retour à la liste des chroniques
  retour à la liste des chroniques (Midi-Pyrénées)

Nolentia - One Loud Noise and it's Gone

Nolentia - One Loud Noise and it's Gone


  

Style : Grind'n Sludge

Liste des morceaux :

1.Oyster  
2.Snowball Fight  
3.Do I ?   
4.What Could Be  
5.Rhetoric of Self-Abhorrence  
6.Plurality of Self  
7.Destruct  
8.Construct  
9.Feed Off Agonies  
10.Laudate  
11.Vacuity  
12.Godless  
13.Human Beta Release  
14.Dismantle

Chronique:

Si le mot Nolentia vient du latin signifiant "mauvaise volonté", celle-ci est loin de s'appliquer à nos compatriotes toulousains, car pour nous pondre un brûlot grind'n sludge qu'est ce One Loud Noise and it's Gone, il leur en a fallu un sacré paquet de "volonté" ! Mais il n'y a pas que la volonté qui compte (heureusement ! ), il y a aussi le talent, et Nolentia en a à revendre, cet opus le démontre plus qu'amplement !

Après une démo sortie en 2008 (Sell your soul to Grind'n roll) foncièrement grind qui laissait présager de beaux jours à Nolentia, ces derniers n'ont pas lésiné sur le travail, aussi bien au niveau de la production que de la composition, pendant le court laps de temps qui séparait la sortie cette première démo de ce premier album qu'est One Loud Noise and it's Gone.

En effet, sur cette nouvelle galette Nolentia a eu l'idée géniale d'étoffer son grind pur et dur avec du Sludge/Doom bien lourd et crasseux, pour le plaisir des plus graisseux d'entre nous. De plus l'album bénéficie d'un son plus qu'honorable ce qui n'est vraiment pas un mal pour faire ressortir ce mélange explosif de grind'n sludge.

A l'écoute de ces quatorze titres qui composent l'album, on ressent bien la passion pour ces styles que sont le grind, le death, et le sludge/doom. Ça transpire sur les instruments de ces trois comparses nommés Ghis (guitare/chant), Raph (basse/chant) et Vince (batterie/chœur), et ces derniers maîtrisent bien leur sujet. Les riffs de gratte savent être directs, incisifs et corrosifs lors des parties grind, et ça groove à mort lorsque ça ralentit pour laisser place aux vapeurs huileuses propres au sludge/doom. La basse claquante et poisseuse à souhait est bien présente, et scelle la musique de cet opus dans le saint-doux. Quant à la batterie, c'est réglé au poil de cul, ça va au charbon avec des blast beats rageurs, des breaks à couper le souffle et une lourdeur dévastatrice quand ça ralentit, pour mieux nous enterrer vivant sous des monolithes de marbre.
Ajoutez à cela un chant oscillant entre hurlements primaires et voix caverneuses transpirant le Jack Daniel's, et vous aurez la recette de ce très bon Nolentia.

Fans de grind et de sludge, jetez-vous sur ce One Loud Noise and it's Gone, vous ne serez pas déçus du voyage. Souhaitons à Nolentia de prospérer dans cette optique novatrice de grind'n sludge car c'est foutrement bon.

Lien :

Myspace


région : Midi-Pyrénées
France

Message #1809 sur Inwë[B]zine
Auteur :
Skald




Ecrit le 02.03.2010


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter