retour la liste des Live reports
  retour la liste des Live reports (Ile-de-France)

04.06.2008 - Rage Against The Machine à Bercy (Paris).

Rage Against The Machine à Bercy (Paris).


 

 

Report :

Voilà 8 ans que les fans attendaient ce moment et ce ne fut une surprise pour personne quand les places pour ce concert partirent en 15min. Pour un monstre sacré comme Rage Against The Machine, ce ne fut qu'une banalité.

Mercredi 4 juin 2008, le concert le plus attendu de l'année par des milliers de fans, précisément 13500, c'est le nombre exact de fans qui a rempli Bercy.

Autrement dit ça débordait de partout. Il n'aura fallutque 20 minutes pour que la salle se remplisse .
Et la soirée débuta avec le groupe Saul Williams (dommage pour les fans de Cypress Hill) et disons que cela surprit beaucoup le public, c'est un mélange de rock et d'électro avec des membres déguisés en dracula ou en punk. Leur son est pas mal mais assez éloigné de ce qu'on attend habituellement des premières parties et ils furent malheureusement mal accueillis par le public, sifflements et hurlements se firent entendre contre eux. Mais le groupe termina son set sans accro, en se donnant à fond.

Puis vint une heure d'attente, ce qui fut long, très long. Mais permettant au gens, de pouvoir s'abreuver et se rendre au stand de merchandising. La salle est bondée et les gens commencent a s'entasser, voulant se rapprocher le plus possible de la scène.
Les lumière s'éteignent et ça devient la folie, ça hurle, ça crie, puis un fond sonore se fait entendre et on devine aux premières notes que c'est l'hymne de "L'internationale" que les gens reprennent au chant en levant le poing, vers un énorme drapeau avec une étoile rouge qui se lève doucement derrière la scène.
Apparait De la Rocha et ses acolytes, qui jouent les premières notes de Testify et là le show commence et c'est l'anarchie totale dans la fosse et les gradins, les gens essayent par tout les moyens de descendre dans la fosse, mettant les vigiles un peu en difficulté, je me demande d'ailleurs comment les gradins on résisté à un tel remue-ménage...

Les titres les plus connus s'enchainent passant de "Bulls On parade", "Bombtrack" à "Guerilla Radio" et j'en passe, les titres défilent à une vitesse.... même trop vite, aucun temps mort, comme si le groupe ne voulait laisser aucun répit au public. Un Zack très peu communicatif ce qui n'est pas son habitude généralement. Mais un Morello très présent et toujours en forme au sommet de ses 44 ans, qui fait la joie de plus d'un en sortant ces solo et autres breaks, qu'on connait tous depuis les années lycée et qu'on rêvait de voir un jour sur scène, et pour d'autres qui venaient tout juste de les découvrir.
Au final le groupe termine avec un petit rappel pour finir avec Killing In The Name, le public est épuisé mais toujours en pleine extase, dommage que tout ceci n'aura durée que 75min... et oui assez court pour le groupe que c'est, surtout à ce prix là.

Mais au final le plaisir était la, enfin nous avons eu le plaisir de voir ou revoir les Rage Against The Machine et d'entendre les sons qui nous ont accompagnés depuis les années 90, il n'aura fallu que 8 ans pour gouter à ceci, mais cette attente n'en fut que plus que savoureuse à la fin. Et pour les retardataires, il y a une scéance de rattrapage le 20 août au festival Rock en Seine.

Setlist :

Testify
Bulls on parade
People of the sun
Bombtrack
Know your enemy
Bullet in the head
Born of a broken man
Renegades of funk
Guerilla radio
Down rodeo
Calm like a bomb
Sleep now in the fire
War within a breath
Freedom (medley Township rebellon)
Killing in the name
Liens :
 
 
 

Metalloufu.
Adresse

8 Boulevard de Bercy
75012 - Paris
rgion : Ile-de-France
France

Message #173 sur Inw[B]zine
Auteur :
Metalloufu




Ecrit le 11.06.2008


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter