retour à la liste des chroniques

Rampart - Voice of the Wilderness

Rampart - Voice of the Wilderness


 

 

Style: Heavy metal traditionnel


Titres de l’album :

1) Under Control 

2) Warriors 

3) Voice of the Wilderness 

4) The Flood 

5) Desert of Time 

6) Orchrist 

7) Age of Steel 

8) Mirror to Dreams 

9) Stay Aside 


Chronique :

Fermez tout de suite cette fenêtre si vous comptiez faire la découverte d’un groupe qui propose une musique nouvelle ! Rampart est loin d’être un mauvais groupe mais n’invente rien et c’est son concept ! Le rock band bulgare nous sort un pur heavy metal traditionnel !

Le groupe a fait ses débuts en 2006 et n’avait jusqu’à ce jour qu’une démo (Warriors, sortie en 2008) comme discographie. Maintenant, avec Voice of the Wilderness, c’est chose faite : ils tiennent enfin leur premier album ! Rampart, c’est une bande de cinq musicos dont la chanteuse, Maria Doychinova, ferait mieux de prendre quelques cours de chant ou de changer de groupe. Elle n’est, bien souvent, pas assez puissante ou pas en phase avec le style du quartet.

Under Control, le premier titre de l’album, m’a fait très peur ! Oui, j’ai bien cru que j’allais, pour la première fois de ma courte histoire de chroniqueur, me dire : merde, qu’est-ce que je vais pouvoir dire de bien à propos de ce machin là ? Vous l’aurez compris, cette première plage m’a laissé perplexe et assez inquiet quant au reste du cd. En effet, dès les premières notes, la voix n’est pas du tout assez forte par rapport aux instrus qui, eux, semblent bien accordés. Cependant, ils m’ont quand même fait penser à Hammerfall, mais en moins bien. Cela dit, après une écoute attentive,  ce premier volet du groupe n’était pas aussi mauvais que je  pouvais m’y attendre ! Cet album a une réelle force qu’il va puiser dans les entrailles du pur son heavy ! Il nous prend par les tripes, nous les fans de vieux heavy metal à la Iron Maiden, Hammerfall, Judas Priest

Certains morceaux tels que Warriors, The Flood ou encore Orchrist sortent du lot et sauvent quelque peu l’album.

Voice of the Wilderness semble monter en puissance, en tout cas au niveau instrumental, car la voix reste toujours aussi désastreuse (à mon goût bien entendu). A part cela, les rythmiques sont bien foutues, les solos de gratte bien placés et l’ambiance heavy old school ravit les amateurs du genre dont je fais partie.

En conclusion, pour un premier album c’est bien mais on peut faire mieux je pense. Voice of The Wilderness confirme du moins la bonne impression qu’avait fait leur single Warriors un an avant la sortie de leur premier opus. Mais la pauvre Maria Doychinova (que j’aurais bien descendue cette fois mais Maria, si tu me lis, ne le prends pas pour une attaque personnelle) me fait un peu penser, pour faire une comparaison, à Blaze Bayley à l’époque où il faisait partie de la Vierge de Fer et qui, visiblement, n’était pas à la hauteur …

 

Liens :

Myspace

Label


 

 


Bulgarie

Message #1858 sur Inwë[B]zine
Auteur :
Peps





Ecrit le 12.03.2010


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter