retour à la liste des chroniques

Nefarium - Ad Discipulum

Nefarium - Ad Discipulum


 

 

Style: Black Metal

Liste des morceaux:

1.Tongue Of The First Pope (Simon Peter)

2.Hands Bleeding Fear (Pontius Pilate)

3.The Bastard Son Of Satan (Jesus Christ)

4.Shepherd For Dead Lambs (Johan The Baptist)

5.Sharpening The Spear Of Longinus (Cassius Longinus)

6.Servus Servorum Satanae (Benedictus XVI)

7.Seven Whores Of Magdala (Mary Magdaleine)

8.Mass Infanticide By The King Of Judea (Herod The Great) 

Chronique:

Attention Tuerie!! Nefarium, fer de lance de la scène extrême italienne en constante évolution et de plus en plus florissante en matière de black métal, nous revient avec son troisième méfait, et non des moindres, Ad Discipulum.

Bien qu'étant italien, Nefarium officie dans un black métal brutal d'obédience scandinave diablement efficace. Si leur second et précédant album Haeretichristus nous dévoilait déjà une formation ambitieuse prête à en découdre avec son black brutal dévastateur et sans concession, ce troisième album enfonce le clou de manière à achever ce qu'il reste de nos oreilles encore engourdies par leur précédent assaut bestial.
Justement, aussi sauvage et agressif soit-il, Haeretichristus souffrait d'une production inégale et avait tendance à lasser de part sa linéarité. De ces faiblesses, Nefarium a su s'en relever fièrement avec ce Ad Discipulum nettement plus mature et réfléchi.

Non content de nous balancer à chaque titre sa dose de violence froide et blasphématoire, la musique de Nefarium se fait plus épique à l'image de Servus Servorum Satanae, enchaînant riffs tortueux et malsains avec l'intégration d'un violon (que l'on retrouve aussi sur Tongue Of The First Pope), complètement possédé par le diable, violon qui nous surprend autant qu'il nous enivre.
Les compositions de cet album se veulent encore plus occultes (Sharpening The Spear Of Longinus), en misant d'avantage sur les ambiances, sur l'atmosphère vraiment sombre et glaciale qui ne cesse de s'épanouir au fil de l'écoute de ces huit brûlots incandescents, formant l'architecture macabre de ce Ad Discipulum.
Sur cet album, les guitares nous dévoilent un jeu riche en mélodies nettement plus variées que sur Haeritichristus. Le chant de Carnifex se fait vraiment plus présent et puissant, le mixage de l'album ayant été confié à Andy LaRoque au Sonic Train Studio (Lord Belial, Melechesh, Ancient,...) y est sûrement pour quelque chose.
Infamis (batterie) ayant quitté le navire, c'est Garghuf d'Enthroned (ex God Seed) qui a repris le poste derrière les fûts, autant dire que ça bastonne sévère pour le plaisir de nos esgourdes.

A noter aussi que comme pour le précédant opus, Nefarium a fait appel à quelques invités notamment Archaon de 1349 en "guest guitars" sur Tongue Of The First Pope et Shepperd For Dead Lambs.

En bref, on peut dire qu'avec Ad Discipulum, Nefarium a franchi un sacré cap, et joue maintenant dans la cour des grands.

Lien:

Site officiel

Myspace


Italie

Message #2173 sur Inwë[B]zine
Auteur :
Skald




Ecrit le 08.06.2010


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter