retour la liste des chroniques

Autumn Hour - Dethroned

Autumn Hour - Dethroned




Style : Metal Progressif

Liste des morceaux :

  1. Oblivion
  2. End User
  3. Techcceleration (The Machine Speaks)
  4. Here Comes The Rain Again
  5. Fade Out
  6. Unbelieveble (The Mind Speaks)
  7. Dethroned
  8. How Were We Supposed To Know ?
  9. Every Day (The Body Speaks)
  10. Transcend
  11. The Past (The Heart Speaks)
  12. Rebirth (Bonus)
  13. Rafi (Bonus)
  14. How Were We Supposed To Know ? (Acoustic) (Bonus)

Chronique :

Les Américains d’Autumn Hour sortent leur premier album, Dethroned, et que dire à propos de celui-ci ?

Tout d’abord que la production manque un peu de pêche par moment, tout semble trop rond, trop lisse, c'est bien dommage.

L'album est subdivisé en trois parties :
- Singularity In The Making
- Endgame
- The Machine Kind
Ces trois parties doivent surement servir de support pour un concept ou je ne sais quoi, je ne dispose malheureusement pas des paroles pour pouvoir détailler.

On peut également dire que l'album réussit une chose très complexe : être à la fois complexe, varié, et en même temps très homogène. Ca peut aller du refrain de End User pouvant rappeler Green Carnation période A Blessing In Disguise, à une impulsion de voix rauque et grave suivie d'un solo (l'album en possède d'ailleurs quelques uns superbes !) puis d'une section rythmique très lourde agrémentée d'une voix très typée heavy allant dans le très aigu, le tout étant dans le même morceau, Dethroned, ou encore dans la ballade Unbelievable avec sa guitare lead très bluesy.
Vous m'avez compris, on est dans la variation perpétuelle !

Cependant, là où ils ont fait fort, c'est qu'ils ont réussi à rendre le tout relativement digeste. On n’est pas dans la démonstration technique ni dans la "branlette de manche" (vous me passerez l'expression), et ce n’est pas plus mal. Mais rendre la chose accessible n'a pas tout le temps que des bons points. Si le passage acoustique de Every Day avec son duo de voix masculine/féminine est sublime, il faut toutefois se farcir ce qu'il y a avant, l'introduction me laissant plus un goût de rock/metal rempli de vide pour préados rebelles que de "musique" au sens noble du terme.
Oui je suis dur, mais quand un groupe a un tel potentiel, il ne peut pas se contenter de faire de la "soupe". Mais bon, l'album est blindé d'excellentes idées, pas toujours bien ficelées, mais bel et bien présentes (la guitare hypnotique de Transcend couplée au crescendo vocal de l'intro par exemple).

Petit détail amusant que je n'ai pas encore évoqué, Here Comes The Rain Again est une reprise metal du classique des Eurythmics qu'ils ont su adapter à leur style. Ça en donne une version tout à fait correcte (même si l'on est bien loin de l'excellence).

Petits mots sur les bonus puisqu'ils sont dédiés à la version européenne. On va dire qu'ils se laissent très bien écouter, mention spéciale à Rebirth !

Mais je reviens à ma question de départ : que dire ?

Peut-être tout simplement que le potentiel est là, pas toujours bien exploité, mais il est là. Peut-être ont-ils voulu trop en faire au niveau des idées car, si l'album propose des passages très intéressants, on se demande parfois un peu ce qui arrive...
Affaire à suivre !



Liens :

MySpace
Site Officiel
Cyclone Empire

Etats-Unis

Message #1975 sur Inw[B]zine
Auteur :
Jojolviking





Ecrit le 14.04.2010


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter