retour la liste des Interviews
  retour la liste des Interviews (Ile-de-France)

Proletaria

Proletaria


 

Salut et tout d’abord merci de répondre aux questions pour Inwë[b]zine.

 

1) Pouvez-vous nous présenter en quelques mots votre projet musical ? Qu’avez-vous voulu créer en formant Proletaria ?

Kevin : Le projet est d'allier le métal, un métal intelligent, puissant et compliqué avec une voix punk et ridicule. Une démarche plus légère que la plupart des gros groupes de métal lourdingues.

On a voulu créer un groupe d'homosexuels refoulés qui assouvissent leurs désirs à travers la musique.

Gab : Véridique

Lou : J’aurais pas dit mieux !

 

2) Quelles sont vos influences musicales et dans quel courant musical vous classifieriez vous?

Joe : Je crois qu'on aime à peu près tous les riffs « décalés », qu'on a tous écouté Meshuggah à un moment donné, par exemple ! Mais chacun a ses groupes et sa musique de prédilection, et c'est ce qui peut apporter quelque chose d'original aux compos du groupe.

Lou : Ouais MESHUGGAH…

Kevin : Personnellement,  je suis de près la scène anglaise punk métal : Gallows , Bring me the horizon , Ghost of a thousand , mais aussi The doors , The hives.

Gab : C’est vrai, on a tous nos influences, après ça ne sert pas à grand-chose d’enfermer les groupes dans des courants ultra définis, on n’aime pas ça...En terme d’influs, perso je pense que Gilbert Montagné c’est la vie.

Will : Ouais on serait une conjonction entre Gilbert Montagné lorsqu’il avait la vue et de Barry White lorsqu’il était blanc. Mais avec un peu de Ghost of a thousand, Meshuggah et Deftones.

 

3) Vous n’y échapperez pas, la question bateau que tout le monde doit vous poser : Pourquoi avoir choisi ce nom pour le groupe ? A-t-il une histoire ?

Will : Ça nous fait marrer d’avoir un nom qui sonne super engagé et d’avoir des textes stupides, en même temps c’est Kevin qui écrit les textes… Mais pour dénoncer des codes omniprésents dans notre société même jusque dans des courants alternatifs, on a choisi d’avoir un nom de groupe qui veut faire passer un message pour ne pas faire passer de message. Une démarche punk dans un sens…

Lou : Ouais une démarche punk…

Gab : Et Suzanne Boyle c’est la vie.

 

4) Au niveau musica,l quels sont vos nouveaux projets après la sortie de votre second Ep 30 minutes rockstar ?

Kevin : Faire énormément de dates, marquer les esprits en chiant sur scène par exemple. Boire plus de bière ; sortir un album, plus abouti avec plus d'arrangements et qui raconterait une histoire.

Joe : En effet, l'enregistrement d'un album,  une tournée avec Johnny...

Will : Ou Christophe Maé, mon rêve d’enfant de faire un featuring avec  Paul Preboist n’étant plus réalisable…

Lou : Ouais Paul Préboist…

Gab : Nos Projets ? Meurtre, Mort, Détruire.

 

5) Dans quelles conditions et avec l’aide de qui avez-vous enregistré 30 minutes rockstar ? Avec du recul, qu’auriez-vous amélioré sur cet album ?

 Joe : La question nous donne l'occasion de remercier encore une fois Soyann, chez qui on a enregistré l'EP. Certains passages ne sonnent pas forcément comme on les imaginait au départ, peut-être que certains enregistrements de guitare manquent de précision, et seraient à revoir. Mais bon...

Will : Oui, un grand merci à Soyann du Karoshi Record, mais aussi à Sean et Martin du studio 9X, pour le mastering. Attention ces gars là vont faire du bruit…

Lou : C’est pas parce que je suis batteur mais certains niveaux de cymbales sont à revoir pour moi. Et ouais du bruit…

Gab : Pour ma part je pense, concrètement parlant, que nous avons enregistré dans un studio de merde, avec Soyann de merde, de Karoshi Record de merde, et nous avons masterisé de merde, chez 9X de merde, avec Sean et Tinmar de merde. Merde.

 

6) Parlons un peu de votre dernier-né. Avez-vous voulu faire des références à propos de quelque chose ou de quelqu’un en nommant cet album 30 minutes rockstar ?

Gab : C’est des références de merde, inutile de les citer.

Will : Plus sérieusement, il s’agit de faire référence au travail d’Andy Warhol. En effet, en jouant sur les codes de notre société on dénonce une overdose médiatique. Warhol expliquait qu’à terme, dans nos sociétés de consommation, tout le monde connaitrait un quart d’heure de célébrité dans le futur. Notre 7 titres dure 30 minutes on a donc naturellement pensé à 30Minutes Rockstar.

 

7) Question engagement, vous qualifieriez-vous de groupe engagé ?

Kevin : Pas du tout. Je garde mon engagement pour moi, Les gens viennent pour qu'on envoie la purée. On est pas les Rage Against the Machine. Personnellement, je baise des phoques rien de plus.

Will : Mise à part les dérives sexuelles de Kevin, nous ne sommes effectivement pas engagés. Comme on te l’expliquait un peu avant c’est avec beaucoup de second degré qu’on a choisi Proletaria comme nom de groupe.

Lou : Mon seul engagement dans la vie vise à sucer Hervé Wallez.

 

8) J’aime beaucoup London, titre instrumental de votre dernier Ep. Je tiens à dire que je n’ai rien contre le chanteur, mais je me mets à la place de l’oreille vierge de tout chant agressif. Ne craignez-vous pas que cette voix puissante et agressive soit une barrière pour l’évolution du groupe et donc le cantiner à un public d’initiés ? (Ne tuez pas  Kevin en répondant…^^)

Joe : Kevin a un super potentiel en tant que chanteur avec un grand C, c'est à dire quelqu'un qui évolue dans plusieurs registres très variés. La suite lui donnera l'occasion de le montrer.

Will : Le chant de Kevin, c’est un parti pris artistique. Mireille Mathieu avait un parti pris artistique aussi, et concrètement il fut également une barrière pour l’évolution de sa carrière…

Lou : Kevin est très éclectique dans ce qu’il écoute, et je trouve que malgré son coté branleur, son chant se résume à un peu plus que du braillé.

 

9) À mon sens, votre courant musical est plus destiné à toucher les gens en live que dans leur salon. Je suppose que vous avez des projets de tournée ? En France, à l’étranger ??? (me faire un coucou sur Bruxelles ?)

Lou: Ouais une tournée française puis européenne sont en cours de booking. En France, notre créneau est tellement sur la pente descendante que plus vite on aura l’occasion de jouer ailleurs et mieux ce sera.

Gab : Sur Bruxelles, pourquoi pas, c’est toujours un plaisir de tourner  à l’étranger à partir du moment où le public est réceptif.

 

10)Quelques mots à propos de vous : je suis curieux de savoir qui se cache derrière les 5 membres du groupe. Que faites-vous dans la vie à côté de Proletaria ?

 Joe : Je bosse tout en terminant mes études.

Lou : J’étudie et je passe mon code depuis 2006, c’est la vérité! (rires)

Gab : Je suis en école d’ingé son.

Will : Je suis infographiste, je m’habille en femme le soir.

Kevin : Je mange le chibron d’Hervé Wallez.

 

11)Pour terminer, dossier polémique du moment. Qu’avez-vous envie de dire aux politiques qui partent en campagne contre des événements tels que le Hellfest ? (même dans la presse belge on en parle !)

 Joe : Envie de dire qu'encore une fois, on invente des faux problèmes pour éviter d'aborder les vrais : il vaut mieux diaboliser le Hellfest que d'avoir à répondre d'une politique sociale qui nous mène droit dans le mur.

Kevin : Les politiques croient pouvoir dire ce qui est bien ou pas ou bien ce qui influence nos enfants en mal ou en bien, mais qu'en savent ils ? Le FBI avait envoyé une lettre de recommandation à NWA pour leur chanson fuck da police qui selon eux incitait à la violence. Pendant ce temps, le gouvernement envoyait des soldats à la mort pour la guerre du Golfe. Dans une moindre mesure c'est la même chose en France. Il doit y avoir un bouc émissaire pour justifier les maux de la jeunesse alors que ces maux sont bien plus profonds que ça et n'ont rien à voir avec la musique métal ou le Hellfest. Mange-Merde !

Will : Interdisons la culture !  Cela réglera tous les maux de notre société, brulons les livres dans une grande foire, et envoyons les gens prendre des douches !

Lou : Une seule solution, reformer les tribunaux de l’Inquisition, réunifier l’église et l’état, et interdire le Hellfest.

Gab : On en rigolera encore dans quelques années.

 

Liens:

Myspace

Chronique 30 Minutes Rockstar


rgion : Ile-de-France
France

Message #2022 sur Inw[B]zine
Auteur :
Peps





Ecrit le 21.04.2010


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter