retour la liste des Live reports
  retour la liste des Live reports (Ile-de-France)

09.07.2010 - Dead Tree Seeds - Tunguska - Cave Growl au Star Café (Paris - 75)

Dead Tree Seeds - Tunguska - Cave Growl au Star Café (Paris - 75)


BETTER THAN HELL (non rapporté)

CAVE GROWL

TUNGUSKA

DEAD TREE SEEDS

En avant vers le quinzième arrondissement de Paris pour faire face à une affiche très hétéroclite, où j’ai enfin l’occasion d’aller voir un peu à quoi ressemble la petite salle du Star Café, qui accueille un grand nombre de petits (et de moins petits) concerts Metal ces temps-ci. La petite salle se situe donc au-dessus du bar, au premier étage, dans un endroit où les voitures se font rares, ce qui est agréable pour rester sur le trottoir en toute tranquillité. On peut ajouter le fait que les tarifs de la bière et l’entrée des concerts ne sont pas excessifs. Concernant la salle, il ne faut pas s’attendre à un son convenable, et surtout ne pas oublier la partie bas-de-plafond à gauche de la salle pour les headbangers ! Il faut juste s’attendre à passer une petite soirée tranquille devant quelques groupes qui se donnent à fond, juste pour la passion. Je tiens à m’excuser à l’avance pour le dernier groupe que je ne couvrirai pas ici ; horaires de train oblige (et deux métros à prendre avant celui-ci), ma présence à dû être écourtée suite au retard avec lequel l’affiche a commencé.

Mais ce 9 juillet 2010, la chaleur était écrasante, et si le public était au taquet pour tous les groupes, il finissait par déserter la salle suffocante au bout du troisième titre de chaque set. Tellement suffocante, que les Metalleux allaient respirer (non pas prendre l’air, mais respirer !) aux fenêtres de temps à autres. Malgré cela, le public a été en or, les pogos se sont enchaînés, les bières aussi, et les groupes étaient aussi enjoués les uns que les autres. Tout le monde y a pris du plaisir et ça s’est vu !

DEAD TREE SEEDS ouvre donc l’affiche avec un Thrash Old School toujours aussi prometteur. La scène étant minuscule, ça n’empêche pas les cinq musiciens d’être au septième ciel et d’aller visiter le public avec leurs instruments. Le son, à peu près correct, a du mal à se mettre en place, et hélas, on a du mal à entendre le chanteur, qui a pourtant une voix particulière, propre au style du groupe, donc indispensable ! Je suis une fois de plus bluffée par le niveau de Pierre, guitariste qui est entré très récemment dans le groupe, et qui nous enchaîne des solos d’une qualité exceptionnelle, propres, et techniquement irréprochables. Le groupe nous honore de des nouveaux titres, et de deux reprises, PANTERA et SLAYER, de vieilles références qui n’ont laissé personne de marbre. Encore peu accablés par la chaleur, la demi-heure de set passe bien vite, mais laisse un sourire sur la bouche de chacun !

Set liste de DEAD TREE SEEDS :

At Night They Come
the day the earth stood still
Set The Fire
Postmortem (SLAYER)
Private Asshole
Beast Shall Rise
Chemical Suicide
Fucking Hostile (PANTERA)
French Thrashers Drink Wine

TUNGUSKA suit, et là, je ne comprends pas : ne connaissant pas le groupe, j’ai écouté sur myspace, et sur le coup, je n’ai pas aimé. Mais là, en live, j’ai eu l’impression d’entendre autre chose…bizarre ! Le groupe nous offre un Death/Thrash Metal assez lourd, maîtrisé, avec des guitares menaçantes toujours à la limite de nous sauter à la figure ! Ma petite taille fait que je ne peux pas bien voir les musiciens, mais dans l’ensemble, le groupe défend très bien son style, et le public le lui rend bien, car malgré la chaleur qui s’amplifie, les pogos et les headbanging ne cessent pas ! Le combo conclue son set avec une reprise de CELTIC FROST, qui à l’air d’en ravir plus d’un !

CAVE GROWL, initialement prévu en tête d’affiche, passe en troisième position, pour mon plus grand bonheur car autrement, je les aurais loupés ! On change radicalement de décor, et partons vers un voyage dans le temps et un gros délire, à travers le Metal alcoolique toujours aussi déjanté du groupe. Tenues médiévales/délires (le batteur portait un grand chapeau de Leprechaun) et instruments traditionnels de rigueur, le combo nous offre un set plein de bonne humeur, toujours suivi par le public infatigable (increvable je dirais même !). Le mélange de violon, de flûte et de saturation amuse tout le monde, les passants sont curieux (la musique s’entend au bout de la rue !), la bière coule toujours à flot et mine de rien, malgré le second degré général, on ne peut pas dire que les musiciens sont mauvais ! Les mélodies type traditionnelles sont entraînantes et maîtrisées. Le groupe conclue son set avec sa fameuse reprise de Fort Boyard.

Pour conclure, j’ai été vraiment surprise par la bonne ambiance générale de la soirée, toujours malgré cette chaleur inhumaine qui laissait tout le monde au bord du malaise. Les trois groupes que j’ai pu voir se sont vraiment défoulés et ont donné tout ce qu’ils avaient, malgré un son et des retours certainement peu adéquats, et une scène toute petite. Bravo pour toutes ces performances !


rgion : Ile-de-France
France

Message #2234 sur Inw[B]zine
Auteur :
Abrahel





Ecrit le 12.07.2010


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter