retour à la liste des Live reports

01.10.2010 - Watain-Destroyer 666-Otargos, le nouveau casino, Paris

Watain-Destroyer 666-Otargos, le nouveau casino, Paris


A l'occasion de la venue de Watain dans nos contrées, le nouveau casino affiche complet. Le groupe a la côte et vient en plus défendre son Lawless Darkness sacrément bien ficelé.

C'est Otargos qui débute les hostilités. Pas d'avis sur le groupe, étant arrivé juste après la fin de leur prestation.

Le logo de destroyer 666 à l'envers, ça donne 999, et ça fait bien marrer tout le monde. On la fait pas à un groupe qui nous gratifie  d'un show très solide malgrè un son plus qu'approximatif au début...4 titres et quelques lampées de whisky plus tard, le groupe bénéficie d'un minimum de qualité sonore pour pouvoir dérouler son show, et se faire apprécier auprès du public, qui réagira plus que pour Watain d'ailleurs. 2 gratteux, 1 bassiste proche d'une conception néandertalienne, un batteur et en tout 3 grogneurs, le must pour envoyer un style particulièrement.

La belle claque de la soirée s'appelait Destroyer 666, merci de noter.

Car avec Watain, la claque est moins jouissive. A leur décharge, une coupure de courant (hahaha) en plein milieu du titre d'ouverture, le succulent Malfeitor, ça aide pas. Une action intempestive des nombreux grévistes dEDF? Ah non c'est pas encore le blocage national.

A dire vrai, Watain sur son dernier album, c'est bon, et en concert aussi, le groupe enchaine sur le rythme d'un nouveau titre/un vieux titre etcetc, et ce tout au long du set...largement de quoi applaudir des 2 mains, sauf, chers métalleux, que Watain avait un poil dans la main ce soir là, en décidant de ne jouer qu'une heure (en comptant la coupure d'électricité et l'outro interminable).

Dommage car tout se passait bien pendant le set, le son correct, les musiciens bien en place, et la foule réceptive sans être en délire. Pas de pieds de porcs, pas de sang jeté ça et là, mais ça on s'en est bien passé. Un set aussi court, c'est plus difficile à pardonner, et ça vient écourter mon report, qui aurait été bien plus fourni si l'attitude du groupe avait été plus correcte. D'ailleurs, le chanteur vient nous faire un gentil au revoir pendant l'outro, conscient du fait qu'on aime pas trop passer pour des cons.

Watain, c'est bon, c'est puissant, mais outrageusement court : ce soir, à Paris, est venu jouer en tête d'affiche l'éjaculateur précoce du black métal.

Myspace :

Otargos

Destroyer 666

Watain



Message #2367 sur Inwë[B]zine
Auteur :
zeitoun




Ecrit le 06.10.2010

Commentaires :
  • Zarach, le 06.10.2010

    "ce soir, à Paris, est venu jouer en tête d'affiche l'éjaculateur précoce du black métal."

    Ok, à cause de toi, j'ai du expliquer à mes collègues pourquoi je pouffe de rire comme un con devant mon pc. Merci. :)



  • zeitoun, le 06.10.2010

    pas taper pas taperWink





Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter