retour la liste des Live reports
  retour la liste des Live reports (Ile-de-France)

24.01.2010 - Cernunnos Pagan Fest IV (2nde partie)

Cernunnos Pagan Fest IV (2nde partie)


PREMIERE PARTIE ICI

Belenos commence ; pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un vieux one man band d’origine bretonne qui officie dans un Pagan Black excellent, dont le succès n’est plus à dire. Mais les musiciens de session ne se sont pas bousculés : c’est une de ses premières dates…Et oui ! Alors qu’est-ce que ça va donner ? Et bien, si j’adore Belenos sur album, le live ne m’a pas transcendée. Belenos, c’est un one man band, donc écrit avec ses tripes ; sur scène, on ne retrouve pas une émotion qui aurait pu être là. C’est assez statique ; cependant, et évidemment, il n’y a rien à dire sur la dextérité des musiciens. Mais je ressens comme de la timidité ici. Mais franchement, peut-on leur en vouloir ? Bien sûr que non, car le plaisir de voir enfin Belenos sur scène est plus fort que tout ! Le plaisir d’entendre ces titres si majestueux et puissants en live est indéniable ! C’est un groupe à ne pas louper, qu’on ne reverra peut-être pas d’ici un moment. Le set était varié et a proposé des vieux titres comme un tiré du nouvel album ; et la déco de la scène était pensée : bouclier en bois, chaînes et crânes d’animaux sur les pieds de micros, bref, un décor authentique ! Bravo à eux, et merci d’avoir pu combler le public de Belenos déjà très nombreux !

            BELENOS             

 

Bon, les jeux reprennent, en attendant enfin LE groupe de la soirée : les russes d’Arkona qui viennent faire leur première apparition en France. Il me semble, mais je n’ai pas suivi, que c’était des jeux de combats…Donc drôle quoi, pour des gens qui savent à peine tenir une épée ! Bref l’humour ne manque pas, et moi je dis : bravo à tous ceux qui ont participé à ces jeux, car ce sont aussi eux qui ont fait l’ambiance !

C’est parti pour Arkona ! On se casse la voix pour les accueillir comme il se doit. Les musiciens arrivent au compte goutte, et commencent à jouer…Masha n’est pas encore là : je sens la frénésie et l’impatience du public qui guette l’entrée des back stage, et se prépare à faire travailler ses cordes vocales. Enfin elle arrive sous une clameur incroyable, vêtue de sa fameuse peau de loup, et de son costume typique. Elle se met très vite au travail : je confirme les mecs, oui vous qui fantasmez toujours sur cette jeune femme…C’est vrai qu’elle a beaucoup de charme ! Sur scène c’est une vraie puce, elle danse, saute, ne se repose jamais et partage avec le public avec les quelques mots d’anglais qu’elle connait. Vers le milieu du set, on a droit à un superbe solo de cornemuse,  rejoint par Masha qui prend le tambour : c’est un superbe moment de calme et de finesse instrumentale. Dans l’ensemble, Arkona joue pas mal d’anciens titres ; qui me déçoit dans le sens où je connais surtout les deux derniers albums. Le groupe nous remercie et part ; le public hurle : Arkona ! Arkona ! Arkona ! C’est obligé : un rappel s’impose, ils ne peuvent pas nous quitter comme ça ! Le groupe revient et conclut son set ; mais leur vrai départ ne sera pas beaucoup plus chaleureux : ils ne nous ont même pas jeté d’objets souvenirs ! Mais ce n’est pas grave : je les ai enfin vus, et je les aime encore plus qu’avant, car leur talent est confirmé. Quelques titres : Pokrovy Nebesnogo Startsa ; Ot Serdtsa K Nebu ; Goi, Rode, Goi ! ; Kupalets

               ARKONA          

 

En conclusion, l’affiche écourtée du Cernunnos IV est une réelle réussite : les groupes ont donné le meilleur d’eux-mêmes, et le public aussi. Pour ma part, je n’ai pas perdu ma soirée : j’étais enfin dans un endroit visible où j’ai pu vivre des échanges avec les musiciens, et ça c’est bon. J’ai en plus gagné un médiator, mon premier objet gagné (c’est ça d’être petite), qui plus est, celui du musicien qui m’a le plus "éclatée".

Dernière phrase pour remercier avec gratitude le travail extra des Acteurs de l’Ombre, qui ont su tout gérer coûte que coûte, malgré la fermeture de notre Loco et tout ce que ça  a impliqué derrière. Bravo encore à eux pour leurs idées d’affiche toujours excellentes, et pour leurs idées tout court ! L’orga était parfaite et à l’heure. A l’année prochaine mes amis, Inwë sera là toujours là pour vous  et pour le Cernunnos !

RETROUVEZ TOUTES LES PHOTOS DE CRIXOS  ET DU CERNUNNOS IV ICI!

 

 


Adresse

L'lyse Montmartre
0 - Paris
rgion : Ile-de-France
France

Message #1690 sur Inw[B]zine
Auteur :
Abrahel





Ecrit le 02.02.2010

Commentaires :
  • Nefhith, le 08.02.2010

    Très bien résumé, à part que Tornaod, c'est Tornaod, c'est toujours excellent =) surtout que tu tappe la discute dans le metro avace eux^^

    Pour ma part, grosse révélation d'Arkona qui pour moi a été magnifique en tout point !

     Prochaine étape Pagan Fest Sourire





Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter