retour à la liste des chroniques

Asklepia-Cold of Solitude

Asklepia-Cold of Solitude


 

Style : Black metal Dépressif

Listes des morceaux :

1. Cold of Solitude (2:13)

2. Uvjadanie (5:13)

3. Krugovorot V Nebesa (6:33)

4. Holod Odinochestva (6:23)

5. Gost' (10:24)

6. Krah Osleplennyh Veroj (8:03)

7. Golodnaja metel' (9:03)

8.Otkrovenie Dozhdja (3:30)

Chronique :

Voilà six mois que j’ai ce CD entre les mains et toujours pas d’inspiration pour composer une poésie pour faire une belle chronique des Russes d’Asklepia.

Cela est impardonnable de passer à côté d’une pépite comme celle-ci.

Fort d’un premier album qui moi m’avait plutôt déçu - qui selon moi méritait un peu plus de maturité pour embellir le tout. - les revoilà donc fin 2009 avec un second album toujours aussi dépressif mais beaucoup plus mature et bien mieux composé.

Armé de huit titres dont une intro dont on se serait bien passé tellement elle n’apporte rien, car elle ne joue pas du tout son rôle premier, on dirait un drone mal exécuté qui ne nous plonge pas vraiment dans les méandres du suicide, d’ailleurs avec le temps je la zappe de suite et entame par la piste deux, qui elle a du répondant - d’ailleurs une des meilleures pistes à mon goût de ce black dépressif torturé.

Mais il faut, cher lecteur, que je vous avoue quelque chose, j’ai d’abord détesté ce cd avant de pouvoir l’apprécier à sa juste valeur, mais pourquoi le haricot a-t-il détesté, je vous entends déjà vous poser la question … Et bien j’ai - disons le - mal digéré la voix qui ressemble (quand on écoute avec une oreille de première fois) à une voix de Gobelins (alors je vous entends encore une fois me dire mais c’est quoi une voix de gobelins, ce que vous êtes chiants les lecteurs ...pff ... allez je continue), terme qui me parle certainement plus à moi qu’à vous mais bon … au bout d’un moment on s’en accommode et même on lui trouve des choses étranges à cette voix et quelque chose de palpable, une sensation qui nous parle et que l’on capte sans comprendre pourquoi.

Bref ! Voilà le gros point négatif duquel il m’avait fallu passer outre, pour apprécier la musique qui par contre elle est très originale et très addictive, avec ses riffs redondants, ses arpèges glaciaux et funestes, même si quelquefois cela manque de clarté lors des premières écoutes,  après l’on distingue parfaitement tous les instruments qui sont techniquement parlant bien maitrisés.

Donc pour résumer, un cd pour les amateurs de black en général avec une grosse touche malsaine dépressive : je vous conseille fortement cette album !!!

Liens :

Myspace

Solitude Prod

Rigorism Production

 

 


Ukraine

Message #2188 sur Inwë[B]zine
Auteur :
Haricot magic




Ecrit le 14.06.2010


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter