retour à la liste des chroniques

Otargos - No God No Satan

Otargos - No God No Satan


 

 

Style: Brutal Black Metal

 

Liste des morceaux:

1. Hoax-Virus-God

2. Cloning the Divine

3. Worship Industrialized  

4. Hexameron  

5. I, Flesh of God  

6. Origin  

7. Cuiusvis Hominis Est Errare  

8. I, Blood of Satan  

9. XXI (The Pathological Mass)  

10. The Hulk of Conviction and Faith 

Chronique:

Nous ayant laissés sur le très bon Fuck God Disease Process, qui élevait définitivement Otargos au rang des grands noms de la scène brutal black (Setherial et Dark Funeral en tête bien-sur), voilà que nous arrive leur dernier opus No God No Satan qui, comme sous le coup d'une massue, fait perdre considérablement en puissance de feu la hargne froide et violente, si savamment exécutée, dont nous avait habitués Otargos jusqu'alors. 

Le choc fut assez rude en effet, le retour aux sources d'un black cru, froid et brutal de Fuck God Disease Process balayait tout sur son passage avec cette aura malsaine bien présente tout au long de l'album. Nous étions entraînés dans des abysses sans fonds, malmenés dans un maelström de compos solides, incisives avec une production dévastatrice qui font passer ce No God No Satan pour un simple album de transition, sans réelle inspiration.

Ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé, car après une intro (Hoax-Virus-God) efficace, enchaînant sur un Cloning the divine présageant une véritable apocalypse, le niveau des huit compos restantes reste vraiment en dessous de ce qu'a pu nous proposer Otargos par le passé.
La production est déjà un peu trop clinique à mon goût, avec une batterie au son industriel sans âme (sans remettre en cause les compétences de leur nouveau batteur Thyr, on croirait entendre une batterie programmée), les guitares font les abeilles et s'embourbent dans une bouillie sonore qui mériterait plus de puissance et de clarté, tout comme la basse de XXX qui est tout bonnement inexistante.Le chant de Dagoth, quand à lui, manque d'originalité et se fond dans la masse sans véritables sursauts de haine.

Malheureusement, je dirais que l'atmosphère générale qui se dégage de cet album nous fait sombrer dans un sinistre ennui qui s'intensifie au fur et à mesure de l'écoute. On regrette amèrement la verve et la virtuosité de Fuck God Disease Process qui nous avaient tant scotchés de par son audace, sa personnalité et son visuel sobre mais terriblement efficace ; ce qui n'est vraiment pas le cas de celui de No God No Satan qui nous balance une pochette laide, sans grande inspiration et illisible.

Toutefois je garde espoir, car vu le potentiel autant créatif que scénique de ces mecs là, je pense qu'ils n'auront aucun mal à nous faire oublier cette bévue qu'est ce No God No Satan.

Lien:

Site officiel

Myspace


France

Message #2309 sur Inwë[B]zine
Auteur :
Skald




Ecrit le 01.09.2010

Commentaires :
  • Haricot Magic, le 07.09.2010
    Excellent chro qui resume pas mal, ce que les autres webzines pensent aussi de l'album, tres bon travail a mon ami ;)


  • Abrahel, le 09.09.2010
    Perso je n'ai pas été séduite en live, moi...Et avec un son en bouilli ça n'aide pas :s




Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter