retour à la liste des chroniques

Doyle - Submerge

Doyle - Submerge


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Style: Emocore

Liste des morceaux: 

  • 1 : La couturière
  • 2 : In(k)Ject
  • 3 : Ton Absence
  • 4 : Submerge

Chronique:

Alors tout, d’abord, commençons par le commencement. J’ai re-découvert Doyle au Batofar lors de la soirée Hewitt, Darkness Dynamite, et j’ai beaucoup accroché. J’étais empressé d’écouter ce que cela donnait sur cd. Et je ne suis pas déçu du tout. L’artwork représente une salle d’attente, que l’on suppose être un hôpital un peu vieillot. Et je n’aimerais pas être opéré dans cette hôpital vu l’état des murs bien vétustes. Au fond de ce couloir salle d’attente une porte double avec une lumière intense qui traverse les vitres. Serait ce cette fameuse « lumière blanche » que l’ont voit au fond du tunnel?


L'ambiance de la pochette est directement plantée quand sur les premières notes de «La couturière» retentissent, un électrocardiogramme allant au rythme de la musique. Difficile de définir Doyle, on pourrait les considérer comme un groupe pop, croisé avec un groupe de métal brutal, avec des rythmes entraînants, des riffs vendeurs, et une dose de brutalité savamment utilisée, et une basse à la Fall out Boy. Non je ne délire pas, je vous assure que la basse est très entraînante et la sonorité me fait un peu penser à ce groupe. Doyle rassemble de réels musiciens, les morceaux sont techniques et accessible à toute « tranche » d’age, les chants hurlés comme chantés du chanteur collent parfaitement avec l’univers du groupe. 

La deuxième chanson «In(k)Ject» part d’un riff basse bien pop punk, jusqu’à 1,5min ou le style change encore pour un hardcore assez calme, puis repart vers des lignes de guitares et chant très aériennes. Doyle me surprend, et leur musique en profite pour passer par tous les stades. La qualité de cette démo est très bonne, tout est distinct, la batterie sonne sans être trop surmixée, la basse est présente, mais peut être pas assez par moment, ce qui nous laisse la sensation qu’elle n’est pas réellement là pour donner le rythme mais plus utilisée comme troisième guitare, les guitares sont bien présentes et panoramiques, j’ai la sensation de les avoir sur scène devant moi.

«Ton absence» commence, tandis que l’électrocardiogramme s’emballe pour nous rappeler que l’heure tourne. Le chanteur maîtrise vraiment bien sa voix, aussi bien sur les parties criées que sur les parties chantées, il sait créer son univers et arrive à varier l’intensité des textes et du chant en reflétant son état.

Enfin arrive la chanson qui reste sans conteste le tube de la démo, le dernier titre s’appelle «Submerge», comme la démo. Et il commence directement sur une explosion de riffs suivis de riffs bien énervé. Sur cette chanson j’ai la sensation de me retrouver face à un mur de guitares tellement le son est bon. L’électrocardiogramme s’emballe, le tempo de la chanson diminue, les guitares s’énervent encore plus et nous offrent des blocages à la Killswitch Engaged, le chanteur pousse des hurlements en criant « les portes se ferment sur moi », la voix devient calme comme fataliste et chante : « attiré vers l’ombre ou survivre ici, j’ai beau hurler mon esprit s’enfuit, attiré vers l’ombre…. », Le rythme s’emballe de nouveau jusqu'à se que tous les instrument s’arrêtent, une guitare donne le rythme. Ce passage de la chanson fait très aérien et colle parfaitement à la chanson, et aux paroles (« quitter l’atmosphère, je ne t’en veux pas, mais ne me retiens pas,…. Je ne sens plus rien »). Cette chanson passe par différents stades et reflète bien le combat contre la mort. Ce titre reste pour moi une excellente chanson et elle tournera pendant longtemps dans ma platine. La démo s’achève sur un électrocardiogramme plat, et clôture parfaitement ces quatre titres.


En bref, Doyle est un groupe qui sait allier l’efficacité des riffs, mêlés avec des riffs très accrocheurs, la technicité des guitaristes m’impressionne, et la violence de certains riffs devrait plaire à beaucoup. Je vous recommande vivement cette démo, et espère avoir bientôt un album à me mettre sous la dent, car une démo de 4 titres c’est un peu juste, mais suffisant pour apprécier le groupe.

Liens:

Myspace

 


France

Message #160 sur Inwë[B]zine
Auteur :
Nono




Ecrit le 01.06.2008


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter