retour la liste des Live reports
  retour la liste des Live reports (Rhne-Alpes)

08.06.2010 - Lyon Metal Fest 5

Lyon Metal Fest 5


En ce samedi soir du 5 juin a eu lieu la cinquième édition du Lyon Metal Fest, et un rapide coup d'œil suffit pour voir que les fans des deux principales têtes d'affiche, à savoir Ultra Vomit et Punish Yourself, sont venus en nombre.

Mais commençons par le commencement.

Le premier groupe de cette soirée (ou plutôt de cette fin d'après-midi, il était seulement 17h30) est The Seven Gates. Il joue sur la petite scène du Transbordeur, à côté du bar. A ma surprise, le son n'est pas aussi horrible que ce qu'il m'a déjà été donné d'entendre sur cette scène, il est même plutôt bon.
Le moins que l'on puisse dire, c'est que pour une entrée en matière, ça dépote déjà sévère ! Le Death Metal du groupe originaire de Mâcon en fait pogoter quelques uns, malgré la chaleur étouffante qu'il faisait.
Un bon set pour le groupe qui aura eu la difficile tâche d'ouvrir pour les huit groupes suivants. Ça commence plutôt bien.

  


Direction la grande scène maintenant pour le set des Lyonnais de Blackness. Le chanteur revêt d'ailleurs un t-shirt du Rock'n'Eat (deux bars très connus des metalleux de Lyon), que certains ne manqueront pas de remarquer.
La salle est toujours en phase "d'éveil" mais l'ambiance monte d'un cran grâce au set du groupe, énergique. A noter également que le public se sera déplacé nombreux dès l'ouverture des portes et non pas seulement pour les têtes d'affiche.
Je ne connaissais pas, j'y jetterai une oreille.

  


Retour sur la scène du bar pour le set de Skox.
Il est difficile de donner un avis sur la prestation (enfin la partie que j'en ai vu) car la guitare était quasiment inaudible et du coup ça manquait cruellement de pêche au niveau sonore et, malheureusement, l'intensité du public s'en est quelque peu ressentie. 
C'est dommage.

  


Voici venue l'heure de Loudblast, sur la grande scène.
On peut vraiment dire que les hostilités ont commencé à être sérieuses à ce moment car la salle principale était très remplie, voire presque bondée. Le public répondait très fortement présent et très positivement au show.
Le groupe était lui aussi plutôt en forme et apparament très content d'être là. Un très bon show qui viendra ajouter quelques degrés à la salle.

  


Puis prennent place sur la petite scène (que d'aller-retour !) les Lyonnais de God Damn.
Le groupe était lui aussi très attendu et remerciera le public d'être venu en leur offrant un show de qualité et très énergique malgré le peu de place que leur offre la petite scène. 
Le public s'en donnera à cœur joie.

  


C'est maintenant au tour du groupe pour lequel j'étais venu d'entrer en scène, Cynic.
La fumée est intense et des rayons lumineux envahissent la scène, mais c'est presque un épais brouillard qui se répand sur scène, à tel point que pendant les premiers morceaux l'on ne distingue presque que des ombres sur scène. Malgré cela, c'est visuellement très beau (c'est la grosse galère pour photographier par contre). Le son quant à lui était très brouillon sur le premier morceau, c'est dommage, surtout que le show a débuté sur Veil Of Maya. Le public est un peu clairsemé, ce n'est clairement pas pour ce groupe que le public lyonnais aura fait le déplacement ce soir (en majorité du moins). Le son s'améliorera sur la suite du show nous permettant d'assister dans de très bonnes conditions à une très bonne prestation du groupe.

  


Une fois le concert terminé, j'ai le temps d'assister à seulement deux morceaux de Satan Jokers (avant de rejoindre Cynic en loge pour une interview), dernier groupe à se produire sur la petite scène.
Même si je suis loin d'apprécier le heavy-metal français des eighties, force est de constater que le groupe se donne à fond et que le public en fait de même, "Vous êtes des monstres!" lâchera Renaud Hantson.

Ayant eu quelques soucis avec Rose de Season Of Mist pour trouver Paul Masvidal, je ne suis sorti des backstages que lorsque le show des Ultra Vomit était bien commencé.
Une bonne partie du public, les jeunes particulièrement, était venue spécialement pour eux et connaissait relativement les morceaux humoristiques du groupe. 
Ultra Vomit a fait du Ultra Vomit !

Étant trop fatigué pour attendre Punish Yourself (qui de toute manière était LE groupe qui ne m'intéressait pas de la soirée), je suis parti avant qu'il n'entre en scène.

C'est donc une cinquième édition du Lyon Metal Fest plutôt réussie dans l'ensemble, même si, quand on compare au Toulouse Metal Fest de la veille, on est forcément un peu déçu de l'affiche...

Pour ceux qui le souhaitent, d'autres photos en plus grand format sont disponibles à cette adresse : clic !


Adresse


0 - Lyon
rgion : Rhne-Alpes

Message #2176 sur Inw[B]zine
Auteur :
Jojolviking





Ecrit le 10.06.2010


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter