retour à la liste des chroniques
  retour à la liste des chroniques (Midi-Pyrénées)

Eryn Non Dae - Hydra Lernaïa

Eryn Non Dae - Hydra Lernaïa




Style : Metal Moderne

Liste des morceaux :
  1. When Time Elapses
  2. Blistering Hate
  3. Existence Asleep
  4. The Decline And The Fall
  5. Lam Tsol Oua
  6. Through Dark Skies
  7. Opposites From Within
  8. Echoes Of Distress
  9. Pure
 
Chronique :

Il y a des albums auxquels vous accrochez mais pour lesquels vous avez du mal à décrire ce qui fait que. Ce Hydra Lernaïa d’Eryn Non Dae en est le parfait exemple.

Les structures des morceaux sont relativement complexes, tout en restant brutales. Vous en prenez plein la tête d’une part pour assimiler l’album - un bon nombre d’écoutes seront nécessaires pour vraiment tout apprécier - et d’autre part, il faut l’avouer, ça fait le même effet qu’une grosse tarte dans la gueule.
Le tout début de When Time Elapses résume parfaitement ce que je veux dire.
Tu sens que ça arrive, tu le sais, c’est évident ! Et quand ça arrive et bien... ça fait du bien la où ça fait mal comme dirait une pub connue.

When Time Elapses est d’ailleurs mon morceau favori de l’album, le plus complexe également, mais doté d’une sorte de “chorus” au centre du morceau, tout juste annoncé par une accalmie musicale qui te dit de manière bien claire : “attention tu vas prendre”.
Le truc qui vous reste dans la tête et qui fait qu’on a qu’une seule envie : appuyer sur le bouton “repeat” de sa chaîne hi-fi.

Dans le genre morceau “quitenmetpleinlatête”, je nommerai également l’excellent Through Dark Skies qui démarre à 200 à l’heure et qui nous donne vraiment envie de headbanguer comme un fou furieux tout en délivrant l'ambiance la plus malsaine de l'album.
Juste avant, Lam Tsol Oua nous a offert un répit ambiant bien mérité, qui ne fait pas tache dans ce déluge de brutalité et reste très cohérent avec le reste.

Cet album est vraiment à découvrir et mérite qu’on prenne le temps de l’écouter et de le réécouter. Certains diront que c’est une simple alchimie “Gojira + Meshuggah”, voire un vil pompage de Meshuggah. A ceux-là je leur dirai qu’il y a une grande différence entre “faire comme” et “s’inspirer de”.


A découvrir et à voir en live si la qualité est du même niveau.
 
 

région : Midi-Pyrénées
France

Message #2326 sur Inwë[B]zine
Auteur :
Jojolviking





Ecrit le 10.09.2010


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter