retour à la liste des chroniques

Alcest - Écailles de Lune

Alcest - Écailles de Lune



Style : Black Metal/Shoegaze

Liste des morceaux :

  1. Écailles de Lune (Part I)
  2. Écailles de Lune (Part II)
  3. Percées de Lumières
  4. Abysses
  5. Solar Song
  6. Sur l'Océan Couleur de Fer

Chronique :

Alcest, voila le genre de groupe dont j'ai souvent entendu "tu devrais écouter, c'est bien" mais pour lequel je n'avais jamais pris le temps de poser une oreille. Leur nouvel album, - enfin, le nouvel album de Neige pourrais-je également dire, puisqu'il est l'unique membre de ce groupe comme il n'en existe pas deux - est l'occasion toute trouvée pour corriger ce défaut dans ma culture musicale. Ah oui j'allais oublier, il s'appelle Écailles de Lune.

Commençons par l'artwork, et franchement, que dire ?
C'est beau, travaillé, avec pas mal de petits détails, et très féérique (mais pas dans le sens gnian-gnian). J'aimerais voir plus d'illustrations de cette qualité pour les albums !

Musicalement maintenant.
La chose qui m'a vraiment frappé, c'est la voix de Neige, dans son chant clair, c'est beau ! Elle semble "pure", très planante et douce, elle se trouve être très apaisante, c'est très agréable.
Pour la musique, vous vous en serez peut-être doutés, mais tout est basé sur le ressenti, l'émotion partagée, ici point de technicité arrogante ou de "branlette de manche".
En fait, ce que vous voyez sur la pochette de l'album, c'est que vous entendez. Ni plus, ni moins.
Que ce soit la touche féérique et mélancolique (par l'ensemble de l'œuvre), l'insouciance et la quiétude exprimées par les personnages (par la voix claire et les moments calmes, notamment dans Sur l'Océan Couleur de Fer), mais également ce côté sombre et pas toujours rassurant des fonds marins (le côté "black metal" en général ou encore l'ambiant Abysses). Attention par contre, car dans cet album, sombre ne signifie pas oppressant, malsain ou je ne sais quel terme souvent alloué au black metal, mais il serait plutôt à interpréter de même manière qu'un clair-obscur, afin de mettre en évidence tel ou tel aspect de la musique.
Dans la seconde partie d'Écailles de Lune, le calme de l'océan laisse place à une véritable ascension énergique et brutale, mais toujours avec ce petit quelque chose de magique et d'envoutant. Luna tic et l'unaire.

Point qui aurait pu me rebuter, le chant est en français qui est, que cela soit dit, tout de même bien plus difficile à faire sonner que l'anglais.
Et bien je dois dire que j'ai été agréablement surpris de me retrouver à vraiment aimer. Les paroles sont très bien écrites, ça fait plaisir à lire et à entendre.

Cet album est surement l'une de mes plus grandes surprises du moment.
Il est vraiment difficile de lui trouver un défaut, tant sa qualité "unique" a tendance à éclipser tout le reste.
Bravo.

Liens :


France

Message #2146 sur Inwë[B]zine
Auteur :
Jojolviking





Ecrit le 29.05.2010


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter