retour la liste des chroniques

In Mourning - Monolith

In Mourning - Monolith



Style : Death Metal Progressif

Liste des morceaux :

  1. For You To Know
  2. Debris
  3. The Poet And The Painter Of Souls
  4. The Smoke
  5. A Shade Of Plague
  6. With You Came Silence
  7. Pale Eye Revelation
  8. The Final Solution (Entering The Black Lodge)


Chronique :

Tous droit venu de Suède, In Mourning débarque avec son second album intitulé Monolith. Et autant le dire tout de suite, l'album n'est pas le nouveau monolithe qui va révolutionner la scène suédoise. Mais quand même...

...L'album a bon nombre de qualités !
Alors oui, c'est sur, on ressent par moments toute l'influence qu'ont pu avoir sur eux leurs ainés et compatriotes que sont Opeth et Katatonia (entre autres). Mais le groupe a tout de même (et heureusement !) imposé sa propre touche à l'album.
Avec un trio de guitaristes et l'absence totale de claviers, le groupe a clairement choisi une orientation différente de celle de ses aînés en réalisant un album ayant un côté "brut" très prononcé. Cela n'empêchant pas le groupe de nous offrir de superbes intermèdes calmes dans The Final Solution (Entering The Black Lodge), voir même planants dans Debris par exemple (bien que le break soit très "Opeth-ien" dans son genre, cela ne lui enlève en rien sa beauté).
Mais l'autre penchant du groupe, très brutal celui-ci - le meilleur exemple est un autre passage de The Final Solution - montre l'étendue de la musique du groupe, tout en y rajoutant une grosse touche de MeloDeath (Melo pouvant aussi bien signifier Mélodique que Mélancolique dans ce cas) bien exécutée et qui ne tombe pas dans le "déjà vu" ou qui fait passer le groupe pour un énième clone de tel ou tel groupe maître du genre.

Mais si le mélange de tous ces genres très en vogue en Suède vous laisse à penser que l'album ne vaut pas le détour car trop "commun" et entendu, détrompez vous !
Alors oui, il y a quelques voix claires et des growls qui s'alternent par endroit, et bon nombre de choses pas forcément "nouvelles" également, mais c'est justement le mélange de toutes ces influences qui donne à l'album ce caractère si "unique" mais également 100% pur jus suédois. L'album se veut cohérent, il n'y a pas un morceau "à la Opeth", un autre "à la machin" ou "à la truc", il y a par contre quelques riffs très accrocheurs (l'introduction de A Shade of Plague par exemple) qui bien que pas forcément "nouveaux" dans leur style, font toujours bon effet.
Globalement, ils ont réussi à nous proposer un album qui s'écoute très facilement d'une traite alors qu'il est doté d'une complexité dont beaucoup pourraient s'inspirer.
Ah oui et j'ai oublié de le signaler, mais ça fait quand même sacrément du bien par ou ça passe, quel que soit le morceau...

Cependant pour une raison qui semble m'échapper, je ne peux pas dire que c'est un chef-d'oeuvre.
Peut-être qu'au final c'est parce que ce n'est "que" un très bon album, ce qui est déjà pas mal soit-dit en passant...mais c'est quand même une excellente surprise !
J'attends leur prochain opus de pied ferme !


Liens :

MySpace
Site
Pulverised Records


Sude

Message #2048 sur Inw[B]zine
Auteur :
Jojolviking





Ecrit le 26.04.2010


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter