retour à la liste des chroniques

Aeterna Hystoria - Legends Of Ausphaal

Aeterna Hystoria - Legends Of Ausphaal


 

Style : Metal Progressif/Symphonique

 

Liste des morceaux :

  1. Prologue - Legends of Ausphaal
  2. Valdor's Plain
  3. Hadrian's Thoughts
  4. The Flight
  5. Dream or Magic
  6. Struggle for Love
  7. Lord of War
  8. Larnoch Valley : The Final Battle
  9. Aelia's Despair
  10. Epilogue - A New Beginning 

 

Chronique :

Aeterna Hystoria est un groupe formé en 2006 nous venant tout droit d'Aurillac. Il nous délivre ici un concept-album racontant les histoires des terres imaginaires de Valdor et nous expédie donc dans un univers d'heroic-fantasy pendant 45 minutes.

L'album démarre sur une introduction narrative qu'un Rhapsody n'aurait pas reniée, même si l'on est bien loin de la voix de Christopher Lee utilisée récemment par ces derniers, puisqu’ici c'est la chanteuse elle-même, Liliane Bos, qui fait office de narratrice, et elle le fait plutôt bien.

L'entrée dans les terres de Valdor se fait en douceur avec Valdor's Plain et son ouverture au duo violon/guitare sèche. Au début il faut avouer que l'usage du violon m'a quelque peu déstabilisé (on le retrouve de temps en temps sur l’album). Autant c'est un instrument que j'aime beaucoup, autant là je suis un peu hermétique, à ma grande surprise, sur ce morceau en tout cas. Le reste du morceau, qui tend à être un peu plus rentre-dedans avec l'apparition de growls, est très réussi. 

L'autre chose que je trouve dommage c'est le fait que la voix se retrouve trop mise en avant par rapport au reste dans certains endroits. Elle manque un peu de naturel et de fluidité, ou montre peut-être trop de retenue dans la courte interlude Hadrian's Thoughts - ce qui est d'autant plus dommage que le duo piano/violon est vraiment agréable - ou dans les passages les plus calmes de Struggle For Love par exemple. A contrario elle développe son plein potentiel dès que ça devient moins calme ou qu'il faut un peu hausser le ton, et là on prend son pied.

Et c'est un peu ça qui est dommage sur cet album, il y a souvent un petit défaut qui saute à l'oreille et qui vient éclipser la qualité du reste du morceau, quand ce n'est pas la qualité de la production parfois inégale (cela vient peut-être de la version dont je dispose). C’est vraiment dommage car certains passages sont fortement inspirés, Lord Of War ou Larnoch Valley : The Final Battle par exemple qui tirent parfaitement parti du bagage symphonique et progressif du groupe, sans pour autant que le côté prog' ne tourne à la démonstration technique dénuée de saveur comme le fait si bien Dream Theater ces dernières années. Et c'est vraiment agréable !

Et même si l'on est surpris par ces moments, on se surprend parfois à décrocher un peu, non pas par ennui, mais plutôt car certains passages ont du mal à nous tenir en haleine, dans Aelia's Despair notamment.

L'album se clôture sur A New Begenning, outro calme et relaxante, comme si le groupe voulait doucement nous faire sortir de son monde pour nous reconnecter à la réalité, fort sympathique.

Finalement cet opus s'avère être inégal, tant au niveau du son (surprenant quand on sait que c'est Brett Caldas-Lima derrière le mastering...) qu’au niveau de la musique, même si l'ensemble se révèle être tout de même de bonne qualité.

Affaire à suivre de près donc !

 

Liens :

MySpace

Label

 



Message #1666 sur Inwë[B]zine
Auteur :
Jojolviking





Ecrit le 27.01.2010


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter