retour à la liste des chroniques

Kalmah - 12 Gauge

Kalmah - 12 Gauge


Genre : Death Metal Mélodique

Track-List :

01. Rust Never Sleeps

02. One of Fail

03. Bullets Are Blind

04. Swampwar

05. Better Not to Tell

06. Hook the Monster

07. Godeye

08. 12 Gauge

09. Sacramentum

 

Chronique :

Kalmah est un groupe encore peu connu dans nos contrées ; ils n’ont en effet jamais fait une seule date chez nous alors qu’ils ont plus de dix ans de carrière et de très bons albums derrière eux ! Il est pourtant inévitablement l’un des meilleurs groupes de Death Mélodique qu’il m’ait été donné d’écouter, surtout grâce au talent de tous ses musiciens qui ont réussi à forger à force d’albums aussi excellents les uns que les autres une véritable entité qui pourrait bien aller très loin dans les temps à venir…

Kalmah nous revient donc cette année avec son nouvel opus intitulé 12 Gauge, qui succède à l’excellent For The Revolution sorti il y a déjà deux années de cela. L’album débute avec le morceau Rust Never Sleep et sa belle intro acoustique avant d’ouvrir les hostilités quelques secondes plus tard avec un riff puissant suivi de mélodies comme le guitariste sait si bien les faire. Surement l’un des morceaux les plus puissants de l’album, tout en restant très mélodique, et qui ne présage que du bon pour la suite !

One Of Fail reste dans la continuité du premier morceau avec la recette basique du groupe : un bon riff, des mélodies prenantes et de bons soli, ce qui en fait un très bon titre lui aussi. Les deux titres d’après restent eux aussi dans la même veine et ce n’est pas pour déplaire car c’est du tout bon ! On arrive maintenant au cinquième morceau, Better Not To Tell. Le tempo se radoucit un petit peu sur ce titre et laisse aux mélodies plus de place pour captiver l’auditeur, mais ceci est cependant toujours bien accompagné d’un gros riff prenant.

On repart de plus belle avec Hook The Monster où puissance de feu et mélodie riment encore plus fort, accompagnées de l’excellente voix du chanteur, Pekka Kokko, qui arrive à alterner sans grandes difficultés chant Black et chant Death, tout ça pour un rendu encore plus homogène. On part ensuite avec Godeye qui se veut un poil plus sombre et mélancolique que les précédents titres et qui pourrait faire un peu penser aux anciens albums du groupe.

Arrive ensuite le morceau éponyme et phare de l’album 12 Gauge, reprenant un peu la recette des deux derniers albums du groupe. Ce morceau est l’un des meilleurs de l’album pour moi avec celui qui suit. La production de l’album est elle aussi très bonne, ce qui permet d’apprécier pleinement cette nouvelle œuvre du groupe.

En bref cet album est encore une très belle réussite pour ce groupe qui est à conseiller à tout amateur de métal mélodique, mais aussi de death métal en général et aux personnes cherchant une musique vivante et remplie d’émotions.

Moi je leur tire une fois de plus ma révérence pour cet album tout simplement fabuleux.

 

Liens :

Label

Site Officiel

MySpace


Finlande

Message #1799 sur Inwë[B]zine
Auteur :
Lord Of Deathtruction




Ecrit le 26.02.2010


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter