retour à la liste des chroniques

Divided Multitude - Guardian Angel

Divided Multitude - Guardian Angel




Style : Metal Progressif

Liste des morceaux :

  1. Ressurection
  2. Nowhere To Hide
  3. Senses
  4. Something For Someone
  5. Regrets
  6. Interludium
  7. My Dying Hour
  8. Promised Land
  9. Pieces On The Floor
  10. Deeds Of Deception
  11. Guardian Angel


Chronique :

Divided Multitude, groupe norvégien plus tout jeune (leurs premières démos datant de 1995, ça commence à faire), nous livre avec ce Guardian Angel leur troisième album, huit années après Falling To Pieces.

De prime abord en me basant uniquement sur l'artwork de cet album, j'étais assez dubitatif, divisé, d'un côté parce que ça en impose un peu, de l'autre car cet te espèce d'ange chromé... je l'ai quand même trouvé très laid !

Bon et à propos de la musique ça donne quoi en fait ?
Et bien ça donne que ça envoie plutôt pas mal cette affaire là !

L'ensemble mêle un Metal très "terre à terre" assez direct - la production joue un grand rôle dans ce ressenti - avec des ajouts de claviers très "yessiens" et d'ambiances très spatiales et "technologiques" un peu dans le même genre que Cybion de Kalisia (pour l'ambiance, sans pour autant être aussi poussée bien sûr). Je pourrais presque dire que c'est du Metal Progressif facile d'accès, voire même un peu du "Space Metal" comme l'a dit Arjen Lucassen (en tout de même bien plus rentre dedans que l'album de Star One !).
Sauf que dans ce cas là et pour une fois, facile d'accès ne veut surtout pas dire mauvais !
Absolument tous les morceaux sont bons, mes grandes préférences vont à Senses, le troisième morceau, et son refrain diaboliquement efficace, et également à My Dying Hour, un peu plus "brutal" mais en ayant toujours un refrain qui vous accroche la tête.
Et puisque ça ne fais jamais de mal d'être souligné, dans ce morceau, les Norvégiens ont ajouté à cela une phrase extraite d'un discours très célèbre : "I am happy to join with you today in what will go down in history as the greatest demonstration for freedom in the history of our nation..". Vous aurez peut-être reconnu "I Have A Dream" de Martin Luther King Jr. Le morceau qui suit à cela est Promised Land, encore une preuve que malgré ses ambiances spatiales, une partie de l'album reste très terre à terre (et de plus, c'est très très bien intégré au morceau).  
Parenthèse historique terminée, on est en droit de dire que l'album dans sa globalité pourrait être considéré comme efficace, les mélodies sont recherchées mais l'ensemble reste ultra accrocheur et, évidemment comme dans une grande majorité d'album de prog', il dispose de nombreux solos (de guitares et de claviers, vous l'aurez compris) qui, pour le coup, sont tous aussi réussis les uns que les autres.

Cet album est au final une très belle surprise, un excellent album, loin d'être parfait, mais dont les défauts, peu nombreux, se font très vite oublier.
Un petit coup de cœur !


Liens :

MySpace
Silverwolf Productions


Norvège

Message #2010 sur Inwë[B]zine
Auteur :
Jojolviking





Ecrit le 21.04.2010


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter