retour à la liste des chroniques

Enslaved - Axioma Ethica Odini

Enslaved - Axioma Ethica Odini




Style : Black Metal Progressif

Liste des morceaux :
  1. Ethica Odini
  2. Raidho
  3. Waruun
  4. The Beacon
  5. Axioma
  6. Giants
  7. Singular
  8. Night Sight
  9. Lightning
 
Chronique :

Je pense que je n’ai pas besoin de présenter les Norvégiens d’Enslaved, un des rares groupes à pouvoir se targuer d’une discographie relativement variée, mais dont la qualité, elle, ne varie pas.

Restait donc à voir si le dernier bébé du groupe, Axioma Ethica Odini, confirmait cette règle ou non. Le premier morceau qu’avait diffusé le groupe, Ethica Odini, ne laissait présager que le meilleur, voire même l’excellent, tant le morceau était incisif et mélodique (que dire du superbe outro et d’un vrai solo digne de ce nom ?). Et bien autant le dire tout de suite, c’était un avant-goût d’un grand album.

Le seul petit défaut que j’ai pu constater (et encore), c’est que les deux premiers morceaux Ethica Odini et Raidho vous en mettent tellement plein la tête que quand l’album se met à ralentir un peu, on affiche un petit sentiment de déception. Le temps d’une écoute seulement.

Car si le morceau qui suit, Waruun, est en effet un peu plus lent que ses prédécesseurs, mais il est également bien plus lourd et pesant, dans le bon sens du terme, tout en nous gratifiant d’un refrain sonnant très oriental, peu commun pour le groupe, mais qui sonne divinement bien.
The Beacon regagne un peu de rapidité avant le petit break de l’album, Axioma. Un véritable break ambiant doté d’une ambiance glaciale et de quelques voix parlées.

Place maintenant à l’un des grands morceaux de l’album, j’ai nommé Giants. Une introduction très lourde qui n’est pas sans rappeler les premières notes de Heir Apparent de leurs compères suédois Opeth.  Etrangement, la voix claire de Herbrand Larsen m’a fait penser à Ved Buens Ende, alors qu’après réécoute comparative, on en est un peu loin. Comme sur Waruun, on retrouve quelques passages sonnant très orientaux. Le morceau monte alors progressivement en puissance et l’on est en droit de se demander si ce morceau n’est pas l’un des tous meilleurs d’Enslaved tant il est empreint d’une ambiance glaciale, d’une puissance et d’une lourdeur sans nom mais également, et surtout, d’une pure beauté. They are Giants.

L’album n’est toutefois pas terminé, et les morceaux restants sont également excellents, à noter que sur l’introduction vocale de Night Sight, je me suis demandé s’ils n’avaient pas fait un petit voyage dans les sixties tant elle pourrait coller avec des morceaux de l’époque. Mais les Norvégiens viennent vite nous rappeler qu’ils sont Enslaved, un groupe de black metal à la base, et nous délivrent un morceau ni plus ni moins épique qui vient vous mettre une grande claque.

Lightning termine l’album de fort belle manière, très rentre-dedans par moment, très prog’ par d’autres, même si, à titre personnel, j’aurais mis Night Sight en final pour son côté épique.

Que dire de plus ? Le talent du groupe est encore une nouvelle fois démontré avec cet album qui porte vraiment la patte du groupe, mais également très varié et disposant d’une production excellente.
Un très grand album.


Liens :

MySpace
Indie Recordings


Norvège

Message #2343 sur Inwë[B]zine
Auteur :
Jojolviking





Ecrit le 23.09.2010


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter