retour la liste des Live reports

26.06.2010 - Graspop 2010 à Dessel (Belgique)

Graspop 2010 à Dessel (Belgique)


 

 Graspop par Pimoussette

 

Il sévit maintenant depuis 15 ans dans les jolies contrées de Flandres, un rassemblement de métalleux portant le doux nom de Graspop Metal Meeting. Le festival a pris énormément d’ampleur et est aujourd’hui un passage incontournable pour tout bon métalleux qui se respecte.

Si vous me connaissez un peu, vous savez que le Doom métal coule dans mes veines. Cependant, j’essaie de m’ouvrir à d’autres styles de métal, aux rythmes et ambiances plus rapides. Je vais donc voir mon spécialiste métallistique qui me prescrit comme traitement une journée de Graspop, un festival entier étant pour lui trop risqué : risque d’overdose !!

Malgré le manque de réelle tête d’affiche, mon choix se porte sur la journée du samedi où des noms tels que Paradise Lost ou Slash sonnent bien à mes oreilles. Me voici donc sur un terrain inconnu pour moi : un GROS festival !!

Qui a dit qu’en Belgique, le temps est toujours mauvais ? Le soleil a tellement tapé sur la route que la première chose que je vois du Graspop ce sont les toilettes afin de me rafraîchir un peu. Je ne suis bien sûr pas le seul puisque ce petit coin de rafraîchissement sera un endroit incontournable pour tout le monde. Le public est déjà bien présent, il faut dire que le festival a déjà commencé depuis une heure et que je suis bien en retard.

Premier choix et premier groupe : Dark Funeral. Déjà beaucoup de monde attend la venue du groupe. Les protagonistes maquillés font enfin leur entrée et je suis étonné qu’il existe dans le Black métal des parties mid-tempo vraiment très bonnes. Je m’imprègne facilement de leur musique, leur prestation est vraiment pas mal et le temps passe vite puisque le groupe a déjà terminé.

Je me retrouve alors face à la Main Stage, attendant un groupe dont je ne connais rien : Bullet for my Valentine. Après lecture de nombreuses critiques sur internet disant que le groupe n’avait pas sa place au Graspop, je n’ai volontairement pas voulu écouter avant et assouvir ma curiosité en assistant à leur prestation. Eh bien je suis plutôt surpris par le groupe. Bien sûr, le public est plutôt jeune, soit. La musique n’est pas extraordinaire mais je ne comprends pas les nombreuses critiques que j’ai pu lire. Bullet for my Valentine instaure une très bonne ambiance, circle pit et wall of death sont au rendez-vous, la prestation est carrée et de bonne facture.

Maintenant, place aux vieux, place au lourd : Cannibal Corpse !! La température monte énormément sous le Marquee I et les chevelus sont bien présents ; ça sent le headbang !! En tout cas, le groupe s’en donne à cœur joie. La double pédale est bien sûr omniprésente, le chapiteau tremble, et moi aussi. C’est bien trop rapide et "bruyant" pour moi. Le fossé est trop grand à franchir, l’allergie me guète, en tout cas je suis au bord de la saturation. Je suis donc obligé de quitter le Marquee et d’assister de dehors à ce déferlement de violence. Je remarque que je ne suis pas seul puisque de nombreuses personnes sortent, prétextant une chaleur insoutenable.

 

 

 Carcass par Pimoussette

 

Du lourd s’annonce sur la Main Stage puisque Carcass a fait son entrée. Le groupe joue sur des images d’autopsie, de sexes sanguinolents que j’apprécie moyennement (certainement dû au fait que mon hot-dog est encore fort présent dans mon estomac). Je n’accorde pas trop d’importance aux images ; elles font partie du folklore après tout. Le Death métal / Grindcore de Carcass n’est pas mal du tout, des changements d’ambiance, de tempo sont bien amenés et intéressants. Forcément, le public répond à leur musique par des pogos incessants malgré un nombre de personnes restreint. Bonne impression donc, même si je n’écouterais pas ça tous les jours. Mon ami Skald avait raison : « Carcass au Hellfest 2008, ça m'avait bien botté l’cul!! » (cf. cette discussion sur le forum).

Obituary / Fear Factory, alors là, joker. Je vais sûrement en décevoir plus d’un, mais je me suis retrouvé face aux deux Marquees, à savoir lequel fait le plus de bruit. Eh bien, difficile à dire car les doubles pédales des deux groupes font beaucoup de bruit. Très peu pour moi donc, je préfère rester dehors à écouter de loin les prestations et attendre après un grand artiste : Slash.

 

 

 Slash par Pimoussette

 

Le concert de Slash est certainement le meilleur moment de la journée car j’ai en face de moi une bête de scène et une véritable icône. Plus qu’un simple artiste, c’est tout un groupe qui est mis en avant, avec des prestations exceptionnelles de chaque membre. Les meilleurs moments restent tout de même les reprises d’anciens morceaux de Guns and Roses : Sweet Child O Mine (malgré quelques faussetés), Civil War, Paradize City, que le public reprend en cœur. Bien sûr, les morceaux de Slash sont aussi de la partie : Starlight notamment, peut-être moins connu, mais tout aussi efficace. Bref, un grand Monsieur, un grand groupe pour un grand concert !!

Je me dirige de suite vers le Marquee I car pour tout doomeux qui se respecte, Paradise Lost reste un incontournable, même si leur musique actuelle est loin du doom/death de leurs débuts. J’avoue avoir été un peu déçu par leur prestation : un son pas terrible dans le Marquee, j’ai aussi trouvé le groupe un peu "mou du genou". Mauvais choix de morceaux ou pas encore habitué à leur nouveau style ? Je ne saurais dire… Cela n’empêche que j’ai tout de même passé un bon moment. J’en attendais peut-être beaucoup. En tout cas, je demande à les revoir pour réellement juger !!

 

 

Eluveitie par Pimoussette

 

Choix draconien : Eluveitie ou Channel Zero ? Bon, étant attiré aussi par le folk métal, je dirais donc concert d’Eluveitie et fin de Channel Zero. Arrivé au Métal Dôme, je m’aperçois vite que ce dernier déborde de partout. J’arrive tout de même à me faufiler, un pimousse a la particularité d’être petit !! :D La qualité du son n’est pas forcément au rendez-vous (difficile de distinguer les flûtes) mais l’ambiance est bien là. Une bonne prestation, un groupe qui fait participer le public, bref, un seul inconvénient, le Métal Dôme est bien trop petit !! Je me demande comment s’est passé le concert de Sepultura la veille. Les derniers accords sonnent encore dans mes oreilles et il est déjà temps de s’extirper difficilement du public. Je tente tant bien que mal d’apercevoir la prestation de Channel Zero qui a l’air bien lourde, mais peine perdue, ce sera pour une prochaine fois !!


 

 Immortal par Pimoussette

 

Après un petit tour au Metal Market, (ben oui, je voulais visiter !!), mon choix se porte sur Immortal. Je ne connais ce groupe que par leurs clips musicaux tous plus ridicules les uns que les autres (je ne vais pas me faire d’amis). Ma curiosité est piquée au vif et je me dirige donc vers mon dernier concert sous chapiteau. Contrairement ce qu’on pouvait ressentir toute la journée, le Marquee I n’est plus étouffant et c’est beaucoup plus agréable. Immortal a vraiment fait une bonne prestation. Je n’aime pas du tout leur musique mais il faut avouer que les quatre protagonistes (Demonaz n’est jamais bien loin) ont offert un très bon show  avec un très bon final. Après discussion, il s’avère que Airbourne a fait une prestation incroyable, mon choix n’a donc pas forcément été judicieux et Airbourne aurait peut-être pu me combler pleinement.

 

 

 Soulfly par Pimoussette

 

Surtout qu’arrive maintenant Soulfly, groupe dont je ne supporte pas la musique (je vais encore me faire des amis !!). Des éruptions cutanées apparaissent dans mon dos dès le troisième morceau, je commence à me gratter, diagnostic : allergie. Il est donc temps pour moi de tourner le dos à la Main Stage et de reprendre la route tel un "poor lonesome cowboy". Lonesome ? Pas vraiment, car j’étais accompagné par ma fidèle Pimoussette (que je remercie pour les superbes photos) et de mon très cher Président, Mili ; mais aussi par des centaines de personnes qui elles aussi, ont décidé de ne pas assister à la prestation de Soulfly.

Il est donc maintenant temps de tirer le bilan de ce premier gros festival pour moi. Eh bien, je suis plutôt satisfait, une bonne ambiance, des groupes intéressants, une organisation sans faille, tout est à notre disposition pour que nous passions un excellent festival et pour ça : un grand bravo !!
Quelques points négatifs tout de même, je regrette tout d’abord de ne pas avoir vu une véritable tête d’affiche, en même temps, j’ai fait le choix de venir le samedi, donc, je savais à quoi m’attendre. Deuxième point négatif : le Metal Dôme est bien trop petit pour des groupes comme Eluveitie (en tout cas pour le samedi). Un troisième point négatif, mais là, les organisateurs n’y peuvent rien, le comportement de certains festivaliers. Je trouve ça lamentable que des personnes au quotient intellectuel limité (qui n’excuse rien !!) se sentent obligées de lancer leur verre encore rempli de bière dans le public. Je trouve cela déplorable, puéril et sans aucun intérêt. Alors bien sûr, on va me dire : "Ah ben il n’a pas apprécié parce qu’il s’est pris des verres !". Même pas, je n’ai reçu aucune goûte de bière, je n’ai pas besoin d’être victime pour m’exprimer sur ce type de comportement.

Voilà, malgré ces quelques points à revoir (notamment pour les deux premiers puisqu’on ne peut rien faire contre la connerie humaine), je pense que je retournerai au Graspop car j’y ai passé un excellent moment et, même si je m’y retrouve plus dans les petits festivals, je suis surpris par les très bons moments que j’ai pu y passer !!

 

 

 Graspop par Mili

 

Belgique

Message #2223 sur Inw[B]zine
Auteur :
dark.pimousse




Ecrit le 04.07.2010


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter