retour la liste des chroniques

Drudkh - Blood In Our Wells

Drudkh - Blood In Our Wells


Style : Black Metal

Tracklist :
1. Nav’
2. Furrows of Gods
3. When the Flame Turns to Ashes
4. Solitude
5. Eternity
6. Ukrainian Insurgent Army

 

Chronique :

Blood In Our Wells est un album de DRUDKH bien souvent considéré comme le meilleur du groupe. Maintes fois chroniqué, et je ne vais sûrement pas innover, il est aujourd’hui réédité sur le label français SEASON OF MIST. Appartenant au « Cercle » de la scène ukrainienne (cf HATE FOREST, ASTROFAES,  BOOD OF KINGU), le combo est influencé par le folklore de l’Europe de l’Est, sa mythologie, sa poésie, pour le plus grand « bonheur » de nos oreilles qui nous transmettent un Black atmosphérique à la limite du transcendant.

L’intro nous met d’emblée dans une ambiance inquiétante, où des voix étranges, comme provenant du fond de l’au-delà, se font entendre par échos. Durant trois minutes environ, on est paisiblement plongé dans les profondeurs malsaines d’un Black atmosphérique qui ne s’annonce pas mal du tout. Et puis, brutalement, les saturations font leur apparition et nous prouvent très vite l’univers sombre et langoureux si particulier de DRUDKH. L’ensemble des instruments semblent se fondre les uns aux autres à travers une production (volontairement) old school.

On oscille constamment entre un Black mélancolique et l’acoustique d’un folklore lointain, le tout amplifié par une batterie parfaitement équilibrée entre cymbales lancinantes et breaks lourds. Régulièrement, quelques solos de guitares viennent tristement s’immiscer comme un cri de désespoir et de perdition, sans enlever quoique ce soit au charme général du Black ; ou bien c’est une ligne de guitare aigüe mise en avant, mélodique et mélancolique, qui m’incite à marquer un coup de cœur sur Solitude, titre sur lequel les breaks répétés de batterie me renversent.

Le chant se fait rare, ce qui n’est pas pour me déplaire, car je n’ai jamais trouvé le chant indispensable. Mais la voix de Thurios me touche assez : sans être exceptionnelle, elle reste néanmoins très expressive, et nous hurle clairement une quantité d’émotions non négligeable.

Pour ceux qui ne connaissent pas, on n’est pas dans un Black rapide et technique à tout bout de champ, mais l’ensemble est varié et travaillé. Que ce soit le rythme, les instruments traditionnels qui pointent le bout de leur nez de temps à autres, une voix qui s’accroche ici et là : l’ennui n’existe pas.

En bref, DRUDKH (« bois » en Sanskrit) nous offre l’essence des forêts les plus obscures de l’Ukraine, un voyage sur les sentiers perdus sentant la mélancolie, nous prouvant une fois de plus qu’il a une place bien privilégiée dans le monde du Black Metal, et en est par ailleurs un groupe incontournable de la scène.

 

Liens :

Myspace
Venez en discuter ici !
Label : Season of Mist


Ukraine

Message #2219 sur Inw[B]zine
Auteur :
Abrahel





Ecrit le 05.07.2010


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter