retour à la liste des chroniques

Beheaded Zombie-Schastiye dlya vseh

Beheaded Zombie-Schastiye dlya vseh


 

 

 

Style:Death Metal Technique

Liste des morceaux:

1.Intro  
2.Obratnaya storona odinochestva (Other Side of Loneliness)  
3.Skazhi mne, drug (Tell me, friend)  
4.Schastiye dlya vseh (Happiness for All)  
5.Chervi (The Worms)  
6.Chernoe i beloe (Black and White)  
7.Tvar'' (The Creature)  
8.Chistyi list (Clean Page)  
9.Dno (The Depth)  
10.Voyna (The War)  
11.Moya lirika (My Poetry) 

Chronique:

Au vu de leur patronyme à classer plutôt dans le registre des groupes fleurant bon la chair en décomposition et les relents morbides d'anges déchus, on pourrait croire que les Beheaded Zombie défouraillent sans réfléchir dans un death metal des plus primaires, suintant la graisse putride et sanguinolente d'un Lividity, ou d'un Disgorge des familles période She lay gutted, et bien que nenni!

Sachez que ces fiers zombies sans têtes, tout fraichement venus de Russie, nous balancent avec ce Schastiye dlya vseh un death metal des plus fins, assez technique, à la production quasi-chirurgicale. C'est avec la précision d'un scalpel que les guitares aussi cristallines soient-elles, nous assènent des riffs assez alambiqués, aériens et déstructurés, nous rappelant parfois les moments de virtuosité technique de Mr Chuck Shuldiner (rip) ou de Steve DiGiorgio pour la basse (très présente), qui ont fait la renommée de feu Death, avec l'album Human.

En effet, à l'écoute des premières notes de cet album, on est surpris par la maîtrise dont font preuve les musiciens, et d'autant plus que ces derniers sont très jeunes (la moyenne d'âge ne doit pas dépasser 22 ans), et c'est sans aucun doute Death ou Necrophagist qui vient à l'esprit, tant les structures musicales et la façon de jouer de ces jeunes loups en sont inspirés. Le batteur a un jeu assez jazzy qui n'est pas sans rappeler celui de l'excellent Sein Reinert (batteur de Death sur Human) ! Ce qui frappe ensuite, ce sont les vocalises plutôt sévèrement "burnées" de la jeune Daria Murder. Si si, vous avez bien lu, il s'agit bien d'une jeune femme au chant, et croyez moi elle n'a vraiment rien à envier à ses collègues masculins ! Daria impressionne par sa maîtrise du growl d'outre tombe que ne renierait pas un certain Chris Barnes.

Bref ! Une perspective plutôt radieuse se dessine devant nous à l'écoute du premier titre, mais c'est en enchaînant les pistes que l'on s'aperçoit que les Beheaded Zombie tombent dans une certaine linéarité dans leurs compositions, qui fait que l'auditeur se lasse en espérant une petite lueur d'originalité dans ce death technique misant un peu trop sur le talent respectif des musiciens qui, malgré leur virtuosité, s'embourbent dans une espèce d'imbroglio death metal jazzy sans saveur.

Pour conclure, je dirais que ce nouvel album est une bonne carte de visite pour ces jeunes talents, mais il va leur falloir trouver une certaine personnalité dans leur façon de composer, et surtout créer cette étincelle qui donnera à leur death un feeling plus organique.

Liens:

Myspace

Site officiel


Russie

Message #1638 sur Inwë[B]zine
Auteur :
Skald




Ecrit le 21.01.2010


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter