retour à la liste des chroniques

Limbonic Art - Phantasmagoria

Limbonic Art - Phantasmagoria




Style : Black Metal

Liste des morceaux :

  1. Prologue / Phantasmagoria
  2. Crypt Of Bereavement
  3. Curse Of The Necromancer
  4. Portal To The Unknown
  5. Dark Winds
  6. A World in Pandemonium
  7. Flight Of The Minds Eye
  8. Apocalyptic Manifestation
  9. Prophetic Dreams
  10. The Burning Vortex
  11. A Black Sphere Of Serenity
  12. Astral Projection

Chronique :

Aaaaah Limbonic Art ! Groupe norvégien ô combien mythique grâce à deux albums géniaux, le premier, Moon In The Scorpio en 1996 et son successeur In Abhorrence Dementia en 1997. Deux albums dotés d'une ambiance on ne peut plus malsaine soutenue par une inspiration orchestrale très wagnerienne... Mais je ne suis pas là pour faire l'éloge de ces deux albums ! Autant être honnête, je n'ai pas écouté les productions suivantes du groupe. C'est donc le moment de remédier à cela.

Pour le nouvel album du groupe, ou plutôt du one-man-band, suite au départ de Morfeus, Daemon est seul aux commandes. Etant resté sur les deux albums que j'ai cité plus tôt, mes premières réactions en écoutant cet album étaient du style : "’sont où les claviers géniaux ?" "On dirait du black old-school par moment...". Car dans cet album, pas d'introduction majestueuse à la Behind The Mask Obscure. A vrai dire, il n'y a même pas de passage de claviers dans ce style. Ici tout est dans l'agressivité brute et incisive des guitares, les claviers ne faisant que les suivre faiblement pour rajouter un petit quelque chose globalement.

Pour ce qui est de l'ambiance, on ressent bien quelque chose de sombre dans la veine Limbonic Art mais sans ce petit "truc" qui faisait qu'on était littéralement envahi par cette ambiance et qu'elle parvenait à nous donner des frissons (même si Dark Winds s'en approche). C'est dommage.

Après, si l'on enlève le tag "Limbonic Art", l'album est plutôt bon, c'est speed, bien old-school (avec la production qui va avec j'ai envie de dire !), et les claviers seraient presque de trop. De bons titres sont présents, tels que Curse Of The Necromancer, qui nous replongerait presque une vingtaine d'années en arrière avec le son très old-school de la guitare en introduction, ou un Prophetic Dreams très lourd où l'on sent une certaine puissance se dégager du morceau, presque épique, assurément le meilleur morceau de l'album.

Mais bon, je suis loin d'être conquis par cet album, peut-être parce que le groupe avait laissé chez moi une trop grande impression avec ses deux premiers albums. J'ai trop l'impression d'entendre du "vieux" sans que ça en ait l'âme. Néanmoins je dois reconnaître que l'album possède des qualités, et un Prophetic Dreams qui se détache vraiment du lot. Assez mitigé.

 

Liens :

MySpace

Nocturnal Art


Norvège

Message #2218 sur Inwë[B]zine
Auteur :
Jojolviking





Ecrit le 03.07.2010


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter