retour à la liste des chroniques

Negura Bunget - Virstele Pamintului

Negura Bunget - Virstele Pamintului


Style : Folk/Black Metal Atmosphérique

 

Liste des morceaux :

1.        Pamint

2.        Dacia Hiperboreana

3.        Umbra

4.        Ochiul Inimii

5.        Chei De Roua

6.        Tara De Dincolo De Negura

7.        Jar

8.        Arborele Lumii

9.        Intoarcerea Amurgului

 

Chronique :


Quatre années après leur dernier album, Om, et quelques changements de line-up (au bas mot les deux tiers de l'effectif ont été renouvelés suite à des divergences musicales, les membres partis ont formé un nouveau groupe, Dordeduh), les Roumains de Negura Bunget sont de retour avec Virstele Pamintului.

Petit mot sur l'artwork de Virstele Pamintului - signifiant au passage "L'Âge de la Terre" - qui est très sobre et expose une certaine forme de nature brute qui correspond bien au groupe.

Allons maintenant à l'essentiel : la musique.

Le premier morceau, Pamint, fait dans sa grande partie uniquement avec des instruments à vent traditionnels (des sortes de flûtes de pan), vous plonge dans une atmosphère à la fois sombre et accueillante, mais qui ne manquera pas de vous transporter en plein milieu d'une steppe brumeuse, vierge de tout élément humain, dans la nature, la vraie, en somme. Mais la fin de ce morceau montre l'autre aspect de la musique du groupe, le côté black metal, fait d'un habile mélange de claviers d'ambiance, d'instruments traditionnels en tout genre et bien sûr d’instruments classiques du metal.

Les Negura souhaitent vous faire voyager avec les très nombreuses parties atmosphériques de cet album (certains diront au détriment des parties black metal), mais là où ils opèrent un changement, c'est que l'album ressemble plus à du folk metal atmosphérique lorgnant sur le black metal, qu'à du black metal atmosphérique.

Bien sûr le côté black est toujours présent - que ce soit par touches (la lead guitare lancinante de Daria Hyperboreana par exemple) ou par passages entiers (dans Ochiul Inimii ou encore Chei De Roua) - mais se retrouve indéniablement mêlé à des instruments issus du folklore roumain, de fort belle manière d'ailleurs, car la production offre un rendu de ce mélange vraiment superbe.

Le travail opéré sur les voix est également à souligner car chaque passage, chaque atmosphère, offre l'occasion au chanteur de faire part de sa maîtrise en termes de variations et d'adaptations.

En tout cas si l'album n'est pas parfait, il nous offre un très beau voyage et prouve qu'ils sont les maîtres dans leur style si particulier.

A écouter.

 

Liens :

MySpace

Site

Code 666

 

 


Roumanie

Message #2105 sur Inwë[B]zine
Auteur :
Jojolviking





Ecrit le 17.05.2010


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter