retour la liste des chroniques
  retour la liste des chroniques (Haute-Normandie)

Headcharger The end starts here

Headcharger The end starts here


Style : Metal - Rock

Titres de l’album :

01. Intoxicated
02. The end starts here
03. Without a nation
04. Breathe in
05. Breathe out
06. Down my neck
07. Harvey Keitel's syndrom
08. Would you ?
09. 1000 tides
10. The invention of solitude
11. The gambler
12. Be my Betty Page
13.
I hate myself and I want you back
14. Something someone


Chronique :

HEADCHARGER, ce nom ne vous dit peut-être encore rien mais je vous le garantis, dans dix minutes vous irez tapoter sur Youtube ou irez visiter un des liens présents en fin de chronique ! En effet, HEADCHARGER, bien que discret, est une sorte de cylindrée bien rodée qui vient d’accoucher de son troisième enfant baptisé The End starts here. Le groupe originaire de Normandie nous propose un savant mélange d’influences et de styles. Leur recette pourrait être qualifiée de metal à la sauce rock’n’roll saupoudrée d’un nuage de hardcore. Bref, à table ! The End starts here est un cocktail explosif qui nous prouve que le quintet n’en est pas à ses balbutiements.

 Mais, avant de parler de l’album en lui-même, je me pose quand même, après la première écoute du CD, quelques interrogations. Je ne résiste pas plus longtemps, je dois vous le dire ! Merde, qui a dit que le rock et le metal français étaient morts ? Comment se fait-il que chez moi, en Belgique, même s’ils y sont passés à quelques reprises, on n’ait pas encore vraiment entendu parler de groupes qui ont déjà trois albums au compteur ? La France voudrait-elle nous cacher tous ces bons groupes dont elle regorge ? Comment se fait-il que dans un pays dix fois plus petit un tel groupe aurait déjà explosé après son premier album ? Enfin, je ne vais pas m’éterniser sur ce débat dans cette chronique mais avouez qu’il y a de quoi bondir…

 

Soyons honnêtes, sans avoir écouté les deux prédécesseurs de The End starts here, je peux en tout cas vous dire que HEADCHARGER arrive, ici, à nous fournir un album de grande qualité et ce, de la première à la dernière plage.  

Le sujet est clairement maîtrisé et le groupe nous donne l’eau à la bouche dès les premières notes d’Intoxiacated. La dose d’agressivité semble bien dosée et le morceau qui suit, la plage éponyme de l’album, nous fait croire que HEADCHARGER ne va pas aller plus loin dans son intensité. Attention, The End starts here n’en est pas pour autant mauvaise ! Bien au contraire même. Personnellement ce morceau me fait penser à la bonne époque de Kyuss et ses ambiances rock stoner sombres, lentes et puissantes !

Pas le temps de souffler, après avoir fait monter la pression, le troisième morceau, plus metal et plus « léger », nous libère de cette énergie emmagasinée lors de la plage précédente.

Braethe out, cinquième titre de l’album nous fait encore visiter un côté différent du groupe. En effet, des riffs plus stoner, des mélodies s’approchant du sludge qui me font penser par moment au dernier album de Kylesa, et une voix frôlant à certains instants le hardcore…on en a le souffle coupé !

 Mais HEADCHARGER ne fait pas QUE balancer la sauce. Ils nous montrent aussi sur un titre comme Harvey keitel's syndrome qu’ils sont capables de plus de douceur et nous offrent un merveilleux interlude acoustique d’un peu plus de quatre minutes avant de repartir de plus belle !

La deuxième partie de l’album est aussi bonne que les sept titres précédents. Clairement à l’écoute, on ne s’ennuie à aucun moment !

Pour terminer, des titres comme Be my betty page ou  I hate myself and I want you back bien que placés en fin d’album sont excellents et me font dire que HEADCHARGER a encore de beaux jours devant lui !

 

En conclusion, voici une excellente découverte et si vous êtes comme moi, vous resterez sur votre fin car parfois…quatorze titres ça peut passer très vite ! Sur ce, je m’en vais de ce pas réécouter ce très bon album.

 

Liens :

Site

Myspace

Label

 

 


rgion : Haute-Normandie
France

Message #2251 sur Inw[B]zine
Auteur :
Peps





Ecrit le 20.07.2010


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter