retour la liste des chroniques
  retour la liste des chroniques (Ile-de-France)

Disaster - The Battle Escalates

Disaster - The Battle Escalates


Style: Death Metal/Grindcore

 

Liste des morceaux:

1. Thus spoke zarathustra
2. Pedophile executioner
3. Guetto djeuns vs nazi squad
4. Molesting the fanascism
5. Ssarkkkonazi
6. Neocolonialism the slavery continues
7. Black box lobotomy
8. Decline of humanity
9. Kill your idols
10. Gateway to lunacy
11. Forgotten conflict children

Chronique:

Après Carmina, il est temps de s'intéresser à un autre groupe qui nous vient tout droit de la région parisienne, sur le label Rewolucja Records. Il est question ici de Disaster et de son premier album The Battle Escalates. Comme le montre le titre de ce dernier et sa pochette (signée Bif, d'ailleurs officiant aussi à la guitare avec Carmina) ça s'annonce destructeur.

Le combo mise ici sur l'originalité avec un livret qui expose la logique de l’écriture de chaque titre par un texte exprimant assez explicitement leur vision des choses. On pourrait dire que c'est un condensé des idées traversant cet album par le biais du chant de Ben. Bien qu'aujourd'hui sur la scène musicale française la culture Hip Hop soit l'une des rares qui s'attache à chroniquer consciencieusement un quotidien en noir et blanc, un système sclérosé, une nation décadente, Disaster est là pour nous prouver que le Metal, Extrême qui plus est, est lui aussi porteur d'un message conscient, a lui aussi une vision éclairée sur les problèmes qui rongent notre société et qui empêchent le peuple de découvrir les concepts de liberté, d'égalité.

Disaster nous livre donc un Brutal Death typé US (Dying Fetus, Brutal Truth), bien que la structure des morceaux se rapproche plus de celle d'Europe de l'Est (Yattering, Jig Ai, Cerebral Turbulency). Thus Spoke Zarathustra démarre les hostilités sur un thème plus que provocateur en abordant les religions. Outre les influences musicales, les références culturelles ainsi que les revendications sont omniprésentes tout le long de l'album. Dans ce premier morceau c'est Friedrich Nietzsche et son livre prophétique « Ainsi parlait Zarathoustra » qui sont à l'honneur. Ce dernier, qui après être resté trop longtemps seul, coupé du monde, descend de sa montagne pour divulguer la mort de Dieu et enseigner le Surhomme au peuple. Titi (parolier pour la plupart des titres et bassiste) évoque les divinités de la façon suivante : « La seule divinité que je reconnais est celle qui se trouve en chacun de nous, celle qui nous permet de créer quelque chose à partir de rien, de faire surgir quelque chose du néant, d'être nos propres créateurs, nos propres dieux [...] »

Le deuxième morceau s'appelle Pedophile Executioner et porte bien son nom, tout comme le suivant Ghetto Djeuns VS Nazi Squad qui abordent encore une fois des phénomènes politiques et sociaux bien sensibles. La musique commence vraiment à se faire entendre, une dose énorme de brutalité, une maitrise technique incroyable, seul le chant, qui colle pourtant bien à l'identité du groupe, me laisse un peu froid à cause de sa trop forte présence par rapport aux guitares et il s'avère au fil des pistes pas vraiment varié.

On entend régulièrement des passages samplés, tel qu'un discours d'Hitler ou la phrase de Le Pen évoquant « un détail de l'histoire » sur Molesting The Fanacism. Vous l'aurez compris, Disaster ne prône pas le genre d'idées de ces personnes, et certainement pas non plus celles d'un autre (SsarKKKonazi).

Le reste de l'album est une déferlante incroyable de rage qui continue sur sa lancée, à la hauteur des dénonciations faites dans les compos. Neocolanism The Slavery Continues, Black Box Lobotomy, Decline Of Humanity arrachent les tripes avec leurs cadences infernales. Forgotten Conflict Children sur lequel apparaît Peporc vient clôturer l'opus et apporter une once de fraicheur au chant qui en avait besoin. Peporc aurait d'ailleurs rejoint les rangs du groupe à la place de Ben aux dernières nouvelles.

En conclusion il ne reste plus qu'à espérer que Disaster ne s'arrête pas là, un bel effort a été fait ici avec The Battle Escalates, très efficace.

Liens

Myspace

Label

 


Adresse


78520 - Limay
rgion : Ile-de-France
France

Message #1639 sur Inw[B]zine
Auteur :
Matthieu




Ecrit le 22.01.2010


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter