retour la liste des Live reports

05.06.2008 - Cavalera conspiracy, Le bataclan, 05/06/2008

Cavalera conspiracy, Le bataclan, 05/06/2008


Le clan Cavalera a choisi une belle salle pour fêter ses retrouvailles à Paris. Arrivé à l'heure dite, le constat est toutefois un peu tristounet, pas grand monde, et Unswabbed entre en scène devant un parterre peu conséquent.

Le groupe vient de Lille et les fans inconditionnels du groupe, en nombre limité mais très motivés, donnent de la voix; le métal proposé par la formation est très agréable, et les membres ont l'air bien décontractés, hormis le batteur qui semble très très concentré sur ses fûts. La voix de Seb est bien plus agressive que sur CD, le son manque un peu de clarté, et malheureusement la qualité des mélodies en prend un petit coup. N'empêche que la prestation des lillois est très costaude, et aurait mérité une fosse plus garnie. A suivre, le groupe reprend le chemin des planches en Octobre...

Le bataclan finit par se remplir très honorablement, il n'y a que le premier étage qui soit déserté. A 20h30, les lumières s'éteignent et annoncent l'arrivée des 2 énervés Cavalera. Commence alors un show d'1h30-sans Joe De Gojira-, sans temps mort, sans pause, sans rappel.

Inflikted et sanctuary ouvrent le bal, ces titres sont ideaux pour chauffer le public à blanc, la fosse devient dingue et parfois violente; sous la pression, les barrières censées protéger le groupe de la foule finissent par céder et il faudra 5 bonnes minutes aux videurs pour les remettre en place, chose délicate puisque le groupe continue son set de manière imperturbable devant un public toujours aussi excité. Et ce soir, le groupe nous prouve qu'il ne fait pas que dans la nostalgie, car c'est l'intégralité d'Inflikted qui va être jouée, et des tubes de Sepultura viennent donner encore plus de corps à la puissante du set. Hex et Ultra violent me convainquent bien plus en live que sur album, dommage toutefois que la voix de Marc soit un peu inaudible sur "Ultra violent". Max arbore un joli t shirt "most artists are garbage", ce qui colle bien avec ce que son frangin disait sur le net à propos de la scène métal actuelle. Les tubes de Sepultura ne sont pas boudés par le groupe, refuse/resist-la fosse devient complètement dingue à la demande de Max qui souhaite un bon circle pit, voeu exaucé!!!-DEC, Policia, et j'en passe -j'ai oublié aussi-. La relève est annoncée puisque le fils de Max vient taquiner les fûts sur un morceau, tranquille, pas impressionné pour un sou par la foule complètement survoltée. Le set est tellement puissant et intense que le groupe fatigue, comme le public, qui lâche ses dernières forces sur "roots bloody roots". Le groupe n'est pas là pour se faire désirer, il n'y aura pas de rappel, un petit coucou du dernier fiston d' iggor, encore trop petit pour jeter les baguettes de papa dans la foule.Cette absence de rappel ne crée pas de malaise, tant le public est ravi et claqué.

Une date qui fera ....date. Mémorable



Message #169 sur Inw[B]zine
Auteur :
zeitoun




Ecrit le 06.06.2008


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter