino : Le baron perché), René le gardien de musée qui s’avère être un voleur d’œuvres; des personnes fans des infos "fraîches qui tachent et qui tiennent chaud"; Lucas Pâte à pain qui souhaite décongeler sa mère pour décorer le sapin de noël (petit clin d’œil au livre "Pourquoi j’ai mangé mon père") ; Laureline, jeune fille rêveuse dans le métro ; mais aussi de Virginie et de sa maison aux chats (remplaçante de l’auberge du chat qui pète? ). Des situations cocasses s’enchaînent : sur les yeux qui vous observe dans l’intimité de votre chez-vous ; sur quoi dire lorsque vos amis vous présentent leur progéniture ; sur le piège que vous tendent les filles pour pouvoir manger ; sur la sensation de 2 jumeaux enfermés dans le ventre de leur mère ; sur que faire lorsque le désir nous pince et que nous nous laissons aller au plaisir manuel ; …

Mais les Blaireaux sont aussi capables de faire de magnifiques ballades au piano telle que Dresde, petite pause sur toute cette bonne humeur. Petite mélancolie passagère, oserais-je faire la comparaison avec certaines chansons de Brel ? Je ne sais pas, mais en tout cas, c’est le sentiment que j’ai.

Je ne donnerai que quelques indices sur les morceaux bonus qui sont vraiment bons : des dialogues dignes des meilleurs Conan le Barbare pour l’un, ou de grandes envies de vacances pour un autre !

En tout cas, égaux à eux-mêmes, les Blaireaux nous proposent un très bon album, gardant ce qui les caractérisent depuis le début, ce qui fait leur cachet et ce qui peut expliquer qu’il est parfois difficile pour eux de se renouveler.

Ceci n’empêche que cet album est très bon ! C’est le genre d’album que je mets dans la voiture pour partir en vacances. Les blaireaux sont plus qu’un simple groupe, ce sont aussi d’excellents musiciens et il faut souligner la très bonne performance des trombones, saxophones, banjos et violons…

Liens:

Site officiel

Myspace

Label


France

Message #159 sur Inw[B]zine
Auteur :
dark.pimousse




Ecrit le 31.05.2008


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter