retour la liste des chroniques

Nox Aurea - Via Gnosis

Nox Aurea - Via Gnosis


 

Style : Doom/Death gothique

 

Liste des morceaux :

01. Opus Draconis (Intro)
02. The Funeral of All
03. Odium Divinum
04. Suffer
05. Distant Star
06. Nights in Solitude
07. Lost Amongst the Earth and Sky
08. Mother Aletheia
09. Via Gnosis

 

Chronique :

Premier album de Nox Aurea et, à la vue de la pochette et du livret, on ne peut dire qu'une chose : c'est très professionnel et bien travaillé ! On sent déjà tout l'esprit gothique qui émane de l'artwork : c'est sombre, les photos sont tristes et les regards dans le vide. Un travail de qualité à souligner !

Passons maintenant à la musique, puisque vous êtes là pour ça non? L'introduction est très solennelle : le clavier y est omniprésent, les murmures s'entrecroisent, c'est empreint de noirceur et de mystère. Pas mal comme entrée en matière.

The Funeral of All  sonne le glas, l'ambiance est plus pesante, les guitares sont lourdes, une voix narrative puis une autre, dont les cris plaintifs sont déchirants. La voix gutturale tient bien la route, enfin, les voix gutturales puisque le groupe ne compte pas moins de quatre membres pour effectuer les voix (narratives, claires et gutturales). La voix gutturale reste la voix principale. Le schéma guitares lourdes et clavier aérien fonctionne très bien. La voix féminine vient mettre une petite touche de finesse, c'est bien pensé et très bien fait. Une grosse claque pour moi, le groupe a un gros potentiel !

Odium Divinum est du même acabit : une musique riche, des passages lourds et des passages un peu plus rapides (chose qui n'était pas présente dans le précédent morceau). Des petites touches de clavier, de voix féminine, de passages atmosphériques narratifs viennent ponctuer le morceau, tels des touches de couleur sur un tableau plus sombre. 

Le morceau suivant offre une toute autre image du groupe : la voix féminine est plus présente, la voix gutturale se cache derrière un voile. Doucement, les atmosphères changent, plus subtiles mais avec moins de profondeur. La transition se fait surtout ressentir à partir de Distant Star, un morceau complètement acoustique avec quelques murmures.

La suite de l'album laisse la part belle à la voix féminine qui devient la voix principale. L'atmosphère devient beaucoup plus gothique, moins lourde et lente et fait penser au premier album de Within Temptation, Enter, avec une voix gutturale plus grave. Je retrouve la même ambiance. J'ai un peu l'impression que le groupe cherche à plaire et tente une percée chez les fans de groupes à voix féminine. C'est dommage, car son utilisation ponctuelle était vraiment bien réfléchie et apportait un réel intérêt à la musique. On tombe alors facilement dans l'exercice de comparaison, alors que le groupe présentait une originalité au début de l'album.

Via Gnosis se termine avec un morceau où seule la voix féminine répond à l'appel. La chanson est jolie, mais une impression de déjà entendu m'envahit. Je suis un peu déçu car le groupe a du potentiel et tombe je trouve dans la facilité. L'album présente des choses intéressantes, mais aurait pu aller plus loin dans la démarche et proposer un peu de sang neuf. Nox Aurea, un nom à retenir car je suis certain qu'ils sauront proposer un deuxième album plus original et nous montrer réellement de quoi ils sont capables!

 

Liens :

Myspace

Site internet

Fiche de groupe

 


Sude

Message #1974 sur Inw[B]zine
Auteur :
dark.pimousse




Ecrit le 12.04.2010


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter